La Meute Harbor – #1: La rencontre et #2: Initiée ⋆ Audrey S.G. – L’avis de Diboux

 

Plume La meute harbor 1Plume La meute harbor 2

Résumé du Tome 1 : La rencontre
Quand on est une jeune fille de 17 ans timide et préférant la lecture aux sorties entre amis, la vie de bohème sur les routes en compagnie de son père s’apparente au paradis sur terre.
Seulement voilà toutes les bonnes choses ont une fin, et désormais Héléna va devoir faire face à son pire cauchemar, le lycée ! Ce changement ne sera pas le seul cette année dans la vie d’Héléna, sa rencontre avec le troublant Valentin changera plus que ses habitudes.
Son passé lui sera révélé alors que son futur lui, deviendra des plus incertain.
Résumé du Tome 2 : Initiée
Des sorcières et des loups-garous !Après les révélations faites par Valentin, Héléna est perdue.Peut-elle encore lui faire confiance ? Peut-elle toujours se fier à lui ?Très vite, Héléna devra faire un choix. Raisonner et fuir ou suivre son instinct et se battre. L’amour qui la lie à Valentin sera-t-il suffisamment fort pour survivre aux épreuves qui les attendent ?Le passé deviendra-t-il un obstacle et séparera-t-il leur couple ?La menace qui plane sur Héléna brisera-t-elle leur avenir ?De découverte en découverte les origines d’Héléna se dévoilent et les secrets éclatent.

L’Avis de Diboux :

C’est en voyant les extraits que ma collègue de blog a posté que j’ai eu envie de me lancer dans cette lecture « La meute de Harbor » de Audrey S. G. 🤓
En 2018 je veux un peu sortir de ma zone de confort et quoi de mieux qu’une nouvelle de romance fantastique pour commencer cette résolution ?
Helena est une jeune fille de 17 ans, bohème, vivant sur les routes avec son père. Elle est timide et réservée et préfère la compagnie des livres à celle des humains. Qui va la blâmer ? Certainement pas nous Mais un beau jour son père, écrivain, décide de poser ses valises à Bar Harbor pour écrire une saga et inscrit donc sa fille au lycée pour la première fois de sa vie. Helena va donc être en contact avec des adolescents pas tous très accueillants et découvrir la vie en société. Elle va très vite sympathiser avec l’exubérante Ludivine et être remarquée par le prince du lycée : le sexy et ténébreux Valentin Eaton J’avoue que ce nom de famille me perturbe car pour moi il est associé à Tobias « Quatre » Eaton dans Divergent, mais bon tout le monde sait à quel point je suis dingue de Quatre donc ça ne peut qu’être prometteur pour moi
Valentin, dès qu’il croise le regard de Helena, est irrémédiablement attiré par elle et la réciproque est vraie. Il va tout faire pour se rapprocher d’elle et ne plus la lâcher malgré l’ombre d’Angel qui plane entre eux. Bah oui il faut toujours une ex garce et méchante dans l’histoire
Mais que va-t-il se passer une fois que Helena aura baissé sa garde et ouvert son cœur à Valentin ?
Un nouveau monde va s’ouvrir à elle et avec ça son lot d’émotions et de surprises, bonnes et mauvaises. Valentin est-il celui qu’il prétend être ?
Helena sera-t-elle prête à accepter cette nouvelle vérité sur elle et le monde qui l’entoure ? Valentin sera-t-il prêt à tout pour la sauver ?
Et si le passé les rattrapait tous les deux ?
♦  ♦  ♦
Je suis assez mitigée, sur cette lecture bien que très agréable et surtout très addictive plusieurs points me dérangent. Tout d’abord le format. L’auteur a pris parti de faire une nouvelle, j’adore, mais tout est trop rapide. Je comprends parfaitement le concept d’une nouvelle mais étant donné qu’il y a plusieurs tomes pourquoi ne pas détailler un peu plus certains points ? Tout va vraiment trop vite, que ce soit l’histoire en elle-même ou la relation entre Helena et Valentin. Je pense à une scène en particulier qui m’a un peu déçue. Elle partait super bien et puis il y a eu un couac qui a enlevé l’intensité du moment. C’est vraiment dommage car on aurait pu avoir une scène merveilleuse.
La mise en place du fantastique est très bien amenée, cependant là aussi une fois établie tout va trop vite. On aimerait plus de suspens, de doutes, de remise en question… Le tome 1 se termine de façon à ce que l’on se jette sur le 2, ça c’est très bien joué de la part de l’auteur et même si ma lecture du premier tome était mitigée je n’ai pas dérogé à la règle et le tome 2 fut dévoré en très peu de temps avec cette envie de plonger dans leur univers.
Beaucoup de nouvelles interrogations arrivent et l’histoire entre Helena et Valentin se renforce avec des passages que j’adore. La tension monte, que va-t-il se passer ? Helena est en danger, mais si avec elle, elle entraînait les gens qu’elle aime ? Est-ce que Valentin acceptera la nouvelle vérité qui se montre à eux ou bien laissera-t-il tomber Helena face à son destin ?
Cette lecture m’a permis de découvrir un nouveau style, bien que mon tout premier amour reste Twilight, j’ai adoré découvrir cet univers mystique. J’attends le tome 3 avec grande impatience suite à la fin du tome 2 et j’espère sincèrement que tous les petits défauts relevés dans les deux premiers tomes seront effacés.
Comme d’habitude je vous laisse avec des citations et si jamais vous avez des titres de romance fantastique à lire je prends avec plaisir
« Au bout de quelques minutes je me rends compte qu’elle s’est endormie, j’en profite alors pour m’approcher afin de la contempler de plus près. Elle a l’air si paisible dans son sommeil que je ne peux m’empêcher d’effleurer sa joue, sous ma caresse je la sens s’éveiller, je me penche alors vers elle pour déposer un nouveau baiser sur sa joue et je lui chuchote de rêver de moi.  » Valentin T.1
« Ces mots me font chaud au cœur, toute ma vie je n’ai eu que mon père et personne d’autre. Nous sommes des bohèmes, nous n’avons pas de racine. J’étais persuadée que cela m’allait, mais aujourd’hui je sais que non. Faire partie de ce tout me rend heureuse, je me sens enfin à ma place et surtout entière.  » Helena T. 2

 

 

 

 

La Meute Harbor – Tome 1: La rencontre ⋆ Audrey S.G.

LMH 1

Plume La meute harbor 1

Résumé de l’auteur:
Quand on est une jeune fille de 17 ans timide et préférant la lecture aux sorties entre amis, la vie de bohème sur les routes en compagnie de son père s’apparente au paradis sur terre.
Seulement voilà toutes les bonnes choses ont une fin, et désormais Héléna va devoir faire face à son pire cauchemar, le lycée !
Ce changement ne sera pas le seul cette année dans la vie d’Héléna, sa rencontre avec le troublant Valentin changera plus que ses habitudes.
Son passé lui sera révélé alors que son futur lui, deviendra des plus incertain.

Ma chronique :

Je remercie Audrey S.G. pour m’avoir proposé la lecture de sa première saga que je suis en train de dévorer 🤓 😍
Héléna a 17 ans et depuis son plus jeune âge, elle a l’habitude de changer d’environnement. En effet, son père est écrivain et son inspiration du moment les mène dans des villes différentes tous les 6 mois environ. C’est pourquoi Héléna suit des cours à domicile depuis toujours mais cela va devoir changer… Désormais, c’est à Bar Harbor qu’ils vont poser leurs valises pour une durée indéterminée ce qui offre l’opportunité à Héléna d’intégrer le lycée. Un changement pas simple pour la jeune femme, une épreuve même car très timide et solitaire, elle ne sait pas comment se faire des amis et appréhende sa rentrée… Et même si elle ne désire qu’une chose : se fondre dans la masse ; Valentin Eaton, lui, la star du lycée va très vite n’en avoir d’yeux que pour elle 😍
Entre la dernière conquête de Valentin qui semble la détester et des phénomènes étranges qui se produisent lorsque Héléna ressent un trop-plein d’émotions, leur relation passionnée ne va pas être aussi calme que ce qu’elle imaginait…😰🤫
♦  ♦  ♦
Cette histoire est le premier tome d’une saga sous forme de nouvelles intitulée « La meute Harbor ». Il s’agit d’un New-Adult fantastique assez addictif et intrigant 🤗 J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier opus et je vais très vite me jeter sur le deuxième tome que l’auteure vient de m’envoyer 🤓 🤗extrait la meute 1Comme je le disais précédemment, c’est une nouvelle donc un court récit, du coup les événements vont vite et les héros se mettent rapidement ensemble. En même temps, il n’est pas uniquement question d’attirance entre eux mais plutôt d’un besoin viscéral l’un de l’autre pour être bien mais aussi avec une grosse pincée de désir 😅 😍 Les scènes coquines sont assez sympa 😉
La narration se déroule majoritairement du point de vue de Héléna mais l’auteur nous offre également quelques passages à travers les yeux de Valentin ce qui m’a bien plu 😊 Je préfère ne pas en dire plus sur les personnages  et l’intrigue afin que vous découvriez tout cela par vous-même.
La plume d’Audrey S.G. est agréable à lire, fluide avec une pincée d’humour bien placé, une belle surprise pour moi et limite , je trouve que ce tome était trop court tellement j’ai apprécié 🤓
A l’issue de cette première partie, l’intrigue m’a l’air vraiment bien étudiée du coup, je suis prête à découvrir les secrets, révélations ou autres phénomènes étranges qui devraient faire partie intégrante du tome 2 : Initiée 🤗 Mais j’avoue… Ce qui m’intéresse énormément, c’est l’avancée de la relation entre nos deux héros suite au dénouement de ce tome 😍
Les adeptes de romances fantastiques devraient y trouver leur compte, c’est pourquoi je vous encourage à la découvrir 😉 Par contre, il vaut mieux avoir tous les tomes sous la main histoire d’éviter la frustration 😏🤫

Rates 4.5 étoiles

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

Amour fou ⋆ Coraly COX

amour fou 3

Plume Amour fou.jpg

Résumé de l’auteur:
Une rencontre peut tout changer… Ana va le comprendre à ses dépens. Découvrez la vie plutôt calme d’une jeune femme pétillante qui va se transformer en véritable aventure … Son quotidien va être bouleversé d’une façon qu’elle n’aurait jamais imaginé et va devenir une course contre la montre à la recherche de l’amour.

Mon avis :

Je remercie Coraly Cox pour m’avoir proposé la lecture de son premier roman et pour m’avoir gentiment envoyé un exemplaire de cette romance contemporaine très sympa 🤓 😍
J’ai très vite accroché à cette histoire que j’ai lu en moins de deux heures. « Amour fou » est une petite romance assez punchy et je précise que c’est un triangle amoureux. En général, soit on adore, soit on a du mal car on a toujours peur que l’héroïne ne choisisse pas celui qui nous fait rêver ! 😅 Pour ma part, je n’ai pas été déçue du choix d’Ana 🤗 En même temps au fur et à mesure que l’on avance dans l’intrigue on se rend bien compte qu’il n’y a pas vraiment à choisir c’est une évidence !
amour fou 2.jpgUn triangle amoureux avec pas mal de rebondissements qui font qu’il se dévore très rapidement. Les événements s’enchaînent plutôt vite, le roman fait un peu plus de 150 pages donc ne permet pas de s’attarder sur les descriptions.
J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Ana, qui est une jeune femme naturelle et pétillante même si par moment je me suis demandée pourquoi elle refusait d’ouvrir les yeux alors que les signes étaient bel et bien présents ! 😅 J’ai adoré Adrian que j’ai trouvé très craquant 😍 Et Josh… ben je me suis méfiée de lui dès le début avec son air un peu trop parfait et… je ne peux vous dire qu’une chose : j’ai eu raison ! 🤓🤫
Pour finir, « Amour fou » est un premier roman, Coraly Cox l’a auto-édité du coup oui, il y a quelques imperfections mais on ne s’y attarde pas ; perso j’ai été complètement happée par ce triangle amoureux  qui vous fera aussi bien râler que craquer 😍

Rates 4 étoiles

amour fou 1.jpg

 

 

 

 

La cage dorée ⋆ Blanche MONAH

la-cage-doree-862894.jpg

Plume La cage dorée.jpg

Résumé de l’auteure:

Vous n’avez jamais lu un roman tel que celui-ci.
Noir, et rempli d’espoir.
Violent, mais tendre.
Par moments limite insoutenable, et à d’autres touchant.
C’est l’histoire de deux amours qui s’affrontent. L’un destructeur, malsain et illégitime. L’autre rédempteur. Lequel des deux gagnera ?
Tout semble réussir à Heather : elle est belle, riche, et mène de brillantes études de photographe. Pour un homme comme Phénix, qui a grandi dans une cité défavorisée et a dû se battre – littéralement – pour réaliser ses rêves, c’est prodigieusement agaçant. Il prend tout de suite en grippe cette jeune stagiaire trop parfaite.
Jusqu’à ce qu’il découvre que, malheureusement pour eux, ils ont bien plus en commun qu’il ne l’aurait cru.
Entre la princesse et le boxeur, une étrange amitié va se nouer. Phénix parviendra-t-il à faire fondre les barreaux de la cage de Heather ?
Un premier roman « coup de poing ».
Avertissement : ce livre contient des scènes de violence physique et psychologique. Pour lecteurs adultes
Je remercie Blanche Monah pour ce Service Presse.
 

Ma chronique :

J’appréhendais énormément la lecture de ce roman qui est une Dark Romance qui traite de sujets extrêmement graves et difficiles. J’avais lu quelques avis pour savoir ce qui m’attendais et de ce que j’en ai lu, je me suis dit qu’effectivement j’allais devoir m’accrocher 😓 Malgré ça, je suis vraiment très heureuse de m’être lancée dans ce roman que j’ai dévoré en quelques heures et qui à ma grande surprise FRÔLE LE COUP DE CŒUR
J’ai été traversée par de multiples émotions tout au long de ma lecture. Au début je me souviens avoir été décontenancée car ce roman est aussi dérangeant que passionnant L’ambiance malsaine et immorale de fond laisse pourtant place à la lumière avec une douce histoire d’amour qui se profile entre Heather et Phénix Un roman choc extrêmement déroutant car je ne pouvais pas m’empêcher de continuer ma lecture malgré les scènes à la limite du soutenable, assez obscènes et incestueuses
Une histoire dramatique à la base mais qui avec l’apparition de Phénix dans sa vie, donne à Heather l’espoir d’un revirement de situation et d’un avenir meilleur   Je me suis prise très vite d’affection pour Heather et Phénix mais également pour leur histoire d’amour compliquée et pleine d’embuches. J’ai détesté le père de Heather ainsi que son futur mari, deux êtres absolument abjectes qui m’ont écœurée 😢 Malgré le côté choc de « La cage dorée » qui vous bouscule, ce que je retiens en priorité, c’est une belle histoire d’amour qui naît dans l’obscurité… Une lueur d’espoir au bout du tunnel
Je ne peux que saluer le travail de l’auteure dans la construction de son intrigue Blanche Monah est douée tellement elle m’a happée dans cette intrigue presque effroyable et savoir que c’est son premier roman, c’est juste incroyable ! J’adhère complètement à sa plume que j’ai hâte de découvrir dans un autre genre, celui du New Adult avec « Des étoiles à l’infini ».
En conclusion, « La cage dorée » est un roman complexe, dérangeant et fascinant qui ne vous laissera pas de marbre. En clair, c’est tout ou rien, ça passe ou ça casse, à vous de vous faire votre propre opinion. Pour moi c’est passé haut la main et même si ce roman ne convient pas à tout le monde, il mérite vraiment de faire parler de lui J’attends la sortie du deuxième tome avec impatience, en espérant que Heather ait vécu le pire…. mais…. rien n’est moins sûr 😧

Rates 5 étoiles

 

Divine Attraction, Tome 1: Il est mon attraction ⋆ Maddy FACCHIN

divine-attraction,-tome-1---il-est-mon-attraction-856020

Plume Divine Attraction

Résumé de l’auteure:

Il existe un livre. Un vieux manuscrit intitulé Le Grimoire de Magie Grecque. Ce dernier a été créé pour enfermer les âmes mortelles ou immortelles punies injustement par les dieux. Le manuscrit libère les âmes quand leurs âmes sœurs touchent le grimoire.
Amélia est une libraire, seule et sans expérience. Elle adore la littérature sentimentale et rêve secrètement d’être l’héroïne d’une de ces histoires romantiques. Alors qu’elle s’affaire à ranger les rayons de la librairie, elle découvre le vieux grimoire. Quand elle le touche, un homme nu en sort. Sa rencontre avec cet homme venu de nulle part va bouleverser à jamais son existence. C’est pour elle, le commencement d’une grande aventure, mais surtout le début de son apprentissage : l’homme mystérieux va lui apprendre tout ce qu’il connaît de l’amour… encore faudrait-il que les dieux ne viennent pas, une nouvelle fois, tout remettre en question.
Je remercie Maddy Facchin pour sa confiance et ce Service Presse.
 

Ma chronique :

Je ne suis pas habituée aux romances fantastiques mais lorsque Maddy m’a si joliment proposé la lecture de son premier tome de « Divine attraction », je me suis dit pourquoi pas ? Et honnêtement, j’avais trouvé le résumé très alléchant 😀 J’ai passé un agréable moment avec Amélia et Vincenzo bien qu’un peu trop court malheureusement 😢 C’est passé trop vite !
Amélia est une jeune libraire de 23 ans, une vraie passionnée des livres et plus particulièrement des romances. Plutôt solitaire, elle rêve secrètement du grand amour… Celui que l’on trouve dans ses romans et elle s’imagine très souvent qu’il prenne forme avec son collègue Theo. Cependant, la timidité et la maladresse d’Amélia ne semblent pas être ses alliées pour tenter un jeu de séduction avec le beau blond aux yeux bleus qu’elle côtoie tous les jours.
La lecture reste finalement son seul moyen d’évasion pour échapper à son quotidien monotone… Jusqu’à ce qu’elle tombe sur le livre qui va changer sa vie ! Un livre très ancien, un grimoire de magie grecque entièrement rédigé en grec ancien. La lecture et le toucher délicat d’Amélia sur le grimoire va provoquer un événement inexplicable mais ô combien enchanteur : l’apparition d’un homme nu devant elle 😲
D’où vient ce bel apollon musclé, au regard sauvage et aux belles boucles brunes très soyeuses, prénommé Vincenzo ?
Que signifient ses premiers mots : bonjour… Amour ?
Ce que je peux vous dire, c’est que l’effet que provoque cet homme sur Amélia est sans précédent…

  ♦  ♦  ♦

IMG_0852.JPGJ’ai été très agréablement surprise par la plume fluide et agréable de Maddy Facchin, ainsi que par la manière dont elle a réussi à me happer avec son intrigue 👌 Moi qui ne suis pas forcément le meilleur public pour ce genre de romance. Elle est parvenue à mêler l’aspect romance, avec l’histoire d’amour qui se créé naturellement entre Amélia et Vincenzo, à celui de la mythologie de manière enivrante et intéressante. Je trouve l’idée d’avoir créé un héros tout droit sorti d’un grimoire plutôt insolite et amusante, d’ailleurs si nous pouvions faire apparaître nos book-boyfriends chéris nous serions aux anges n’est-ce pas ??
Amélie est une héroïne à laquelle nous pouvons nous identifier facilement, c’est une fille quelconque, timide, maladroite, solitaire et qui dévore les romances, lol mon petit doigt me dit que rien qu’à l’évocation de ces quelques traits de caractère nous sommes plusieurs à nous dire “ah ça me fait vaguement penser à quelqu’un” 😂
Le roman n’est pas très long donc il se laisse lire sans faim. L’intrigue démarre crescendo mais l’histoire d’amour se met rapidement en place… Comment résister aux charmes et au physique de Vince, sérieusement ? Ce titre « Divine attraction » est parfaitement bien choisi car en effet, l’attraction entre nos deux protagonistes est renversante… Peut-être même un peu trop au vu de l’expérience d’Amélia, novice dans ce domaine. En tout cas, nos deux tourtereaux ne sont pas au bout de leurs peines avec les Dieux qui les espionnent de là-haut et surtout la Déesse Déméter qui ne voit pas cette relation d’un très bon œil 😣
Pour finir, un roman très sympa qui change des histoires d’amour que j’ai pour habitude de lire. Maddy Facchin est une auteure pleine de surprises et une auteure à suivre 😊 L’issue de ce premier tome donne juste envie de se précipiter sur la suite et personnellement, j’attends le deuxième opus avec impatience ! 

 

Rates 4.5 étoiles

L’appel de ton sang ⋆ Alexandra LANOIX

l'appel de ton sang

Plume L'appel de ton sang

Résumé de l’auteure:

❀ La chronique de Diboux :

Quand une seule goutte de sang peut changer à tout jamais votre vie, jusqu’où seriez-vous prêt à aller ? Quels seront les sacrifices que vous devrez faire pour y parvenir ? Quels sont les personnes que vous laisserez derrière vous pour aller au bout de votre quête ? Au final tous ces sacrifices en vaudront-ils la peine ? Ne vaut-il mieux pas une vie imparfaite mais heureuse qu’une vie parfaite mais malheureuse ?
Hey ça en fait des questions pour commencer une chronique n’est-ce pas ? Et bien ce sont tous ces questionnements qui ressortent de ma lecture. Et si vous voulez avoir les réponses et bien lisez ce livre chers amis, lisez-le et vous finirez sûrement dans le même état que moi, en larmes et démunie. Alexandra Lanoix a brisé mon petit cœur de guimauve !
Nous commençons notre lecture en découvrant la vie de Rose, magnifique créature vampirique depuis 200 ans. Elle se rend dans sa principale demeure en Nouvelle-Orléans pour retrouver son fidèle serviteur Caleb et enfin faire la connaissance de son nouveau-né, Noah. Depuis des générations la famille de Caleb est au service de Rose, elle les a acheté il y a des siècles, et même s’ils peuvent jouir de tout le domaine de Rose, ils sont avant tout à son service. Ils connaissent le secret de Rose, le protège et en contre partie elle leur apporte protection et une amitié sans faille. Elle se refuse à les traiter comme des esclaves ou encore comme repas comme le font bon nombre de ses paires.
Nous découvrons que Rose est historienne et que son métier est lié à sa quête. Depuis maintenant un siècle elle parcoure le monde dans le but de trouver son Saint Graal, l’unique goutte de sang, celle du premier tueur de vampire, le dénommé Dirkan. Selon la légende, le vampire qui s’abreuvera de cette goutte pourra redevenir humain et donc mortel. Pour Rose l’éternité est un bien trop lourd fardeau à porter et elle veut en finir. Elle voyage de pays en pays pour en découvrir toujours plus sur ce précieux et son périple la ramène finalement dans sa ville pour mettre la main sur un livre aujourd’hui devenu introuvable. Alors qu’elle sent que Caleb se rapproche de plus en plus d’elle, malgré son mariage et son enfant, elle ne veut pas penser à lui dans ces conditions, elle ne peut pas. Cela ne marche pas comme ça pour les vampires. Ils doivent attendre de trouver leur âme sœur ou plus précisément que leur sang les appelle et cela ne marche qu’entre vampires. Cela ne s’est jamais vu qu’un vampire tombe amoureux d’un humain. Et pourtant …

photo-Vampire

Rose se rend dans la librairie où se trouve l’un des rares exemplaires du roman sur le premier tueur de vampires « le recueil de la nuit » où elle espère trouver certaines réponses et pourquoi pas LA réponse. Mais lorsqu’elle se retrouve face au jeune libraire, Samuel, son cœur s’arrête !
  • Euh Dib ?
  • Ouep ?
  • Tu te souviens que c’est un vampire non ?
  • Hein, hein …
  • Elle n’a pas de cœur !
  • Roh vous chipotez hein, vous m’avez très bien comprise !
Lorsque Rose se trouve face à Samuel, elle est pétrifiée par ses yeux si bleus et SI elle avait un cœur il s’arrêterait de battre devant tant de beauté. Pendant que Samuel la dévisage, Rose est obsédée par le sang du jeune homme qu’elle entend couler dans ses veines, elle doit s’enfuir avant de commettre l’irréparable mais elle en est incapable, son corps refuse de bouger et elle reste là à observer ce magnifique humain. Malgré son handicap à la jambe suite à un grave accident de moto, Rose ne cesse de le dévisager, elle sent son odeur enivrante, elle est fascinée par son doux visage recouvert d’une barbe naissante et elle est conquise par ses cheveux bruns coiffés en bataille. Quand Samuel s’éloigne pour aller lui chercher son précieux livre, elle décide de fuir car sa seule envie est de le transformer pour le garder avec elle pour toujours.
« Mes yeux n’arrivent pas à se décrocher de lui, de sa tristesse sur son visage. Je ne contrôle pas mes actes, ni mes pensées. Je suis attirée par lui et sa douce lumière, tel un aimant. Je me rapproche de lui, et il fait de même. Nos bouches sont qu’à quelques millimètres, nos lèvres s’effleurent et au moment où elles doivent se rencontrer, je m’enfuis. L’aimer serait le condamner … »
Comment se fait-il qu’elle réagisse comme cela face à Samuel ? Serait-il possible que l’appel du sang existe aussi avec les humains ?
Comment parvenir à le revoir sans le mettre en danger ? Sans l’apeurer ?
Mais comment vivre sans lui désormais ? Comment vivre sans cet homme qui vient de donner un but à son immortalité ?
Comment vivre cet amour qui vient d’exploser en elle ?
Rose malgré toutes ses propres mises en garde n’arrivera pas à rester éloignée de Samuel, et à chaque nouvelle visite son amour se renforcera, ainsi que ses doutes. Comment un humain peut-il tomber amoureux d’une créature comme elle ? Malgré tout, elle continuera sa quête pour trouver cette unique goutte de sang, encore plus maintenant qu’elle a rencontré Samuel, mais si tous ses plans se trouvaient changés justement à cause de lui ?

54433012-portrait-beau-barbu-homme-portant-des-lunettes-de-shirt-man-noir-assis-dans-la-biblioth-que-chaire-u

♦  ♦  ♦
Quand Anne m’a dit « Dib j’ai un nouveau service presse qui vient d’arriver c’est un bit-lit est-ce que ça t’intéresse ? », je me suis dis « hum, pourquoi pas ? » et me voilà partie à la rencontre de nouveaux vampires.
Je vous avoue que mon amour pour la lecture est arrivé en même temps que le magnifique Edward et depuis Twilight je n’ai plus jamais lu de fantastique de peur de trouver ça toujours moins bien, ou pire encore mieux lol. Comprenez que pour moi c’est le Saint Graal et personne ne lui arrive à la cheville. Mais je me suis lancée et j’ai très vite été happée par l’écriture d’Alexandra Lanoix. Elle a une façon d’écrire qui rend addictif et on en veut toujours plus. J’aurai cependant voulu voir plus de suspens durant des scènes, que les choses arrivent moins vite. Je n’étais que peu surprise des actions qui se déroulaient au cours de ma lecture mais la fin est arrivée et là … comment vous dire sans trop vous en dire ?! J’étais sur le cul !! (désolée pour le vocabulaire mais j’ai beau chercher je ne trouve pas de mots assez forts pour expliquer mon désarroi). J’ai fondu en larmes et j’ai de suite été parler avec l’auteur pour lui dire ce que je pensais de cette fin (je vous jure que j’ai été gentille 😀
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire et surtout à plonger de nouveau dans cet univers fantastique. Ça m’a donné envie d’aller jeter un œil à d’autres romans de ce genre et pourquoi pas devenir mordue de la bit-lit !
Les personnages sont traités avec beaucoup de justesse et nous ressentons bien leur envie d’autre chose. Rose après 200 ans à parcourir le monde ne supporte plus de vivre avec ce fléau et ne rêve que d’une chose redevenir humaine. Quant à Samuel nous voyons bien à quel point son handicap lui bousille la vie, que rien ne trouve grâce à ses yeux et que personne ne s’intéresse à lui. Mais la vie fait bien les choses en les mettant l’un et l’autre sur le même chemin. Ils vont pouvoir s’apporter mutuellement toutes les choses qu’ils ont toujours voulues mais à quel prix ?
«- je pense que c’est le livre que je recherche.
-Les femmes de votre âge recherchent plutôt des histoires avec M. Grey !
-M. Grey ? C’est un nouvel auteur ?
-Vous ne connaissez pas…
Devant mon impassibilité et mon ignorance à propos de ce monsieur, il se ravise, et n’insiste pas, étonné. Ai-je dis une bêtise ? »
RTEmagicC_librairie_gadl-flickr_by_20_txdam24336_f7dec4

amazon l'appel

 

La recette de mes rêves ⋆ Thania ODYNE

couverture

plume-la-recette-de-mes-reves

Résumé de l’auteure:

« Ornella : Recette pour un homme parfait (enfin, un homme qui méritera que je m’attarde sur lui…). Je vous fais une petite liste de mes ingrédients :
  • de la richesse
  • de l’ambition
  • du charisme
  • de l’intelligence
  • de la virilité
  • du charme.
Vous mélangez le tout et ajoutez « bon amant » pour avoir la combinaison parfaite de ce que je désire. Autant vous dire que je ne l’ai jamais rencontré ! Je ne me plains pas, j’ai déjà un homme dans ma vie, sauf qu’il lui manque une des qualités requises, je vous laisse le découvrir… Ma petite vie idéale va en prendre un sacré coup après ma rencontre avec un homme insupportable. Le destin est sacrément farceur car il n’arrête pas de le mettre sur mon chemin, nous sommes tellement différents, nos vies n’ont rien à voir, mais ne dit-on pas que les opposés s’attirent ? Et si la perfection n’était finalement pas ce que je souhaite ? Faut-il encore que je m’en rende compte à temps avant de tout perdre…
Bastien : Je ne sais pas si la femme idéale existe mais pour moi, il faudrait qu’elle soit un concentré de tout ça :
  • honnête
  • fidèle
  • gentille
  • douce
  • attentionnée
  • généreuse
(Elle n’a pas besoin de savoir faire à manger parce que je suis chef cuisinier.) Je ne souhaite pas m’engager, mais si un jour, ma perception de l’amour devait changer, j’aimerais que ma compagne ait toutes ces qualités. J’ai fermé la porte de mes sentiments et en ai jeté la clé. J’ai trop souffert pour prendre le risque de retomber dans les filets de l’amour. C’est ce dont j’ai essayé de me convaincre mais cette femme infernale, qui chamboule ma vie, a peut-être réussi à crocheter la serrure. Suis-je prêt à nous laisser une chance ou vais-je la laisser s’échapper ? Mes cauchemars se transforment en rêves à ses côtés mais n’est-ce pas trop beau pour être vrai. »

 

La chronique de Diboux :

Quand Anne m’a dit qu’un nouveau SP venait d’arriver et qu’elle m’a envoyé le résumé j’ai tout de suite été séduite. Il faut dire que j’étais rendue à un point de non envie de lire assez élevé vu que j’en étais réduite à lire le tome 3 de Grey pour la millionième fois. Non pas que je me plaigne car Christian restera mon premier amour dans ce genre de lecture mais quand je suis amenée à le relire c’est que ça va mal pour moi niveau lecture ! Il me rebooste à chaque fois à coup de fouet 😜 et j’avoue que lorsque j’ai vu que le héros de cette nouvelle histoire, Bastien Barol, était cuistot, je me suis dis qu’il devait bien savoir manier le fouet aussi. Quoi ? Oh arrêtez, elle est excellente comme blague 😉 Je n’ai donc pas perdu de temps et aussitôt sur ma liseuse je me suis mise dans ma lecture !
C’est la première fois que je lis Thania Odyne, je ne connaissais pas sa plume qui est très simple et fluide. Nous nous laissons aller au fur et à mesure avec elle et elle nous fait quelques frayeurs où je l’avoue je l’ai insultée. Bah oui je n’aime pas avoir peur moi, mais je dois dire que dès le début j’étais assez mitigée, on tombe sur une histoire assez remplie de clichés et l’héroïne Ornella de Bouasie, 25 ans, est carrément insupportable. Une femme vénale, superficielle et mariée à un homme de plus de vingt-cinq ans son aîné pour son argent évidemment ! Enfin c’est ce que l’on pense … Ornella n’a aucun scrupule à tromper son mari et on s’en rend très vite compte lorsqu’elle rejoint un homme à sa camionnette dès le deuxième chapitre. Et quel homme ? Celui avec qui elle aura une altercation lors de la soirée mondaine à laquelle elle assiste sans entrain.  
Bastien Barol, chef cuisinier et reconnu après avoir gagné un concours culinaire à la télévision, en a assez que Clara, son amie et en quelques sortes agent, lui fasse faire des soirées guindées pour se faire encore plus connaître et avoir un nom sur Nice. Il décide de se boycotter personnellement en cuisinant des petits fours infects ! Lorsqu’il voit une charmante jeune fille s’étouffer avec un macaron un peu trop épicé, il se dirige vers elle pour lui offrir une coupe de champagne. Évidemment son physique avantageux fait tourner la tête de la jeune femme qui imagine déjà l’effet que sa voix pourrait lui faire sur son intimité !
« C’est un très beau mâle, bruns aux yeux clairs avec une barbe de quelques jours. (…) Sa pomme d’Adam se soulève et me donne envie de la lécher avant de descendre sur son torse qui a l’air des plus appétissants… »

01

La rencontre entre Bastien et Ornella n’est pas très positive surtout quand celle-ci, sans savoir à qui elle s’adresse, dit que le chef cuisinier est vraiment incompétent ! Malgré cela une irrésistible attirance s’opère entre eux et c’est en voyant Ornella danser avec son mari, que Bastien décide de partir afin d’oublier cette femme qui vient de soulever quelque chose en lui qu’il s’était promis de ne plus jamais ressentir. Mais c’était sans compter sur la ténacité de Ornella qui ne l’entend pas de cette oreille. Elle a flashé sur ce beau gosse et compte bien obtenir ce qu’elle désire.
            Le destin s’amusera avec eux, et ils seront amenés à se croiser bien plus souvent qu’ils ne le souhaiteraient ! Entre disputes, attirance, jalousie et envie comment ces deux-là vont-ils décider de suivre leur chemin ?

02

♦  ♦  ♦

Je vous ai dis au début de ma chronique que j’étais assez mitigée par cette lecture mais je tiens à préciser que l’auteur a réussi à me faire changer d’avis ! Il m’a fallu 30% pour vraiment rentrer dans l’histoire mais une fois dedans impossible de m’arrêter. Et si ces clichés m’ont dérangée au préambule ils prennent tous leurs sens au fil de l’histoire. Bien qu’ayant deviné quelques points, Thania Odyne a réussi à me faire quelques surprises très agréables, ne m’y attendant pas du tout ! L’alternance de point de vue est top car on revit souvent les mêmes scènes mais dans la tête de l’autre et on peut se rendre compte parfois à quel point ils sont sur la même longueur d’ondes sans le savoir. Et si Ornella était insupportable initialement elle a su évoluer au fil de l’histoire et s’adoucir. L’auteur n’est pas très cool avec elle et lui fait subir pas mal d’épreuves qui la feront changer du tout au tout, pour mon plus grand plaisir, car cette Ornella là, je l’aime beaucoup. Elle a su me toucher à beaucoup de reprises.
Mais mon coup de cœur va à Bastien. Il porte l’histoire à mon sens, et de par son passé il est très touchant. Je n’avais qu’une envie c’était de rentrer dans le livre pour le prendre dans mes bras et lui dire d’ouvrir son cœur à nouveau, qu’il ne devait pas avoir peur de souffrir. La vie est dur et tous les obstacles qu’il a dû affronter l’ont rendu tel qu’il est aujourd’hui, c’est à dire un homme fort, protecteur envers ceux qu’il aime et terriblement attachant. Même s’il se refuse au bonheur, une part de lui sait que Ornella n’est pas arrivée dans sa vie par hasard et leurs différentes rencontres le fera évoluer en bien, même s’il ne peut s’empêcher d’être blessant par moment.
Au final, malgré leur disputes et quelque soit la situation ils sont irrémédiablement attirés l’un par l’autre. Finiront-ils par dire merde à leurs propres choix pour finalement vivre l’histoire de leur vie ?

03

Malgré un début mal engagé pour ma part, je me suis accrochée et j’ai bien fait car ce fut une lecture très agréable qui m’a fait passer un très bon moment. Comme quoi il ne faut pas s’arrêter aux premiers chapitres et poursuivre, on peut tomber sur de belles surprises !

amazon-la-recette-de-mes-reves

 

L’amour à nu ⋆ Charlie WAT

l-amour-a-nu-876674

plume-lamour-a-nu

Résumé de l’auteure:

Gaëlle rêve de devenir journaliste. Ses études terminées, elle se rend à Paris pour tenter de décrocher le job idéal. Dès son arrivée, elle rencontre Gabin, un jeune homme dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais, bien sûr, rien ne va se passer comme prévu… Ajoutez à cela une arrière-grand-mère un peu fantasque qui lui envoie un cadeau pour le moins inattendu, et c’est toute son existence qui est chamboulée.
Après » L’amour à nu », comédie romantique pétillante et originale, vous risquez de ne plus ouvrir votre boîte aux lettres de la même façon…
Je remercie Charlie Wat pour ce Service Presse.
 

Ma chronique :

J’ai découvert ce roman lors de l’appel aux chroniqueurs lancé par  Charlie Wat juste avant la sortie de ce premier roman en auto-édition. Le titre « L’amour à nu » a de suite attiré mon regard, la bande-annonce du livre m’a mise l’eau à la bouche et cette couverture hyper girly est tout simplement parfaite pour illustrer l’histoire. Étant une grande fan de comédies romantiques, c’est donc tout naturellement que j’ai répondu présente à son appel 😊
A 24 ans, Gaëlle quitte sa Bretagne natale, sa famille et ses amis pour mettre en valeur son diplôme de journaliste et chercher un travail sur Paris. Ce départ est nécessaire car elle le sait, ce n’est pas à Trébeurden qu’elle sera journaliste au sein d’une grande rédaction. A peine arrivée à la capitale, le hasard place Gaëlle sur le chemin de Gabin, un beau brun aux yeux bleus, extrêmement séduisant, 25 ans, coach sportif et célibataire. Après avoir fait plus ample connaissance autour d’un verre et après lui avoir donné son numéro de téléphone, toutes les pensées de Gaëlle convergent vers celui qu’elle considère désormais comme l’homme de sa vie et pour lequel elle a eu un véritable coup de foudre.
Seulement voilà, sept jours après leur rencontre, Gaëlle n’a reçu aucun appel de Gabin. La déception est bien présente mais la lucidité également. En effet, comment a-t-elle pu penser qu’une petite provinciale  toute en formes pouvait plaire à un mec comme ça ? Et comme une déception ne suffit pas, sa recherche d’emploi ne se passe pas du tout comme elle se l’imaginait. Malheureusement, aucune grande rédaction n’est accessible pour la journaliste novice qu’elle est…
Sa première semaine passée à la capitale est riche en désillusions mais Gaëlle n’est pas le genre à se laisser abattre, elle est certaine que les choses n’arrivent pas sans raison et si Gabin ne l’a pas rappelée c’est qu’il a une bonne excuse, un petit grain de sable à balayer avant de pouvoir vivre leur amour car ils sont faits l’un pour l’autre c’est une certitude !
Pourquoi Gabin, apparemment sous le charme de la jolie bretonne, ne l’a-t-il pas rappelée ?
Est-il le prince charmant que Gaëlle s’imagine ?
Une chose est sûre, les apparences sont trompeuses et parfois, l’amour rend aveugle… Heureusement que Jojo son arrière grand-mère très spéciale est là pour l’aider à y voir plus clair… 😇 

  ♦  ♦  ♦

J’ai été ravie de découvrir cette romance qui m’a beaucoup fait sourire tant elle est drôle et surprenante. La plume de Charlie Wat s’est révélée être une bonne surprise car pour un premier roman, je l’ai trouvé fluide, pétillante, tout simplement agréable à lire 😊
J’ai adoré les petits clichés se trouvant dans les réactions de Gaëlle car ils m’ont fait penser à moi et à certaines attitudes que j’ai pu avoir à un moment donné dans ma vie. Le passage où sa grand-mère la prévient de toujours porter des dessous convenables au cas où il lui arriverait quelque chose m’a bien fait rire, c’est vrai on ne sait jamais… un beau pompier serait susceptible de les apercevoir 😂 Je pense que beaucoup d’entre nous ont déjà eu droit à ce genre d’avertissements non ? 😏 Mais aussi la phase ou Gaëlle éteint son portable toutes les heures dans l’espoir de provoquer l’appel ou le sms de celui qui hante ses pensées 😂 Hahaha là encore, j’avoue ! I did it !
Je trouve que Charlie Wat a gagné son pari avec ce premier roman que je trouve réussi que ce soit dans le style, l’idée ou la forme du texte. Cependant, j’ai eu un soucis avec le tournant « fantaisiste » de l’histoire qui m’a perturbée dans ma lecture et à laquelle je n’ai malheureusement pas adhéré 😕 Je ne suis pas fan du genre fantastique 😴 C’est pourquoi, le plaisir que j’ai pris durant les premiers chapitres s’est peu à peu effrité à partir du virage « féérique » pris par l’histoire… Le deuxième petit bémol concerne le personnage de Gaëlle. Au départ, j’ai trouvé cette héroïne plutôt attachante mais au fil de l’histoire, Gaëlle m’a tout simplement déconcertée. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses réactions mais tout particulièrement ce film qu’elle s’est imaginée par rapport à sa relation avec Gabin. Une relation qui soit dit en passant est inexistante, c’est pourquoi j’ai trouvé ça complètement dingue et j’avoue avoir un peu bugué la dessus 😩
Pour finir, même si ce roman ne m’a pas touchée de la manière que j’espérais, je vous invite à le découvrir notamment si vous êtes adeptes de la romance et de la magie. D’ailleurs par curiosité, je suis allée lire des avis sur « L’amour à nu » et j’ai vu qu’il avait de très bonnes critiques donc ne vous arrêtez pas à mon avis mitigé, faites-vous votre propre opinion et n’hésitez pas à revenir me donner votre avis 😉

Rates 3.5 étoiles

amazon-lamour-a-nu

Célibataire, maman et débordée ⋆ Clémence LUCAS

celibataire-maman-et-debordee-871303

plume-celibataire-maman-et-debordee

Résumé de l’auteure:

À trente ans, Mélissa, vit seule avec ses jumeaux depuis que son mari l’a quittée avec pour seul avertissement un post-It laissé sur la porte du frigo. Depuis, sa vie ne tourne plus qu’autour de ses enfants, son boulot qu’elle n’aime pas et de ses amis Pierre et Emy. Jusqu’au jour où elle rencontre Matt et où sa vie change du tout au tout.
Quand l’amour frappera à nouveau à sa porte, saura-t-elle rouvrir les yeux… et son cœur ?
Je remercie Clémence Lucas pour sa confiance sans cesse renouvelée et ce Service Presse.
 

Ma chronique :

Lorsque j’ai appris que Clémence avait écrit une nouvelle romance, je me suis de suite réjoui car c’est toujours un plaisir de retrouver sa jolie plume 😍 « Célibataire, maman et débordée » m’a conquise à 100%, j’ai adoré cette romance toute mignonne et ses personnages tendres, courageux et touchants 💖 Un GROS COUP DE CŒUR pour moi 💖
Mélissa est une mère célibataire de 30 ans, lâchement abandonnée par son mari juste avant la naissance de ses enfants. Elle partage sa vie bien remplie entre ses jumeaux, son boulot détesté et ses deux amis Pierre et Emy qui vivent en couple. Entre son métier de conseillère en assurance, la gestion des enfants et les tâches ménagères, on ne peut pas dire qu’elle ait beaucoup de temps à s’accorder pour s’occuper d’elle ou faire des rencontres. Malgré ça, Mélissa aime sa vie… même si le statut de mère célibataire n’est jamais simple à porter et elle assume parfaitement sa routine quotidienne.
La routine oui mais pour combien de temps ? Car sa rencontre avec monsieur Petit, un client du cabinet d’assurance, risque de la titiller un petit peu. En effet, lors de leur entrevue, cet homme plutôt attirant s’est comporté de manière odieuse avec elle et dans le mépris le plus total 😣 Alors comment va réagir Mélissa lorsque cet individu désagréable au possible va se retrouver à sa table lors d’un dîner organisé par Emy et Pierre ? Un dîner ayant pour but de lui présenter un certain Matt, le cousin de Pierre 😆
Comment ce dîner va-t-il tourner ? Matt et Mélissa se comporteront-ils comme chien et chat ou bien se trouveront-ils bien plus de points communs qu’ils ne l’imaginent ?
L’arrogance et le mépris de Matt ne sont peut-être pas dû au hasard…

  ♦  ♦  ♦

J’ai énormément aimé cette petite romance (100 pages) toute mignonne, sans chichis et pleine de tendresse. J’ai complètement craqué pour cette histoire. Mélissa m’a touchée car je me suis instinctivement retrouvée en elle. Étant moi-même maman et ayant la trentaine j’ai pu m’identifier facilement à cette héroïne que je trouve très courageuse. Une mère admirable débordée certes mais une super maman pour ses enfants. J’ai beaucoup souri en voyant le clin d’œil à « Peppa pig » que je connais bien moi aussi 😂
Je suis également tombée sous le charme de Matt, un jeune papa très sexy mais surtout très touchant de part ce sentiment de culpabilité qui le ronge depuis sa rupture. C’est un homme attentionné, protecteur et délicat. Il prend extrêmement bien soin de sa petite Lily et essaie de combler l’absence de sa mère du mieux qu’il peut. Franchement, on ne peut que craquer pour cet homme 😍
coeur-gif-039C’est simple, j’ai tellement aimé cette romance et j’ai éprouvé tellement d’affection pour nos protagonistes que j’ai eu envie de relire « Célibataire, maman et débordée » le lendemain ! Malheureusement, je ne pouvais pas me le permettre car j’ai une pile à lire tout simplement indécente mais l’envie était bien là Clémence. Alors MERCI pour ce joli moment de tendresse, d’amour, d’émotions et de lecture 💖 Au plaisir de te retrouver comme à chaque fois 😇

Rates 5 étoiles

amazon-celibataire

Rivales ⋆ Fabrice BRUNON

rivales-thriller-798911

plume-rivales

 Je remercie Fabrice Brunon pour ce service presse.

 

Résumé de l’auteur:

Quand l’appréhension se transforme-t-elle en inquiétude ? À quel moment la crainte se mue-t-elle en angoisse palpable ? À quel instant précis l’effroi se métamorphose-t-il en une terreur innommable qui vous dévore les entrailles ?
Lorsque votre mari et votre fils sont en retard ? Quand ils ne donnent plus signe de vie ? À la seconde où vous découvrez que leur existence est peut-être le fruit vénéneux de votre imagination gangrenée ?
Seule dans l’imposante demeure familiale et coupée du monde par les éléments déchaînés, Lénore devra affronter les démons du passé et faire face à une terrible vérité qui pourrait bien ébranler sa raison vacillante et remettre en question l’essence même de son être.
Au gré de révélations macabres et de découvertes bouleversantes, ce thriller psychologique à l’ambiance oppressante tient le lecteur en haleine jusqu’à une conclusion tout aussi inattendue qu’implacable.

 

Ma chronique :

Chroniquer ce roman n’est pas une chose facile car même si je lis de plus en plus de thriller, je n’avais encore jamais lu de thriller psychologique et « Rivales » fait partie de ce genre là 😱 Ce qui m’a attirée en premier lieu, c’est l’explication de l’auteur quant à ce projet d’écriture. En effet, Fabrice Brunon a décidé de se mettre à l’écriture à cause de son épouse qui est une mordue de lecture. Celle-ci était à la recherche d’un thriller avec une fin inattendue mais elle ne trouvait pas chaussure à son pied. C’est pourquoi, il lui a fait la surprise de lui en écrire un et c’est comme ça qu’est né cet incroyable thriller « Rivales » 😳 Alors, que dire… sinon que ce roman m’a vraiment fait flipper 🙈
L’intrigue met en scène Lénore, une violoniste de talent âgée de 35 ans, épouse et mère de famille qui par une soirée orageuse attend le retour de son mari et de leur fils au domicile. Malheureusement, les heures passent et Lénore reste sans nouvelles… Tout porte à croire qu’il leur est arrivé quelque chose car Jean-Sébastien, son mari n’est jamais en retard. Cette soirée d’orage y est probablement pour quelque chose mais pourquoi diable a-t-elle cette désagréable sensation d’être replongée dans le passé ? Pourquoi cette impression d’avoir déjà vécu un évènement similaire ? Ses certitudes sur sa vie semblent s’effondrer… Son état psychologique ne se révèle peut-être pas aussi fiable que ce qu’elle se persuade depuis son adolescence…
Une chose est sûre, Lénore va se retrouver confrontée aux drames de son passé… Est-elle assez forte pour faire face à ces vérités tant de fois reniées par un aveuglement intense et un esprit fragile ?

♦  ♦  ♦

Ce roman est troublant, flippant, oppressant au possible et peut-être tout simplement FOU ! Plus je lisais, plus je me crispais tellement j’étais tendue et stressée, et ça… ça ne m’était encore jamais arrivé. Je réfléchissais, mon cerveau cogitait dans l’espoir de comprendre ce qui était en train de se passer mais il n’y parvenait pas. Au fur et à mesure de la lecture, la réalité et l’imaginaire se confondaient et j’ai trouvé cela extrêmement désorientant. J’avoue, j’ai eu peur… Peur de Lénore. Peur de sa sœur Annabelle qui est un personnage extrêmement déroutant et inquiétant. Peur de cet atmosphère de folie macabre qui plane au-dessus des personnages.
En bref, un thriller époustouflant qui m’a tenu en haleine et bien plus… oui… j’ai flippé mais je suis ravie d’avoir vécu cette expérience. Tenterai-je l’essai avec la lecture d’un nouveau thriller psychologique ? Je n’en suis pas persuadée, je pense que c’est un peu trop glacial pour moi ! Néanmoins, je vous invite à découvrir « Rivales » si vous n’avez pas froid aux yeux et si la folie ne vous fait pas peur 😥 👍

Rates 4 étoiles

amazon-rivales