Pulpeuse Fiction ⋆ Sophie NOËL

couv renaud3

plume-pulpeuse-fiction

 Je remercie Zoé de Langage et Projets conseils et City Éditions pour ce Service Presse.

logo_LP

Résumé de l’éditeur:

Accro à ses copines, à son chat et à ses soirées pizza-vidéo-pinard, Victoire est une gaffeuse invétérée. Avec ses rondeurs en trop, cette prof de collège de trente ans passés a bien du mal à trouver le prince charmant. Son dernier amoureux l’a même quittée pour devenir… prêtre ! De quoi la faire douter de son sex-appeal. Mais Victoire possède une détermination à toute épreuve.
Quand elle rencontre Arnaud, un beau prof de musique, elle a le coup de foudre. Bien décidée à le séduire, elle commence un régime. Sauf qu’Arnaud ne semble pas prêter attention à sa pulpeuse prétendante. A-t-il déjà une petite amie ? Pour en avoir le cœur net, elle fouille dans son casier. Mais, forcément, elle se fait prendre la main dans le sac par Axel, le sexy surveillant du collège. Pour acheter son silence, il lui propose alors un deal : une liaison avec elle. C’est là que les ennuis commencent…

 

❀ Ma chronique :

Lorsqu’on m’a proposé la lecture de ce roman, j’ai de suite été attirée par cette couverture illustrée et colorée qui reflète à merveille l’esprit de cet ouvrage, de cette « Pulpeuse Fiction ». Un roman haut en couleurs et en fous rires avec Victoire, une héroïne extrêmement drôle, de par son attendrissante maladresse mais surtout par son côté naturel et jovial qui la caractérisent tant. Cette chick-lit est tout simplement une des meilleures que j’ai lues jusqu’à présent 😄 Un bol d’air frais et un beau rayon de soleil en plein hiver ! Et oui 💗 Un GROS COUP DE CŒUR pour cette fiction et pour son auteure Sophie Noël 💗
Victoire a 29 ans, elle est prof de S.V.T. dans un collège des Yvelines. Célibataire depuis plusieurs mois, elle garde l’espoir de ne pas le rester trop longtemps. Son but à court terme : séduire Arnaud son collègue. Un jeune prof de musique extrêmement attirant dont elle est tombée sous le charme depuis qu’elle l’a vu donner des cours de clarinette à son petit frère. Et lorsque Victoire souhaite quelques chose, on peut dire qu’elle se donne tous les moyens pour y arriver ! C’est d’ailleurs elle qui a demandé à se faire muter dans cet établissement pour être au plus proche de son fantasme, pouvoir discrètement en apprendre plus sur lui et pourquoi pas … le charmer.
Pour se faire, Victoire pense qu’il est temps pour elle de se prendre en main physiquement. Exit les excès en tous genres ! Le régime Weight Watchers n’étant pas suffisant, des séances quotidiennes en salle de sports s’imposent 💪 Même si pour Victoire, ses formes pulpeuses ne lui conviennent pas, celles-ci semblent pourtant très attirantes à en croire un certain Axel. En effet, le pion beau gosse du collège n’hésite pas à user du chantage pour attirer la jeune prof dans ses filets…
Comment Victoire va-t-elle gérer les sentiments qu’elle éprouve pour Arnaud qui n’en a absolument pas conscience, avec le rentre-dedans d’Axel qui ne la laisse pas indifférente ?
♦  ♦  ♦
Ce roman est tout simplement excellent pour le moral 😀 De l’humour à souhait, une histoire d’amour toute mignonne, une héroïne hyper attachante, des gaffes mémorables, vraiment que du bonheur durant cette lecture 😍 Un roman pétillant et extrêmement rafraîchissant que je vous conseille fortement et même plus ! J’ai limite envie de vous imposer cette lecture car je suis certaine que vous y prendrez autant de plaisir que moi 😀 👍
Sophie Noël m’a embringuée dès les premières pages dans la vie trépidante de Victoire. Nous pouvons toutes nous retrouver en Vic. En effet, au fil des pages, je me suis surprise plusieurs fois à penser « ah ben ça m’est aussi arrivé » ou « ah oui ça je le fais aussi ». Victoire est tellement drôle et attachante qu’elle nous donne envie d’être proche d’elle et de l’avoir comme amie. Une amie avec laquelle on ne peut pas s’ennuyer et à qui il arrive toujours de sacrées galères 😂 Certains passages sont tout simplement grandioses, Vic m’a fait mourir de rire et plus je visualisais les scènes plus je rigolais. A consommer sans modération pour la bonne humeur !
J’ai découvert la plume fraîche, pétillante et pleine d’humour de Sophie Noël 😍 J’espère la retrouver très vite car je suis tombée sous le charme de cette aura feel-good qui l’enveloppe 😊
coeur-gif-039 Je vous conseille vivement cette comédie romantique rafraîchissante qui vous fera passer un très bon moment de lecture accompagné de multiples fous rires j’en suis persuadée. Alors foncez et lisez-le, il vous fera un bien fou et peut-être aurez-vous un coup de cœur tout comme moi !

Rates 5 étoiles

amazon-pulpeuse

De si jolis mensonges… ⋆ Léa LAURENT

de-si-jolis-mensonges...-768669

Plume De si jolis mensonges

 Je remercie Lysiane de Langage et Projets conseils pour sa confiance et ce Service Presse.

logo_LP

Résumé de l’éditeur:

Un brin délurée et paresseuse, sans un sou en poche et totalement accro du shopping. Voilà Lizzy Sullivan, 29 ans, une jeune femme incapable de garder un emploi et encore moins une relation amoureuse.
Mais Lizzy en a assez d’attendre que le bonheur lui tombe dessus. Elle décide donc de passer à l’action. Et réussit à se faire embaucher comme styliste pour une grande marque de chaussures en s’inventant un CV et des compétences qu’elle est très loin d’avoir.
Après tout, un mensonge n’a jamais fait de mal à personne… A condition de ne pas confier ses secrets à n’importe qui, surtout pas à un collègue un peu trop séduisant. Des petits mensonges certes, mais de grands désastres en perspective…

 

❀ Ma chronique :

Lorsque Lysiane de LP Conseils m’a proposé cette lecture, j’ai de suite sauté sur l’occasion en me disant que c’est typiquement le genre de lecture qui tombera à point nommé quand j’aurais besoin de me libérer l’esprit du quotidien. Et bien j’avais raison ! Depuis quelques semaines, j’ai dû faire face à une horrible panne de lecture 😓 La hantise de tout passionné de lecture 😳 Pour me remettre d’aplomb j’ai choisi ce titre et pour tout vous dire, grâce à «De si jolis mensonges…» j’ai passé un moment de pur bonheur !😄
Lizzy Sullivan a 29 ans et elle a pour habitude de se mettre dans des situations compliquées avec les hommes mais aussi dans le milieu professionnel. Il est tout simplement impossible pour elle de garder aussi bien son job que son homme. C’est pourquoi, quand ces deux éléments se confondent, il n’en ressort généralement rien de bon 😕
Pour preuve, sa dernière relation en date vient de se solder par un nouvel échec. En effet, mécontente d’avoir été larguée, elle n’a pas hésité à incendier son amant, qui est accessoirement son patron, devant tout le personnel. Cette impulsivité n’est pas sans risque et Lizzy se retrouve à nouveau seule… Sans travail avec même pas 100 euros sur son compte en banque car en plus de ces difficultés, Lizzy est une shopping addict et ne peut s’empêcher de craquer pour de belles chaussures malgré la centaine de paires qui traînent dans son dressing.
A l’aube de la trentaine, Lizzy fait encore preuve d’une irresponsabilité évidente qui reflète son immense ennui de vivre dans le monde adulte. Bien que consciente de son problème, Lizzy n’assume pas et au contraire, elle s’enferme dans le mensonge. A force, elle devient même experte dans les mini mensonges par peur de décevoir ses parents, encore plus qu’ils ne le sont déjà. Pour sauver la face, elle va tenter le tout pour le tout et se fabriquer un CV en béton pour un poste de rêve : styliste pour une célèbre marque de chaussures… Incroyable mais vrai, c’est Jackpot pour l’audacieuse Lizzy ! Un nouveau mensonge… Un nouveau job… Une nouvelle rencontre plutôt banale dans les sous-sols de l’entreprise… Serait-ce le présage d’une nouvelle vie pour Lizzy ?
Lizzy et sa langue bien pendue arriveront-elles à assurer dans ce nouveau job sans se faire démasquer ?
Qui est vraiment Stephen le technicien de surface ?
Parviendra-t-elle à devenir adulte, responsable dans ses choix ou s’enfermera-t-elle de plus belle dans ses mensonges ?
♦  ♦  ♦
Comme je le disais plus haut, ce roman est un pur bonheur, extrêmement rafraîchissant et plaisant à lire. Léa Laurent m’a embringuée dès le premier chapitre dans la vie excentrique de Lizzy. Une vie trépidante qui m’a donné le sourire aux lèvres tout au long de ma lecture. C’est le roman qu’il me fallait pour mettre un terme à la panne de lecture que je subissais depuis une bonne quinzaine de jours.
Je suis tombée sous le charme de la plume pétillante de Léa Laurent, qui est entre autres emplie d’humour, de fraîcheur, de tendresse, d’amour et de positive attitude 😀 Un délicieux cocktail que l’on boit d’une traite et personnellement, j’en redemande !
Alors oui je ne vous cache pas que l’issue de l’intrigue est très rapidement perceptible et j’ai très vite compris qui était réellement Stephen. Cependant, Léa Laurent a su me tenir en haleine en prenant son temps pour ne pas précipiter cette fin heureuse qu’on devine assez tôt.
Les personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires, sont plutôt clichés mais hyper attachants. Notamment Lizzy qui a beaucoup de tares mine de rien 😝 Elle est volage, irresponsable, menteuse, dépensière mais tellement marrante, touchante et dotée d’un sens de l’humour détonnant qui m’a valu de nombreux sourires, qu’on lui pardonne tous ses défauts et ses mensonges aussi gros soient-ils.
 Je vous conseille vivement cette comédie romantique rafraîchissante qui vous fera passer un très bon moment de lecture !

Rates 5 étoiles

amazon de si jolis

La rousse qui croyait au père Noël ⋆ Suzanne MARTY

Couv KDP ebook 2016 - blog

Plume La rousse qui croyait au père Noel

Résumé de l’éditeur:

❀ Ma chronique :

J’ai beaucoup aimé ce Chick-Lit très frais, drôle et vraiment très agréable à lire. J’ai passé un très bon moment et il m’a fait beaucoup de bien entre deux lectures avec des sujets assez difficiles. Je le conseille pour passer un moment sympa et plein de légèreté 😉
Flamme est célibataire, son prénom ne lui a pas été donné par hasard. En effet, Flamme est rousse, une vraie de vraie avec son teint cachet d’aspirine qui rougit au moindre rayon de soleil. À cause de nombreuses relations sentimentales plutôt désastreuses, elle a fait vœux d’abstinence et cela dure depuis 10 ans maintenant 😲 La voilà finalement à l’aube de la quarantaine, à 39 ans et demi, célibataire endurcie et sans emploi stable. Comment en est-elle arrivée là ?
Retour sur son passé de comédienne, ses rêves de star, pensant qu’avec sa chevelure rousse pas commune, elle se démarquerait des autres. Retour aussi sur son désert affectif et sexuel qui l’accompagne depuis 10 ans, faute de princes charmants. Avec une trésorerie au plus basse durant cette dernière décennie, Flamme n’a jamais pu se permettre d’envisager le moindre voyage afin de favoriser les rencontres. Jusqu’à présent, son seul moyen de changer d’air est de passer quinze jours chaque année chez ses parents à la campagne. Un bilan pas folichon 😕 c’est pourquoi avec la nouvelle année qui arrive, Flamme est pleine de bonnes résolutions. À bientôt 40 ans, il faut que ça change… Il y en a assez de perdre son temps ! Elle doit se prendre en main et bousculer les plans du destin qui ne semble pas très clément avec elle 😩
Grâce à ces bonnes résolutions, Flamme parviendra-t-elle a décrocher un rôle conséquent au théâtre ou au cinéma ?
Rencontrera-t-elle un vrai prince charmant ?
Comment se dérouleront ses premières vacances solo sur l’île d’Indinonis, au Dream Camp à priori propice aux fiestas et aux rencontres ?
Bon autant vous dire que ce n’est pas gagné !
♦  ♦  ♦
Comme je le disais précédemment, ce roman est très plaisant bien qu’un peu court à mon goût; cependant ce qui est rassurant, c’est que l’épilogue laisse sous-entendre la possibilité d’une suite donc je ne peux que l’espérer ! Je l’ai lu en une matinée et j’ai adoré Flamme et ses péripéties. Elle est drôle, attachante et on souhaite vraiment qu’il lui arrive de belles choses dans la vie, qu’elle soit épanouie aussi bien professionnellement que personnellement. Qu’elle rencontre son prince charmant et qu’elle abandonne sa période d’abstinence 😝
Ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce roman et qui le démarque des autres, c’est l’âge de Flamme, en effet ça change des héroïnes dans la vingtaine ou trentaine. Les quarantenaires ont elles aussi leur place dans les romances / Chick-lit ! J’ai aussi bien aimé le personnage de Céline qui avec son côté nature, son franc-parler et ses expressions à mourir de rire réussit à dérider et à secouer Flamme. 
En clair, une lecture fraîche et dynamique qui pourrait facilement vous servir de compagnon de voyage afin de joindre l’utile à l’agréable. Je vous le conseille 😀 et pour ma part, j’espère découvrir la suite des aventures de Flamme très bientôt 😉

Rates 4 étoiles

Amazon La rousse

La vie (pas si) superficielle de Mia ⋆ Mathias P. SAGAN

la-vie--pas-si--superficielle-de-mia-765643

Plume La vie (pas si) superficielle

Résumé de l’éditeur:

❀ Ma chronique :

Je ne connaissais pas l’auteur Mathias P. Sagan qui n’en est pourtant pas à son premier roman. En effet, il a pour habitude d’exercer son talent dans le genre romance M/M et « La vie (pas si) superficielle de Mia » est un défi qu’il s’est lancé. Ce que je peux vous dire d’emblée, c’est que le défi a été relevé haut la main car ce roman est une très belle découverte pour moi et un joli coup de cœur 💖💖💖.
Mia Johanesson a 27 ans, elle est assistante marketing et vit à Paris avec son chat Fendi dans un petit appartement situé dans une résidence huppée. C’est une jolie blonde à la taille de guêpe qui adore la mode et qui a un mal fou à résister aux tentations…D’où les appels récurrents de son banquier qu’elle prend un malin plaisir à esquiver. Le point noir dans sa vie à l’apparence plutôt parfaite, est son célibat. En effet, son statut de célibataire lui convient de moins en moins et malgré son indépendance légendaire, elle aimerait bien trouver chaussure à son pied. Elle passe la plupart de son temps libre avec Joshua, son meilleur ami gay. Un beau brun très bien foutu, doux et prévenant mais qui a la mauvaise habitude d’enchaîner les conquêtes. Cela étant, il a toujours été présent pour Mia et prend soin d’elle depuis plus de dix ans maintenant. Mia est très attachée à son fidèle ami qui, d’après elle, possède toutes les caractéristiques de l’homme parfait. Les sentiments qu’elle éprouve pour lui vont au-delà de l’amitié. Elle est secrètement amoureuse de Joshua depuis des années et cela explique en partie son incapacité à s’engager avec un homme.
Sachant au fond d’elle qu’il ne pourra jamais rien se passer entre eux, étant donné leur attirance commune pour la gent masculine, Mia prend une importante décision : avant les fêtes de fin d’année, elle aura un homme dans sa vie. Il lui reste donc sept mois pour trouver la perle rare. Au préalable, elle va devoir effacer ses sentiments pour Joshua ce qui n’est pas si évident étant donné qu’ils ont prévu de passer leurs vacances estivales ensemble. Cependant, le destin a décidé de placer un délicieux jeune homme sur sa route plus tôt que prévu. Cette rencontre va être bénéfique pour Mia. Matt est tout ce qu’il y a de plus charmant. Il a 31 ans, exerce le métier d’avocat spécialisé dans le droit des familles. Un homme simple, posé et respectable qui a flashé sur Mia depuis quelques temps déjà. Néanmoins, impressionné par l’assurance de la jolie blonde, il n’a jamais osé l’aborder, la pensant inatteignable… Jusqu’à ce jour où poussé par une pointe de courage, il l’invite à dîner.
Mia sera-t-elle prête à faire plus ample connaissance avec son voisin, qu’elle a plusieurs fois surpris à la mater, depuis sa cuisine en sirotant son café ?
Matt et Mia sont très différents de par leur origine sociale et leur manière de penser. Lui est mûr et réfléchi, elle est plutôt déraisonnable et impulsive. Ont-ils un avenir ensemble ? Saura-t-il lui faire changer sa vision de l’Amour ?
Une chose est sûre, Matt va avoir un impact important dans la vie de Mia. Grâce à lui, elle va évoluer, mûrir et devenir une femme responsable…
♦  ♦  ♦
Ce roman est une très belle découverte et je ne m’attendais pas à passer par tant d’émotions. En effet, la vie de Mia n’est vraiment pas si superficielle, l’auteur ne pouvait trouver mieux comme titre ! Et puis cette couverture, je la trouve magnifique et très représentative de Mia 😊
J’ai dévoré ce roman en une après-midi, la plume de l’auteur est très agréable à lire et les pages se tournent d’elles-mêmes. Le choix de la narration interne est un très bon point car il permet de ressentir au mieux les émotions et les choix de  Mia 😍
J’ai trouvé Mia adorable et très attachante mais aussi un peu énervante par certaines de ses réactions. C’est une jeune femme au caractère bien trempé, pleine d’humour, de volonté et très indépendante. Ce trait de caractère la pousse malheureusement à fuir dans certaines situations difficiles pour elle, lors d’un trop-plein d’émotions. Au fil des pages on apprend à la connaître et à comprendre la blessure de son enfance due à un évènement dont elle se sent encore coupable.
L’humour est de la partie tout au long du roman, ce que j’ai beaucoup apprécié. J’ai rigolé dès les premières pages en me disant que je n’allais pas m’ennuyer avec Mia et ce fut le cas 😂 Cette jeune femme est vraiment marrante, elle a des expressions et des  réparties cinglantes à vous faire mourir de rire. En première partie de roman, elle est à classer dans la case « miss catastrophe » qui fait qu’on ne s’ennuie jamais avec elle. Il lui arrive toujours un truc, aussi bien une mésaventure qu’un événement bien plus sympa. Par la suite, le roman est plus sérieux et Mia va devoir faire face aux conséquences de ses actes irréfléchis et spontanés.
Même si des pointes d’humour sont présentes, l’histoire n’en reste pas moins profonde et chargée en émotions. On y retrouve tout ce que je recherche dans un roman, à savoir, ressentir aussi bien de la joie que de la tristesse, de l’incompréhension ou de l’énervement.
coeur-gif-039« La vie (pas si) superficielle de Mia » est une histoire d’amour très bien écrite qui vous fera probablement vibrer jusqu’à en avoir les larmes aux yeux, tout comme moi… Jusqu’à la fin je me demandais comment ça allait se terminer pour Mia. Pour ma part, je n’ai pas été déçue ni frustrée car une suite est en cours d’écriture et ce pour mon plus grand plaisir. J’ai déjà hâte de la découvrir 😍 Encore un joli coup de cœur pour moi 💗

Rates 5 étoiles

amazon La vie

Une simple histoire de chance ⋆ Laure ALLARD-D’ADESKY

Laure-Une-simple-histoire-de-chance

  Plume Une simple histoire de chance

Résumé de l’éditeur:

Anaïs Cerf est un chat noir. Elle ne peut pas sortir de chez elle sans déclencher des catastrophes. Le sort s’acharne tellement sur elle qu’elle s’y est habituée et, toujours célibataire, elle travaille de chez elle pour s’exposer le moins possible aux coups du destin. Heureusement, elle peut compter sur ses amies pour lui remonter le moral et affronter les tracas du quotidien.
Et pourtant, un jour de Saint-Valentin, sa chance va tourner.
Je remercie Anyway Éditions pour ce Service Presse.

11

❀ Ma chronique :

« Une simple histoire de chance » est une nouvelle de 62 pages, un Chick-Lit rempli de fraîcheur, marrant et avec une héroïne très attachante. J’ai passé un très bon moment de lecture 😀
Anaïs Cerf est ce qu’on peut qualifier de poissarde, pour les autres mais surtout pour elle-même. Chaque situation de la vie quotidienne, passée en sa compagnie peut s’avérer désastreuse. Au fil du temps, ces événements malheureux l’ont finalement poussée à s’éloigner des gens. Le but étant de ne pas créer de problèmes aux personnes qu’elle côtoie, aussi bien professionnellement que dans le domaine privé. Malgré ce « retranchement », elle peut toujours compter sur ses amies formidables qui connaissent bien son problème. Elles ont pris l’habitude d’anticiper les tuiles qui pourraient leur tomber dessus lors de leurs sorties en présence d’Anaïs.
Même si ses amies sont très importantes pour elle, à 30 ans maintenant, elle ressent un gros manque dans sa vie car elle n’arrive pas à trouver d’amoureux. Avec sa malchance débordante, elle fait fuir les hommes. Comme tous les ans, depuis 4 ans, Anaïs passe la veille de la St-Valentin avec ses fidèles amies, c’est devenu un rituel. Elle est chargée d’organiser la soirée, chez elle, sauf cas de force majeure et aucune d’entre elles ne louperait cette St-Valentin entre filles, créée pour célébrer leur amitié et faire un pied de nez à cette fête dédiée aux amoureux. En faisant ses courses en prévision de cette soirée girly, Anaïs se laisse tenter par l’appel du Loto avec ce slogan : Malheureux en amour, soyez heureux au jeu! Si ça ce n’est pas un signe ?!
La chance qui plane au-dessus d’Anaïs va finalement modifier leurs plans pour cette fameuse soirée. Pourquoi ne pas sortir afin de tester le Karma de miss poissarde ?
La roue tournerait-elle enfin pour Anaïs ? Le test est lancé et quoi de mieux pour le vérifier qu’un dîner avec un homme ?
Anaïs tentera-t-elle sa chance lorsque l’occasion rêvée se profile à l’horizon, à savoir, ses retrouvailles avec Thomas Noussart le mec qui lui a pourri la vie au collège et dont elle était secrètement amoureuse ?

 ♦  ♦  ♦

Si vous n’avez pas le moral, lisez cette histoire! Vous verrez vous relativiserez 😉 De plus vous passerez un moment très agréable qui vous fera retrouver le sourire. Ce roman se lit très bien, la plume de Laure Allard-d’Adesky est fluide et sans fausse-note. J’ai adoré l’héroïne, les péripéties d’Anaïs sont très drôles, bien trouvées et m’ont fait rire plusieurs fois.
« Une simple histoire de chance » est un roman à dévorer durant sa pause déjeuner ou entre deux gros romans. N’hésitez pas !

amazon une simple histoire

 

La grève des femmes formidables ⋆ Alex RIVA

la-greve-des-femmes-formidables

Plume La grève

Résumé de l’éditeur:

❀ Ma chronique :

« La grève des femmes formidables » est à la base un roman auto-édité publié en octobre 2014 qui a eu beaucoup de succès. Ce n’est donc pas par hasard que les éditions Denoël se sont tournées vers Alex Riva et son roman très agréable qui, bien qu’empli de légèreté, pose de vraies questions. J’ai passé un très bon moment de lecture avec ces héroïnes proches de la quarantaine, aux caractères très différents mais toutes « formidables » 😉
Emma a 39 ans, elle est mère de deux enfants et divorcée de Julien il y a maintenant 4 ans. Depuis cette séparation, Emma est en quête de son propre épanouissement, son bonheur. Cependant, elle est persuadée qu’il est illusoire de tout avoir : une famille, une carrière professionnelle, une belle situation financière, du temps pour soi, pour le couple… Selon elle, tout ceci n’existe que dans les magazines. Le chemin du bonheur semble très long et sinueux à force d’éviter les goujats et les hommes mariés. Arrivera-t-elle à trouver son prince charmant ?
Andréa est en couple avec Vincent, ce fut un coup de foudre tandis qu’elle était déjà en couple. Cette rencontre lui a ouvert les yeux et fait comprendre qu’elle restait avec son chéri de l’époque par habitude plutôt que par amour. Cependant, depuis deux ans, des ombres sont présentes au tableau. Pour cause, d’une part, la difficulté de tomber enceinte d’un deuxième enfant, avec un protocole d’insémination artificielle qui peine à être satisfaisant. Ce processus plonge le couple dans une routine assez désagréable concernant leurs relations intimes, en effet chaque acte est planifié et la spontanéité n’est plus de la partie. D’autre part, la difficulté d’Andréa en tant qu’avocate à trouver des clients rend leur situation financière un peu compliquée. Elle est au bord du craquage physique et moral avec l’attente interminable de ce deuxième enfant et la réalité de son métier. Ces deux éléments importants malmènent sa joie de vivre et son équilibre. Combien de temps tiendra-t-elle avant de tout envoyer balader ?
Chloé est la petite sœur d’Andréa et la plus jeune du groupe. C’est une femme sophistiquée, au physique avantageux, fashion-addict, indépendante et une personne digne de confiance. Cependant toutes ces qualités cachent un point faible: son impulsivité. Depuis un an, elle vit une relation amoureuse avec Thomas, âgé de 13 ans de plus qu’elle et surtout très marié. Malgré les avertissements de ses amies, Chloé n’a pas pu s’empêcher de craquer pour cet homme qui l’a courtisé durant deux mois. Pour fêter leur 1 an de relation, elle a planifié et organisé un week-end surprise en amoureux. Malheureusement ce week-end s’est soldé sur une rupture avant d’avoir eu lieu. Chloé n’a pas supporté de passer pour la énième fois derrière sa femme et ses enfants. Très affectée par cette rupture, elle a perdu sa joie de vivre. Thomas lui manque énormément et même si elle tente de rester à distance par orgueil, jusqu’à quand pourra-t-elle résister à le retrouver ? 
Alice est sortie tout droit du moule de la femme parfaite : une bonne épouse, une mère exemplaire, une excellente maîtresse de maison, le tout en cumulant un emploi. Elle est inlassablement en quête de perfection avec cependant un point faible: la culpabilité et la soumission à son mari. Malgré sa vie parfaite, Alice a pété les plombs il y a un mois, elle a claqué la porte au nez de son mari, Paul, et de ses enfants le temps d’une soirée. Malgré cette soirée, le comportement des membres de la famille ne s’est pas amélioré, son mari et ses enfants la traitent toujours comme la femme à tout faire. Ce ras-le-bol fut la première alerte, ce n’est pas rien. Combien de temps tiendra-t-elle ce rythme infernal ?
Pour faire face à cette période charnière de leur vie elles décident de faire grève : la grève des femmes formidables. L’idée est d’abandonner leur quotidien le temps des vacances, de laisser ceux qui restent se débrouiller sans elles et cerise sur le gâteau, que leur départ reste secret.
La destination est choisie, direction la Grèce pour une semaine entre filles.
♦  ♦  ♦
Je me suis bien amusée à découvrir les aventures de nos quatre héroïnes 😊 « La grève des femmes formidables » est un chick-lit comme j’aime, marrant, très frais avec des péripéties qui vous font sourire et des héroïnes attachantes. J’ai été touchée par cette jolie histoire d’amitié qui dure depuis plus de vingt ans. Un quatuor qui a réussi à rester très soudé, malgré certains désaccords, grâce à ces mots d’ordres qui sont: l’écoute, le partage et surtout jamais de jugement!
Nous pouvons toutes nous retrouver en Emma, Andrea, Chloé ou Alice, ce qui apporte au roman un esprit de réflexion. En effet, cette lecture fait énormément réfléchir et pose des questions : qu’est-ce qu’une femme formidable finalement ? Quel est son rôle au sein de la famille ? Sa place en tant que mère, épouse, amante, femme active ? Comment se sentir épanouie dans tous ces rôles ? Est-il possible de trouver le bonheur en portant toutes ces casquettes ?
Ce roman ne fait pas que dépeindre les aventures des filles. Parallèlement, l’auteure décrit celles des hommes et j’ai bien apprécié cette manière de raconter les journées des filles et des hommes de façon alternée. J’ai adoré les voir se débrouiller durant l’absence de leurs femmes. Ces hommes, qui, devant le fait accompli n’ont pas d’autres choix que de s’occuper des choses par eux-mêmes pour une fois.
♥ Ce premier roman d’Alex Riva est un pari gagné. Je conseille sa lecture à toutes les femmes mais aussi aux hommes qui, j’en suis sûre, prendront conscience de beaucoup de choses, à l’image des conjoints de nos héroïnes. La plume de l’auteure se lit extrêmement bien. L’intrigue habilement menée fait en sorte qu’à chaque fin de chapitre on ne peut que tourner la page pour connaître l’issue de cette semaine de vacances. J’ai adoré me poser cette question: « Vont-elles faire des bêtises durant ce séjour ? » car leur mot d’ordre pour les vacances est « Tout ce qui se passe en Grèce…reste en Grèce » 😜 
Un très beau roman d’amitié qui prouve qu’en étant entourée de ses amies on réussit à surmonter n’importe quelles difficultés. J’avoue avoir refermé ce joli roman avec un grand sourire et une hâte, celle de pouvoir lire la suite « Quand l’imprévu s’en mêle » qui sortira au mois de juin 2016.

Rates 4 étoiles

 amazon la grève

J’adore New York ⋆ Isabelle LAFLÈCHE

couv-jadore-new-york

Plume J'adore New York

 Je remercie Lysiane de Langage et Projets conseils pour sa confiance et ce Service Presse.

logo_LP

Résumé de l’éditeur:

Décrocher un job dans un grand cabinet d’avocats new-yorkais : pour Catherine Lambert, la petite frenchie, c’est un rêve. Manhattan, ses lieux branchés, ses boutiques fascinantes pour une accro du shopping…
Mais dès qu’elle pose le pied à New York, tout part en vrille. Sa patronne ? Une hystérique ultra-exigeante. Ses clients ? Des types lubriques aux égos surdimensionnés. Ses collègues ? Des assoiffés de pouvoir prêts à tout.
Heureusement que dans cet enfer, Catherine peut compter sur Rikash, son assistant indien qui la sort des situations les plus délicates. Et puis il y a ce riche homme d’affaires pour qui elle a le béguin : avec lui, c’est spas, limousines, haute couture et soirées chics ! Mais si cette histoire, comme tout dans cette ville, n’était que de la poudre aux yeux ?
Les péripéties d’une jeune française dans la jungle new-yorkaise…

 

❀ Ma chronique :

J’ai choisi ce roman d’Isabelle Laflèche, dans la liste des sorties du mois de février proposée par Lysiane car j’ai été, de suite attirée par ce titre «J’adore New York» qui me parle énormément. En effet, je rêve de poser un jour les pieds dans cette ville qui me fait rêver depuis mon enfance 😍.
Catherine Lambert, charmante française et tout juste la trentaine, vient d’accepter sa mutation dans un grand cabinet d’avocats basé à New York. Très excitée par ce changement de décor, elle va vite déchanter car il n’est pas évident d’exercer son métier sereinement au milieu de ce panier de crabes. Dès son premier jour, elle fait la rencontre de Rikash son assistant. Un indien gay d’une beauté saisissante qui a un penchant pour la haute couture française. D’ailleurs, grâce à ce péché mignon, ils ont rapidement sympathisé lors de leurs précédents échanges téléphoniques concernant certains dossiers dont Catherine avait la charge à Paris. Le cabinet regorge d’avocats avides de pouvoir et d’associés à l’égo surdimensionné aux comportements exécrables avec les employés. Bonnie Clark fait partie de ceux-là. Rapidement cette associée chargée des fusions et acquisitions va vouloir se l’approprier et la malmener. Cette femme est une vipère et limite tortionnaire. Elle considère tout le monde comme son larbin.
Catherine adore son travail mais il lui prend énormément de temps. En effet, être avocate chez Edwards & White n’est pas de tout repos car « facturer un maximum d’heures » est le maître mot ! Il est clair pour elle que cet emploi est sa priorité étant donné qu’elle aspire à devenir elle aussi associée dans un futur proche. Catherine ne cherche pas le grand amour pour l’instant, elle n’a pas le temps de se préoccuper de ce genre de choses. Cependant, elle n’est pas complètement indifférente à Antoine, un bel avocat sur le point d’être muté au bureau de Paris et qui est chargé de lui faire la passation de ses dossiers en cours. Malgré ses airs un peu froids et impressionnants, Antoine lui offre l’opportunité de travailler pour Christian Dior, un client prestigieux qui souhaite combattre la contrefaçon de ses produits. Ce petit béguin pour Antoine s’évapore d’un seul coup lorsqu’elle rencontre Jeffrey Richardson, le directeur financier de Browser. Un homme superbe aux cheveux noirs et au charme latino à couper le souffle : le nouveau client que le cabinet vient de décrocher et pour lequel Catherine sera la référante. Leur attirance mutuelle est flagrante et ce directeur financier hyper sexy va se hâter de séduire sa belle avocate.
Cependant, cet acte précipité ne cache-t-il pas une mauvaise surprise ?
♦  ♦  ♦
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman très sympa dans un univers qui m’est inconnu. Le monde juridique est nouveau pour moi et j’avoue ne pas avoir retenu tous les termes juridiques employés. Malgré cela, j’ai énormément apprécié cette lecture qui est fraîche, divertissante et marrante. Un Chick-Lit très réussi !
J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Catherine, qui malgré les apparences de femme docile est une battante et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Pas évident pour elle de s’en sortir entre les collègues du bureau qui se tirent dans les pattes, les assistantes colporteuses de ragots qui n’hésitent pas à lui mettre des coups de poignard dans le dos et les clients véreux et libidineux, qui parce qu’ils ont de l’argent et un certain pouvoir, se croient tout permis y compris le harcèlement sexuel. Heureusement, notre douce avocate a plus d’un tour dans son sac elle aussi, pour contrer toutes ces attaques malsaines. Elle peut également compter sur Lisa une amie de fac elle aussi avocate qui la soutient et l’aide à évacuer la pression du boulot.
Je me demande si certaines situations vécues par Catherine sont autobiographiques, ce qui ne m’étonnerait pas complètement car elles semblent très réalistes. Notamment les vipères-assistantes et les clients comme Mel ?! Isabelle si vous souhaitez me répondre je suis toute ouïe !
N’hésitez pas à découvrir ce roman et son auteure. Pour ma part, j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Catherine dans le tome 2 « J’adore Paris » ☺

Rates 4 étoiles

amazon j'adore new york

Les petits secrets d’Emma ⋆ Sophie KINSELLA

les-petits-secrets-d-emma-2173272

Plume Les petits secrets d'Emma

Résumé de l’éditeur:

Ce n’est pas qu’Emma soit menteuse, non, c’est plutôt qu’elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, son petit ami, au lit ce n’est pas franchement l’extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l’avouer.
Mourir ? Justement… Lors d’un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa dernière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin. Sans imaginer que l’inconnu en question est l’un de ses proches…

 

❀ Ma chronique :
J’avais déjà entendu parlé des romans de Sophie Kinsella notamment à cause de certaines adaptations ciné cependant, je n’en avais encore jamais lu. J’ai acheté celui-ci par hasard il y a quelques mois et il attendait bien sagement son tour dans ma pile à lire.
Je me suis décidée à le commencer cette après-midi en espérant passer un bon moment de lecture sans prise de tête et ce fut le cas 😊 . Ce petit roman dégage beaucoup de fraîcheur et de légèreté. La plume de l’auteure est limpide, très agréable à lire, sans fausse note.
Emma Corrigan, est une héroïne très marrante et attachante. Elle a la vingtaine, travaille dans le Marketing au sein d’une société londonienne et est un peu du genre « poissarde » ce qui lui donne des airs de Bridget Jones. Elle a énormément de petits secrets comme probablement beaucoup d’entre nous. Certains sont même des secrets inavouables car nous pouvons plutôt les qualifier de petits mensonges. Rassurez-vous, ces secrets n’ont rien de très méchants, Emma n’est pas une mytho mais pour éviter de blesser ses amies par exemple ou bien pour décrocher un poste, elle ne se gêne pas de déformer légèrement la réalité.
Elle n’a pas eu beaucoup de chance dans sa vie professionnelle et après un an d’ancienneté, elle rêve d’une promotion. Elle y croit et pense enfin tenir le moyen d’attiser la fierté de ses parents. En effet, Emma a toujours été reléguée au second plan depuis que sa cousine Kerry est venue vivre chez eux suite au décès de sa mère. Kerry est une vraie peste qui trouve toujours le moyen de la dévaloriser. Ce personnage est vraiment détestable ainsi que quelques-uns de ses collègues et j’ai eu à certains moments beaucoup de peine pour Emma.
Heureusement pour elle, tout n’est pas mauvais dans sa vie. Elle vit en colocation avec deux amies, Lissy et Jemima sur qui elle peut compter et elle a même un petit-ami, Connor qui est adorable. Selon leurs proches, ces deux-là ont tout du couple idéal mais les apparences peuvent être parfois trompeuses.
Lors d’un déplacement professionnel en avion, persuadée que la fin est proche et le crash imminent, elle va commettre l’erreur de dévoiler tous ses petits secrets à son voisin. Cet américain va, malgré lui, connaître tous ses petits secrets dans les moindres détails. Cependant, est-ce vraiment un inconnu ?
Une chose est sûre, c’est que cette histoire est pleine de rebondissements et Emma n’est pas au bout de ses surprises…
♦  ♦  ♦
Je conseille la lecture de cette histoire très sympa si vous avez besoin de vous vider la tête, passer un moment agréable lors d’un voyage ou tout simplement l’utiliser comme compagnon de bronzage sur la plage. N’hésitez pas! 😉

 

Rates 3 étoiles

amazon les petits secrets d'emma