Perfect Boy – Pucked Tome 2 ⋆ Helena HUNTING

pucked,-tome-2---perfect-boy-759211

Plume Perfect boy

Résumé de l’éditeur:

Miller “Buck” Butterson a toujours pris du plaisir tout au long de sa vie depuis un palet de hockey dans son visage a arrangé ses dents de devants qui n’allaient pas et depuis qu’il a rejoint la NHL lors de sa première année de fac. Après 5 ans à empêcher l’adversaire de rentrer des buts sur la glace et à célébrer ses victoires avec des chaudasses aux USA et dans certaines parties du Canada, Miller est prêt à avoir une petite amie . Une vraie petite amie, pas une parmi ses supportrices. Une qu’il emmène en rendez vous et avec qui il ne saute pas dans un lit après 5 secondes de conversation.
Miller pense avoir trouvé cette femme en la personne de la soeur de son co-équipier. Sauf que, contrairement à Alex Waters, le centre, et capitaine de l’équipe qui est un mec adorable—qui sort avec sa demi soeur— la réputation d’homme à femmes de Miller est amplement méritée, et pas amplifiée par les médias. Outre ce petit détail, Miller n’y connait absolument rien en petit amie. Mais il est bien déterminé à faire de ce rêve une réalité.
Ce qu’il ne prend pas en compte est le temps et les efforts que nécessitent une relation, ou que le fait de laisser les chaudasses prendre des selfies avec lui pour les poster immédiatement sur les réseaux sociaux ne va pas lui rapporter des points dans la catégorie petit ami. Miller apprend—pas si rapidement que ça —que s’il veut faire succomber Sunshine “Sunny” Waters , il va falloir lui montrer qu’il sait faire bien plus de choses que la satisfaire dans un lit.

 Mon avis :

Olala, quel plaisir j’ai pris à lire ce roman ! Je l’ai choisi un peu par hasard dans ma liseuse et je n’aurais pas pu faire meilleur choix. J’étais vraiment très triste à ce moment-là et je n’avais aucune idée de ce que j’avais envie de lire 😕 J’ai fait défiler ma Pal et mon doigt s’est arrêté sur ce titre « Perfect Boy » Et là je me suis dit : Allez ça fait un bail que j’ai commencé cette saga, il est temps de continuer !
« Perfect Boy » est le deuxième tome de la saga Pucked d’ Helena Hunting Lors de ma lecture du premier tome « Hard Boy » lors de sa sortie…… euh ouais…. ouais en 2016…. je sais, c’est honteux 😂 Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi je n’ai pas continué vu que j’avais bien accroché à sa plume pleine d’humour 😳 Enfin bref, mieux vaut tard que jamais et OUF!! Heureusement que je me suis décidée car j’ai passé un moment tout simplement GÉNIAL J’ai complètement dévoré et savouré Miller Bon sang de bois Pourquoi je ne l’ai pas lu plus tôt ?!!!!
Ce livre est une bouffée d’oxygène, qu’est-ce que j’ai pu rire mais rire Certaines expressions de Miller (Buck) sont à noter dans un carnet afin de ne pas les oublier
J’ai adoré les personnages Sunny et Miller sont vraiment très attachants Mon côté sadique a beaucoup apprécié voir Miller ramer pour se racheter une conduite et être digne de sortir avec la petite sœur d’Alex Waters Et j’ai également aimé le voir dans ses moments de doutes quand il est question de sa relation avec Sunny En fait, quand il n’est plus sûr de lui tout simplement une autre facette de sa personnalité car généralement il met plutôt en avant son côté « je suis un pro du hockey, un des meilleurs et j’ai toutes les groupies à mes pieds (et ailleurs ) » C’est un héros vraiment très attachant, un mec bien et généreux en plus. Il m’a complètement fait craquer
coeur-gif-039Ce livre est clairement un ❤️COUP DE CŒUR 😍❤️ et je pense que je vais me replonger dans cette saga très bientôt ! 🤗
Vous l’avez lu ? Aimé ? Adoré ? Dites-moi tout !!

Rates 5 étoiles

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Chirurgicalement Vôtre ⋆ Emma LANDAS

01

 

Résumé de l’éditeur:

« Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m’avaient convaincue à coups de milliers de pages que l’amour, même dans la mort, est triomphant !
Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n’est pas celle d’Emma Bovary…
Jane, Emily, William, ils n’ont pas rencontré Terence Cesare.
Peut-être que s’ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu’il allait me faire vivre…
Peut-être alors que j’aurais arraché la tête de Ken, éteint ma télé à Noël, et lu… je ne sais pas, tiens, des bouquins sur la guerre ou sur l’effet de serre…
Sûrement que j’aurais envisagé d’autres études, loin des hopitaux, loin des blouses blanches, loin de lui… »
Qui a dit que les plus belles histoire d’amour naissaient des contes de fées ?
Et si les contes de fées n’étaient pas ce que l’on croit, et qu’au final vous deviez tomber amoureuse du monstre sombre et obscur ?
Et si Amour et Souffrance ne devaient faire qu’un ?
Voudriez-vous toujours tomber ?…

 

L’avis de Diboux :

J’emprunte ces quelques mots à ta maman, Emma, pour commencer ma chronique, car c’est avec ceux-ci que j’ai débuté ma lecture et ils raisonnent encore en moi après avoir fini de lire : “ pour écrire, il faut avoir aimé à la folie, ou bien être très malheureux ”.
Je trouve que cette phrase est absolument parfaite pour décrire ce que vont vivre Selena et Terence. Aimer à la folie ! Être très malheureux ! Tous deux vont être amenés à surpasser ces barrières, ces murs, ces obstacles qu’ils s’étaient imposés à eux-mêmes.
Mais une fois brisés, qu’arrive-t-il ? Une fois que Selena affronte ses démons du passé, une fois qu’elle laisse de côté cette culpabilité qui la ronge depuis des années, pour enfin s’ouvrir et accepter de vivre, une fois qu’elle décide d’offrir son cœur à nouveau, que va-t-il se passer ? Bonheur retrouvé ? Souffrance multipliée ? Doutes accumulés ? Va-t-elle réussir à gérer son travail, ses études, ses amies cinglées, avec une homme comme Terence Cesare dans sa vie ? Va-t-elle survivre à un tel ouragan ?
Terence quant à lui, maître de son monde, maître du monde de son ami William, maître du monde de son bloc, parviendra-t-il à passer à côté de cette brunette maladroite et effrontée sans y laisser quelques plumes ? Les noirceurs de son passé seront-elles plus fortes que la lumière qui s’installe petit à petit dans sa vie ? Selena arrivera-elle à faire de notre Docteur Dictator Imperator un Docteur Romantiquor Amourator ? Ou bien se laissera-t-il entraîner par ses certitudes qui font de lui ce qu’il est ? Ce qu’il pense être ?
J’ai lu cette histoire sans pouvoir m’arrêter, harcelant de messages Emma pour en savoir toujours plus, sans succès. J’ai donc dévoré les pages qui se présentaient sur ma liseuse jusqu’à ce terrible mot : fin. Ce mot qui raisonne encore en moi aujourd’hui car j’en veux plus, toujours plus. Je vais donc mettre en place un truc qui fonctionne plutôt pas mal chez moi et qui ne m’a jamais déçue : mon imagination !
Je me suis rongée les ongles, j’ai pleuré (forcément), j’ai stressé, j’ai insulté Terence et Emma (sorry not sorry), j’ai ri, j’ai réfléchi (oui, oui ça m’arrive), j’ai eu peur mais j’ai surtout aimé. J’ai aimé cette histoire qui vous surprend du début à la fin. Divisée en 3 parties, on ne passe à côté d’aucun sentiment, réflexion ou pensée de nos protagonistes et c’est vraiment parfait de tout savoir dans les moindres détails. Les nombreux clins d’oeil littéraires, musicaux et cinématographiques apportent un vrai plus à cette histoire et c’est un réel plaisir que de retrouver nos classiques.
02
Alors avec tous ces sentiments vécus pendant ma lecture comment ne pas arriver à cette finalité que, oui, j’ai adoré lire cette histoire pas comme les autres. Oh, et petit détail mais pas des moindres, c’est mon mari d’amour, Theo James, qui interprète à merveille ce rôle de Docteur Imperator.
Je suis plus que conquise, je suis vaincue, je suis tombée …

 

Chirurgicalement vôtre
Diboux

 

« Je suis en manque de son corps, de son âme et de sa douleur. Je me suis nourrie d’eux comme on se nourrit après un jeûne, comblant ainsi un manque, une faille que je ne m’explique pourtant pas. Alors comme tout bon toxicomane, je me dis qu’après une dernière dose, j’arrêterai ; rien qu’une fois. »

 

Vices et plaisirs interdits ⋆ Lola T.

vices-et-plaisirs-interdits-886441-264-432

Plume lola t

Résumé de l’éditeur:

Éloïse habituée à évoluer dans un monde de faire valoir, va découvrir grâce à son mari, un univers très éloigné du sien. Ce nouveau monde bafouant certaines de ses valeurs, va se révéler aussi fascinant qu’indécent et l’ouvrira sur une réalité nouvelle. Fantasmes, désirs, sensualité et plaisirs bruts se côtoient en toute liberté. Cela sera-t-il réellement un avantage pour elle ? Cette passion dévorante est-elle véritablement saine ?

 

La chronique de Diboux :

Vous êtes vous déjà demandé comment vous réagiriez si on vous imposait votre futur mari ? L’homme qui partagera votre quotidien le reste de votre vie ? L’homme qui sera le père de vos enfants ? L’homme qui est censé vous rendre la plus heureuse ? Vos plus grands rêves sont faits de coup de foudre, d’amour passionnel, de rires incessants, du prince qui fera de vous une princesse, bref, le vrai amour ! Mais dans le monde de Éloïse Tessier ce n’est pas comme cela que ça se passe ! Tout est décidé pour elle. Le métier qu’elle doit faire, ou non, la robe qu’elle doit porter, ou non, comment elle doit se comporter en société, ou non… Faire ou ne pas faire ceci ou cela est le refrain de sa vie. Sa mère autoritaire lui refusant tout écart et son père qui est au bord de la ruine ferme les yeux sur le malheur de sa fille. Pour les sauver de la faillite, pour qu’ils continuent de vivre dans le luxe, Mr Tessier va accepter un contrat. Un contrat qui changera la vie de sa fille à jamais. Éloïse, comme depuis toute petite, n’a pas son mot à dire, à part OUI au moment voulu. Pour sauver sa famille elle va devoir s’unir pour toujours à Alexandre Maréchal. Cet homme, de dix ans son aîné, propose un deal en or à Mr Tessier : remettre l’entreprise à flot, devenir son associé et s’acquitter de ses dettes en échange d’une chose, une toute petite chose ! L’union entre lui et Éloïse.
Belle, bien élevée et à l’aise en société, il a eu un coup de cœur pour elle, mais est-ce que ce coup de cœur ne cache-t-il pas autre chose ?
Sa charmante mère ne lui est en rien solidaire et la fait culpabiliser, la poussant à accepter ce mariage. Éloïse aimant vivre dans le luxe, se refuse à se séparer de cette facilité de vie : chauffeur, cuisinier, jardinier, soirées mondaines … elle ne connaît que ça finalement et ne veut pas changer son mode de vie. Elle finira alors par accepter ce contrat et s’unira au mystérieux Alexandre. Une nouvelle fois elle passera en second plan dans la vie de quelqu’un. Sa passion pour l’art devra rester dans sa tête, et le rêve de voir sa propre galerie ouvrir un jour une douce illusion.
Une fois le mariage célébré sa nouvelle vie de femme commença mais encore une fois elle n’avait pas son mot à dire. Elle était finalement mariée à un fantôme qui passait plus de temps au travail qu’à la maison à faire connaissance avec son épouse. Alexandre ne prenait aucun moment pour Éloïse et se contentait juste de quelques apparitions dans la journée et disparaissait de nouveau le soir venu.
Lasse de cette situation, Éloïse prendra la décision de renoncer à ce mariage malgré le désespoir de ses parents. Mais Alexandre l’entendra-t-il de la même oreille ? Passant au chantage d’un nouveau contrat, il lui proposera une chose qu’elle sera dans l’incapacité de refuser. Mais cet accord sera-t-il à la hauteur de ses espérances ?
Nos deux protagonistes seront-ils capables de s’entendre et de faire en sorte que ce mariage fonctionne ?
De nouveaux horizons vont s’ouvrir à Éloïse et si ces derniers étaient ce dont elle avait besoin pour enfin s’épanouir dans sa vie ?
Et si Alexandre était finalement l’homme dont elle rêvait sans le savoir ?
« Pourquoi avais-je la désagréable sensation que ce jeu entre lui et moi, aurait des retombées inattendues sur ma vie ? »
♦  ♦  ♦
J’ai vraiment passé un bon moment avec cette lecture et je remercie Lola pour sa confiance. Je ne connaissais pas du tout cet univers libertin et j’ai apprécié d’en apprendre plus sur ce sujet. Nous pouvons voir que l’auteur a fait un vrai travail de recherche dessus et personnellement j’ai vraiment aimé cet univers. Pourquoi pas un jour essayer … bah quoi 😏 Loin d’être vulgaires, les moments sexy entre Alexandre et Éloïse sont très bien décrits, les différentes pièces visitées sont parfaitement détaillées pour visualiser au mieux la scène et nous imaginer avec eux (hum ouais dit comme ça, ça peut faire pervers mais je suis totalement dans le sujet du livre 😂)
Je ne vous cache pas que l’attitude hautaine de Éloïse au début du livre m’a vraiment énervée et j’avais juste envie de lui mettre deux claques pour lui dire que les gens qui travaillent pour elle ne sont pas de la merde et restent des êtres humains. Mais aux côtés de son nouveau mari, nous voyons une spectaculaire évolution de Éloïse. Et pas seulement envers son personnel mais aussi face à elle-même. Se considérant enfin comme une femme belle et sexy elle sera de plus en plus à l’aise avec son corps et saura le mettre en valeur pour le plus grand bonheur de Alexandre. Réussissant aussi à tenir tête à sa mère, elle saura ouvrir les yeux sur sa vie et fera tout pour obtenir ce qu’elle désire vraiment. Malgré les secrets qui vont lui exploser en pleine tête elle saura se relever et se battre grâce aussi à sa meilleure amie Cassie. J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce personnage et j’espère pouvoir la retrouver un jour pour sa propre histoire … oui ceci est un appel Lola 😉
Quant à notre personnage masculin, Alexandre aura su m’énerver et m’attendrir à la fois. Plutôt connard arrogant au début de l’histoire il passera très rapidement au rôle de protecteur envers sa femme et on verra sur lui aussi une très belle évolution qui a su faire du bien à mon petit cœur de guimauve que vous connaissez très bien maintenant 😍 Avoir aussi quelques-un de ses points de vue m’a énormément plu et j’ai adoré être dans sa tête et découvrir en même temps que lui que ce petit bout de femme n’était pas seulement là pour ce contrat plutôt étrange.
En bref même si cette histoire n’est pas un coup de cœur j’ai réellement passé un très bon moment et je vous le conseille vraiment. Cet univers change de ce qu’on a l’habitude de lire et ça fait du bien à nos petits yeux 😍
« C’est elle que je voulais posséder, elle que je voulais faire crier, elle que je voulais dans ma vie »
 

Divine Attraction, Tome 1: Il est mon attraction ⋆ Maddy FACCHIN

divine-attraction,-tome-1---il-est-mon-attraction-856020

Plume Divine Attraction

Résumé de l’auteure:

Il existe un livre. Un vieux manuscrit intitulé Le Grimoire de Magie Grecque. Ce dernier a été créé pour enfermer les âmes mortelles ou immortelles punies injustement par les dieux. Le manuscrit libère les âmes quand leurs âmes sœurs touchent le grimoire.
Amélia est une libraire, seule et sans expérience. Elle adore la littérature sentimentale et rêve secrètement d’être l’héroïne d’une de ces histoires romantiques. Alors qu’elle s’affaire à ranger les rayons de la librairie, elle découvre le vieux grimoire. Quand elle le touche, un homme nu en sort. Sa rencontre avec cet homme venu de nulle part va bouleverser à jamais son existence. C’est pour elle, le commencement d’une grande aventure, mais surtout le début de son apprentissage : l’homme mystérieux va lui apprendre tout ce qu’il connaît de l’amour… encore faudrait-il que les dieux ne viennent pas, une nouvelle fois, tout remettre en question.
Je remercie Maddy Facchin pour sa confiance et ce Service Presse.
 

Ma chronique :

Je ne suis pas habituée aux romances fantastiques mais lorsque Maddy m’a si joliment proposé la lecture de son premier tome de « Divine attraction », je me suis dit pourquoi pas ? Et honnêtement, j’avais trouvé le résumé très alléchant 😀 J’ai passé un agréable moment avec Amélia et Vincenzo bien qu’un peu trop court malheureusement 😢 C’est passé trop vite !
Amélia est une jeune libraire de 23 ans, une vraie passionnée des livres et plus particulièrement des romances. Plutôt solitaire, elle rêve secrètement du grand amour… Celui que l’on trouve dans ses romans et elle s’imagine très souvent qu’il prenne forme avec son collègue Theo. Cependant, la timidité et la maladresse d’Amélia ne semblent pas être ses alliées pour tenter un jeu de séduction avec le beau blond aux yeux bleus qu’elle côtoie tous les jours.
La lecture reste finalement son seul moyen d’évasion pour échapper à son quotidien monotone… Jusqu’à ce qu’elle tombe sur le livre qui va changer sa vie ! Un livre très ancien, un grimoire de magie grecque entièrement rédigé en grec ancien. La lecture et le toucher délicat d’Amélia sur le grimoire va provoquer un événement inexplicable mais ô combien enchanteur : l’apparition d’un homme nu devant elle 😲
D’où vient ce bel apollon musclé, au regard sauvage et aux belles boucles brunes très soyeuses, prénommé Vincenzo ?
Que signifient ses premiers mots : bonjour… Amour ?
Ce que je peux vous dire, c’est que l’effet que provoque cet homme sur Amélia est sans précédent…

  ♦  ♦  ♦

IMG_0852.JPGJ’ai été très agréablement surprise par la plume fluide et agréable de Maddy Facchin, ainsi que par la manière dont elle a réussi à me happer avec son intrigue 👌 Moi qui ne suis pas forcément le meilleur public pour ce genre de romance. Elle est parvenue à mêler l’aspect romance, avec l’histoire d’amour qui se créé naturellement entre Amélia et Vincenzo, à celui de la mythologie de manière enivrante et intéressante. Je trouve l’idée d’avoir créé un héros tout droit sorti d’un grimoire plutôt insolite et amusante, d’ailleurs si nous pouvions faire apparaître nos book-boyfriends chéris nous serions aux anges n’est-ce pas ??
Amélie est une héroïne à laquelle nous pouvons nous identifier facilement, c’est une fille quelconque, timide, maladroite, solitaire et qui dévore les romances, lol mon petit doigt me dit que rien qu’à l’évocation de ces quelques traits de caractère nous sommes plusieurs à nous dire “ah ça me fait vaguement penser à quelqu’un” 😂
Le roman n’est pas très long donc il se laisse lire sans faim. L’intrigue démarre crescendo mais l’histoire d’amour se met rapidement en place… Comment résister aux charmes et au physique de Vince, sérieusement ? Ce titre « Divine attraction » est parfaitement bien choisi car en effet, l’attraction entre nos deux protagonistes est renversante… Peut-être même un peu trop au vu de l’expérience d’Amélia, novice dans ce domaine. En tout cas, nos deux tourtereaux ne sont pas au bout de leurs peines avec les Dieux qui les espionnent de là-haut et surtout la Déesse Déméter qui ne voit pas cette relation d’un très bon œil 😣
Pour finir, un roman très sympa qui change des histoires d’amour que j’ai pour habitude de lire. Maddy Facchin est une auteure pleine de surprises et une auteure à suivre 😊 L’issue de ce premier tome donne juste envie de se précipiter sur la suite et personnellement, j’attends le deuxième opus avec impatience ! 

 

Rates 4.5 étoiles

Appassionato Tome 3, La portée des maux ⋆ Anne ANGELIN

appassionato-tome-3-la-portee-des-maux-844689

plume-appassionato-3

Résumé de l’éditeur:

« J’en quitte un, d’enfer, pour plonger dans un autre. Tout aussi insoutenable. Douloureux. Oppressant. Je ne sais par quel miracle j’ai survécu à la folie de Julien. Une seconde fois. Cependant, je doute de surmonter l’épreuve qui m’attend si Clarence ne s’en sort pas vivant. »
Finalement, Clarence survit ; mais amnésique, il ne se souvient plus de ces deux dernières années. Ni d’Isabeau. Ni de ses sentiments pour elle. Humiliée, trahie, la jeune femme, convaincue de l’avoir définitivement perdu, va chercher par tous les moyens à l’oublier quitte à se perdre en chemin. De son côté, Clarence essaie de se reconstruire sans ses souvenirs et dans les bras d’une autre…
 La route qui conduit au pardon est jalonnée de trahisons, de chagrins et de pertes ; Clarence et Isabeau se retrouveront-ils au bout du chemin ?

 

Je remercie les Éditions Cyplog pour ce Service Presse.

cyplog-sarl-1410363478

✪ Attention spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents ✪

Ma chronique :

Comme vous le savez maintenant, je suis complètement sous le charme de cette saga ô combien prenante, bouleversante et percutante 😍 Les Éditions Cyplog m’ont transmis ce service presse en format numérique, cependant, j’ai souhaité attendre Noël pour le lire. En effet, je savais que j’allais recevoir la saga entière en broché et je désirais lire ce dernier tome en appréciant au maximum chaque page tournée et chaque pensée de Clarence et Isabeau 😊 De plus, cette couverture !! Encore une fois, superbe et parfaitement représentative de ce troisième opus. C’est une grande fierté pour moi de posséder ces trois magnifiques ouvrages dans ma bibliothèques 💖
Dans ce dernier opus, nous retrouvons Isabeau, à l’hôpital, juste après son enlèvement par Julien, son ex-mari. Encore une épreuve horriblement douloureuse pour elle car cet homme, ou devrais-je dire… ce monstre n’y a pas été de mains mortes dans les sévices qu’il lui a infligé. Isabeau est très amochée mais… en vie 😓 Elle a pu compter une nouvelle fois sur Clarence et son instinct protecteur pour la retrouver avant qu’il ne soit trop tard…
Si Isabeau s’en tire bien malgré les séquelles physiques et surtout psychologiques, ce n’est pas la même chose pour Clarence 😩 Touché par une balle tout près du cœur, l’homme de sa vie est passé à deux doigts de la mort. Même s’il est en vie, les séquelles sont importantes et plus particulièrement sa mémoire… Clarence a oublié les deux dernières années et ne se souvient absolument pas d’Isabeau, la femme qu’il aimait plus que tout… plus aucun souvenir de leur amour tumultueux, passionnel mais ô combien inébranlable.
Isabeau pourra-t-elle survivre à cette nouvelle épreuve ? Celle où elle passe de femme comblée d’amour, de muse, de femme battante et heureuse à … une femme quelconque aux yeux de l’homme qu’elle aime plus que sa vie…
Lorsque Clarence recouvrera la mémoire, ses sentiments pour Isabeau seront-ils intacts ? Lorsqu’il se souviendra de leur relation qui fut aussi bien passionnelle que chaotique, de quel côté penchera son cœur ? Arrivera-t-il à faire abstraction du mal qu’ils ont pu se faire et des drames qu’ils ont déjà vécu ?  
♦  ♦  ♦
Je ne vous cache pas que j’ai eu la boule au ventre de me plonger dans « La portée des maux », non seulement à cause de l’issue du tome précédent mais surtout après avoir lu le résumé de ce dernier roman 😢 Je me doutais qu’ Anne Angelin allait m’en faire voir de toutes les couleurs et je ne me suis pas trompée… Mon petit cœur s’est encore une fois brisé en mille morceaux devant ces « maux » qui font si mal. 
J’ai retrouvé là encore la plume poignante d’Anne, cette plume frappante, intense, érotique, addictive et d’une richesse émotionnelle incroyable. Une montagne russe sensationnelle dans laquelle il vaut mieux être particulièrement bien accroché. Je me rends compte que finalement, je ne fais pas que lire ses romans… je les vis, quitte à en être désarçonnée plusieurs jours après ma lecture 😕
Depuis le départ, mon plus grand souhait réside dans le fait que Clarence et Isabeau parviennent à vivre leur amour passionnel sans heurts 🙈  Ce sont des personnages auxquels je me suis attachée et que je considèrerais comme des amis, s’ils existaient. En fait, ils me donnent autant envie de les accompagner dans leur cheminement vers l’amour sain et dépourvu de souffrance, que de leur mettre quelques claques pour les secouer face à leurs mauvais choix tellement évidents … GRRrr 😬 On dirait qu’ils prennent un malin plaisir à se faire mal ou à nous faire mal !
Ce tome marque à nouveau un changement radical pour nos protagonistes. En effet, il remet tout en question, leur histoire, leur amour, leur confiance en soi et en l’autre. Tous les efforts réalisés sur eux-même durant ces deux dernières années sont réduits à néant 💔
La petite surprise très agréable du roman est qu’il y a plusieurs chapitres du point de vue de notre charmant pianiste, j’ai adoré être dans ses pensées et vivre les émotions à travers son personnage. Notamment au début, lors de son amnésie, j’ai trouvé très touchante la façon dont il s’imprègne de toutes les informations émanant de ses proches au sujet de sa vie, de ses ambitions et surtout au sujet d’Isabeau. J’ai été attendrie par le fait qu’il refasse connaissance avec cette femme dont tout le monde atteste son amour pour elle, seul à travers les photos se trouvant dans son portable et ses messages, car même s’il n’a aucun souvenir de leur couple, il se rend bien compte à quel point Isabeau occupe une place importante dans sa vie.
En ce qui concerne Isabeau, sa situation est très préoccupante malgré ce qu’elle laisse paraître. En effet, extérieurement, elle diffuse l’image de la femme qui ne se laisse pas abattre malgré cette énième épreuve et malgré le rejet de Clarence. Elle s’endurcit, fait des rencontres, elle apprend à séduire et goûte au sentiment très agréable d’être désirée. Elle change du tout au tout et devient vengeresse en s’adonnant aux plaisirs coquins ponctuels avec des hommes de passage. Une femme à la double personnalité, pathétique et casanière le jour mais la nuit, la femme blessée se transforme en une séductrice hors-pair, épanouie et qui assume sa sexualité. Des plans culs, zéro sentiment zéro attache, 100 % plaisir. C’est dans les bras de ces hommes qu’elle se sent vivre et même si c’est immoral c’est grâce à ça qu’elle arrive encore à rester debout. Cela m’a été très difficile de la voir toucher le fond car c’est bien ce qui se passe, Isabeau est complètement vide à l’intérieur, à tel point que je me suis demandée si elle parviendra à se relever 😢
Pour finir avec mon point de vue général, oui, j’ai beaucoup apprécié ma lecture qui m’a autant malmenée que bouleversée au niveau émotionnel. Néanmoins, j’avoue que j’ai tout de même été un peu déçue par le chemin qu’a pris Anne Angelin dans cette dernière partie. Plus particulièrement par rapport au personnage d’Isabeau qui est devenu trop sombre pour moi et qui souille l’idée que je m’étais faite d’elle durant les tomes précédents 😴 L’ambiance de ce dernier tome qui clos cette trilogie bouleversante est assez noir avec peu de moments sereins. J’ai trouvé cela dommage… En fait, le sentiment que j’ai c’est de ne pas avoir eu le temps de profiter d’eux, heureux et ensemble 😴 Après je me rends bien compte que c’est la grande romantique qui m’habite qui parle 😂
img_0590
Anne Angelin, si vous lisez ma chronique j’espère que vous comprendrez mon point de vue et ma petite déception qui m’empêche de finir sur un coup de cœur à l’image des tomes précédents. Mais vous restez une de mes auteures préférées et je me réjouis de vous rencontrer au Festival du roman féminin en mai prochain 💗

Rates 4.5 étoiles

Lien vers ma chronique du tome 1 d’Appassionato « Sonate pour elle »
Lien vers ma chronique du tome 2 d’Appassionato « Partition inachevée »

amazon-appassionato3

Addicted to Sin – Saison 2 ⋆ Monica JAMES

addicted-to-sin-t2

plume-addicted-2

✪ Attention c’est un deuxième tome donc risque de spoilers✪

Résumé de l’éditeur:

Dixon pensait avoir trouvé enfin un équilibre dans sa vie sentimentale. Lui, le psychiatre un peu cynique, qui enchainait les aventures sans lendemain, avait découvert en Madison, celle avec qui il envisageait de faire sa vie. Quant à Madison, fragilisée par un traumatisme dans son enfance, elle apprenait à s’épanouir auprès du seul homme en qui elle avait confiance. Mais Dixon a été obligé d’accepter le pacte proposé par Juliet, lui donnant ainsi un dangereux pouvoir. Celle qui s’est révélée être la demi-sœur de celle qu’il aime lui a toujours semblé toxique, il est en train de découvrir à quel point. Il a fait le choix de mentir à Madison, risquant de tout détruire entre eux et même de mettre son avenir professionnel en danger. Il va devoir assumer ces choix et faire face à la vérité pour Madison et leur couple.

Ma chronique :

J’attendais la sortie de ce roman avec impatience car le cliffhanger à la fin du premier tome m’avait mise dans tous mes états 😓 En effet, j’ai débuté ma lecture le cœur serré pour la terminer de manière plus sereine. Cependant, je ne vous cache pas qu’entre les deux, mon petit cœur tout mou en a vu de toutes les couleurs, allant même jusqu’à se briser  💔 😢 Monica James nous offre là, une suite tout simplement excellente emplie de rebondissements, d’amour, de bonheur, de courage, de sensualité, mais aussi des coups bas, des mensonges, des regrets, des craintes, des larmes… Cette deuxième saison d’« Addicted to Sin » est un cocktail tonique et savoureux, addictif au possible et qui pour moi est UN TRÈS JOLI COUP DE CŒUR 💖💖💖
Dans ce tome, nous retrouvons Dixon Mathews notre psychiatre adoré, plus mûr, toujours aussi sexy et dépendant, non plus au sexe (enfin quoique…) mais totalement accro à sa douce et fragile Madison. Il a enfin trouvé la femme avec laquelle il souhaite se poser « il suo angelo » et pourquoi pas faire des projets de vie. Ce tableau semble parfait n’est-ce pas ? Et bien il ne l’est pas 😣 une ombre plane sur ce joli tableau, celle de Juliet, cette manipulatrice aguerrie et détestable qui malheureusement se trouve être la demi-sœur de Madison. Bien que fiancée et sur le point de se marier, Juliet, enceinte de Dixon (mais ça reste à prouver!), n’hésite pas à recourir au chantage pour garder mainmise sur son ex-psychiatre et amant torride.
Face aux menaces de Juliet, Dixon perd de son assurance. Il a du mal à savoir quelle attitude adopter pour aller au devant de cette garce superficielle qui est en train de le mener par le bout du nez (pour ne pas dire autre chose 😝). Par crainte de perdre Madison si elle apprenait tous ses mauvais agissements passés, Dixon donne l’impression d’être incapable de distinguer le Bien du Mal. Ses décisions sont loin d’être honorables, au contraire, il s’évertue à cacher la vérité concernant Juliet à la femme qu’il aime… son ange 😇 Il est persuadé que lorsque Maddy saura qu’il n’est pas l’homme qu’elle idéalise, elle le quittera…
Jusqu’où Dixon va-t-il s’abaisser pour inverser la tendance avec Juliet ? Parviendra-t-il à prendre le contrôle sur cette cinglée, et cela derrière le dos de Madison ? 
Une chose est sûre, le chemin de la rédemption va être long et éprouvant pour Dixon. Saura-t-il faire preuve d’honnêteté et gagnera-t-il l’absolution de ses péchés par la personne la plus importante à ses yeux ?

♦  ♦  ♦

1F3FED99-6542-45F3-93E8-63DC8D31F803.JPGJ’ai dévoré ce tome encore plus vite que le premier, je ne pouvais absolument pas le lâcher. Monica James a réussi à me plonger dans un tourbillon d’émotions mêlant incompréhension, énervement, tristesse, larmes, soulagement, bonheur, sourire niais… et j’en passe !
J’ai trouvé que l’ensemble des personnages ont évolué en maturité durant ce tome, en priorité Dixon et Madison. Dixon sait enfin ce qu’il veut et avec qui il se projette dans l’avenir. Même s’il fait des erreurs, et de grosses erreurs de jugement, il va jusqu’au bout de son idée, qu’elle soit bonne ou discutable. Et pour preuve de son envie de se racheter une conduite, il n’hésite pas à prendre la courageuse décision de tomber le masque d’imposture qu’il porte depuis des années et cela de manière publique. Cependant, j’avoue que ce personnage est aussi hypnotisant qu’énervant, j’ai maintes fois eu envie de lui coller 2-3 claques histoire de lui remettre les idées en place 😅 mais malgré ça, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce personnage si particulier et inédit, mon Sexy Doc 😍
Quant à Madison, si dans le tome 1 nous la considérions comme une petite chose fragile, nous retrouvons ici une jeune femme forte et courageuse. Elle m’a encore plus touchée dans ce tome car malgré les difficultés et les sentiments qu’elle éprouve, elle réussit à prendre les décisions qui s’imposent. On sent bien que ses agissements sont mûrement réfléchis et qu’elle fait ce qu’elle considère le mieux pour elle. Madison est un personnage vraiment adorable 😊
Juliet reste toujours aussi détestable, cependant nous la voyons plus d’une fois se laisser manipuler et rabaisser par Dixon, j’avoue avoir eu un semblant de pitié pour elle mais je vous rassure c’est parti aussi vite que c’est arrivé 😂 Hunter, le meilleur ami de Dixon, son ancien acolyte de sortie, éternel séducteur et collectionneur de femmes semble devenir moins coureur et surtout très attiré par la meilleure amie de Maddy, peut-être aurons-nous un roman qui lui sera dédié ? J’adorerais ! 😀 Mention spéciale pour le père de Dixon, Pino, un homme beaucoup plus présent ici et un élément clé pour le dénouement de l’histoire entre son fils et Maddy. Un personnage très attachant 😇
J’ai passé de très beaux moments avec les deux opus d’ « Addicted to Sin ». Deux romans emplis d’addictions en tous genres et diablement sexy et sensuels ; mais aussi très touchants avec des personnages que j’ai pris plaisir à découvrir et à voir évoluer 😊 Je ne vous cache pas que j’éprouve un petit pincement au cœur à l’idée de les quitter 😢 C’est pourquoi j’espère qu’on aura la chance de retrouver Monica James très bientôt avec un nouveau roman afin de retrouver sa jolie plume addictive, en toute simplicité, avec ses touches d’humour, de rebondissements, d’érotisme et ces délicieuses émotions qu’elle me procure 💗
coeur-gif-039En bref, un deuxième opus qui clôt à merveille cette série. « Addicted to Sin » m’aura marquée et cela de manière très agréable moi qui, de prime abord, ne comptait pas lire le premier tome. Je serai passée à côté d’une super histoire, d’un book-boyfriend hyper sexy et d’une auteure géniale et très accessible et oui UN JOLI COUP DE CŒUR pour toutes ces raisons 💖  #Sinner4Life 😉 More than Ever !

Rates 5 étoiles

amazon-sinner-2

Essaie-moi, Volume 1 – Peut-elle lui faire confiance ? ⋆ Flore JOB

essaie-moi

plume-essaie-moi

Résumé de l’auteure:

Un monde les sépare, pourtant, leur rencontre est comme une évidence…
À 26 ans, Samantha, a décidé de faire une croix sur sa vie amoureuse pour se consacrer à son jeune fils, qu’elle élève seule. Mais lorsqu’au cours d’une soirée elle croise la route d’Enzo, elle ne peut résister à son charme. S’il semble lui aussi totalement fasciné par elle, Samantha se questionne tout de même. Qu’est-ce qu’un footballeur professionnel, richissime et tout juste âgé de 23 ans pourrait bien lui trouver à elle, la jeune maman esthéticienne, qui se bat chaque jour pour joindre les deux bouts ?
Le premier tome d’une saga romantico-érotique à dévorer !
Je remercie Flore Job pour ce Service Presse.

 

Ma chronique :

Une romance érotique courte, sympa et sans prétention qui vous fera passer un bon moment de lecture 😊 
Samantha Lebon est esthéticienne mais également une jeune maman de 26 ans qui élève seule son fils Yoann âgé de 6 ans. Sa situation financière est très compliquée depuis que le père de son fils les a abandonné et cela, juste après avoir poussé Sam à contracter un prêt important. En effet, son découvert ne cesse d’augmenter mais la solution pour y remédier elle, ne cesse de s’éloigner. Néanmoins, Élodie, sa meilleure amie n’a pas l’intention de la laisser s’enfermer dans ce cercle vicieux. Elle est d’un soutien sans faille pour Sam. Toujours présente pour l’épauler en s’occupant de Yoann afin de laisser un moment de répit à la jeune maman. Aussi, lorsqu’elle propose à Sam de l’accompagner pour des extras en tant que barmaid pour des soirées privées très bien payées, celle-ci se laisse finalement prendre au jeu… Et si la roue tournait enfin pour elle ?
Enzo Sanchez est un footballeur professionnel de 23 ans très doué. Un jeune homme charmant… attirant… un beau gosse qui gagne très bien sa vie. Un homme qui semble posséder tout ce qu’il souhaite et qui n’est pas habitué à ce qu’une femme lui résiste. Alors comment réagir lorsque l’objet de vos désirs n’est absolument pas prête à flancher pour se retrouver dans vos bras ? Et bien voilà une chose qui ne semble pas arrêter Enzo dans sa lancée. En effet, lorsqu’il a une idée en tête, il fait tout pour la satisfaire… Le voilà prêt à tout pour séduire la jolie Sam et comme il le dit si bien “Je te veux… et je t’aurai”.
Après cette rencontre improbable, Sam restera-t-elle sur ses gardes face à l’approche séductrice d’Enzo ?
Ou au contraire lui laissera-t-elle le bénéfice du doute en ce qui concerne son honnêteté ?

  ♦  ♦  ♦

Même si j’ai passé un moment de lecture plutôt agréable en compagnie de la jolie plume de Flore Job, j’en ressors néanmoins avec un avis plutôt mitigé 😩 « Essaie-moi» est le premier roman de l’auteure et comme tout premier roman il y a quelques petites imperfections mais également des points très positifs 😉
Les points positifs résident d’une part,  dans la plume de l’auteure que je trouve particulièrement fluide et qui m’a d’ailleurs agréablement surprise dès les premières pages. D’autre part, j’ai beaucoup aimé ce choix de personnages que j’estime très intéressant. En effet, Samantha est une héroïne à laquelle on peut facilement s’identifier car c’est une mère de famille qui exerce un métier ordinaire. Quant à Enzo, il est footballeur professionnel et « Essaie-moi» est la première romance que je lis, qui met en scène un tel personnage, j’ai donc trouvé cela assez plaisant.
Cependant, je trouve que Sam et Enzo auraient mérité d’être développés davantage. Autant Sam m’a attendrie dans son rôle de maman ainsi que par sa force de caractère, autant Enzo m’a laissé plutôt perplexe 😕 J’ai trouvé ses réactions précipitées et je me demande si ses actes sont honnêtes ou s’ils cachent quelque chose. En une semaine, il tombe fou amoureux, ce qui est très rapide ! De plus, il est très envahissant et fait évoluer leur relation un peu trop rapidement à mon goût… Mais il n’empêche que ce personnage a éveillé ma curiosité et j’espère en apprendre davantage sur lui dans le prochain tome 😀
Pour moi, ce premier roman a manqué de profondeur pour que je sois conquise. Cependant, j’ai apprécié sa lecture, je serai ravie de découvrir la suite et ainsi connaître l’évolution de cette idylle. Va-t-elle durer ? Enzo est-il digne de confiance ? Sam est-elle prête à assumer le rôle de femme de footballeur ? J’espère trouver les réponses à mes questions dans le tome 2 !  Je ne peux qu’encourager Flore Job à continuer sur sa lancée très prometteuse. D’ailleurs, j’ai le sentiment qu’elle nous offrira un second opus encore plus profond et plus érotique que le précédent 😊

Rates 3 étoiles

amazon-essaie-moi

Addicted to Sin – Saison 1 ⋆ Monica JAMES

addicted-to-sin-t1

 plume-addicted-1

Résumé de l’éditeur:

Depuis que sa fiancée l’a quitté six semaines avant leur mariage, Dixon Mathews a renoncé à toute liaison durable. Il enchaine les rencontres éphémères et n’hésite pas à coucher avec les patientes qui fréquentent son cabinet de psychiatre. Mais alors qu’il pensait ne plus jamais éprouver d’intérêt durable pour elles, deux femmes vont croiser son chemin.
Juliet est belle et toxique, addict au sexe. Madison est innocente et fragile. Une l’attire sexuellement, l’autre touche son âme et son coeur. Dixon n’est peut-être pas le meilleur des hommes et il a ses faiblesses mais il sait qu’il doit choisir.
Mais les choix les plus évidents ne sont pas toujours les meilleurs et la voie la plus simple peut parfois se compliquer. Dixon va vite découvrir ce qu’il veut vraiment mais les erreurs du passé reviennent souvent hanter le présent.

 

Ma chronique :

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai eu la chance de participer au Festival New Romance qui s’est déroulé le week-end dernier à Bandol. Un moment inoubliable en compagnie de mes copines adorées 😍 Des instants de pur bonheur passés avec ces GRANDES DAMES de la New Romance 💗 Mais aussi de très belles rencontres et plus particulièrement celle avec l’auteure de ce roman : Monica James 💘
En toute honnêteté, je n’avais pas prévu de me lancer dans la lecture de ce roman « Addicted to Sin », d’une part parce que j’ai déjà énormément de livres à lire et d’autre part parce que le résumé de cet ouvrage ne m’avait pas emballée plus que ça 😕 Alors pourquoi ai-je changé d’avis ??
Et bien tout simplement en observant Monica lors de sa séance de dédicaces. Je l’ai vue prendre le temps de discuter avec chacune de ses lectrices et leur offrir des goodies très sympas. Un petit bout de femme avec un sourire jusqu’aux oreilles, vraiment heureuse d’être parmi nous, diffusant une immense joie de vivre autour d’elle, n’ayant pas peur de prendre ses lectrices dans ses bras. Une jeune femme pétillante, adorable et qui donne envie de la côtoyer très souvent car elle vous apporte une bouffée d’air frais qui vous revigore 😍 Impossible pour moi de rester insensible à cette aura d’euphorie ! C’est pourquoi, j’ai acheté son roman et je me suis de suite précipitée pour le lui faire dédicacer 😀 Ce fut un des meilleurs souvenirs de ce week-end de folie 😍
Dixon Mathews est un psychiatre spécialisé dans les addictions de toutes sortes… Un homme blessé par la femme qu’il aimait, une trahison qui l’a conduit a perdre toute foi en l’amour et à se servir des femmes uniquement pour assouvir son appétit sexuel. Un docteur hyper sexy qui n’a que l’embarras du choix. Elles y passent toutes y compris ses patientes, attirantes ou non, du moment qu’elles lui font du rentre-dedans il saisit chaque occasion. On peut le dire oui, le spécialiste dans le traitement des addictions a lui aussi sa dépendance, le sexe… sans attaches, sans prise de tête, zéro complications…  Rien de plus simple n’est-ce pas ?!
Le docteur baiseur ne s’imagine pas à quel point sa rencontre avec Juliet et Madison, deux femmes à l’apparence et au caractère radicalement opposés l’un de l’autre va tout remettre en question. La première est une séductrice libérée qui aime le sexe, avec qui Dixon pourrait avoir une relation d’une grande simplicité et des parties de jambes en l’air incroyables. La seconde est plus jeune, plus douce, réservée, fragile et semble elle aussi brisée. Étrangement, elle l’attire et procure en lui une envie et un besoin de la protéger. Madison possède un caractère qui va à l’encontre de ce qu’il recherche généralement chez une femme, un aspect qui lui plait autant qu’il l’effraie. Est-il prêt à se poser à nouveau ?
Quelle décision prendre ? Va-t-il choisir ce qui semble être la « solution de facilité » ou bien « l’acceptation d’ouvrir à nouveau son cœur brisé » ?
Une chose est sûre, le traitement des addictions va être long et Dixon n’est pas au bout de ses surprises 😰

♦  ♦  ♦

addicted 1.jpgAvec « Addicted to Sin », Monica James a réussi a rester dans le thème de l’addiction jusqu’au bout car ce premier opus est tout simplement génial et addictif au possible. Je l’ai commencé et je n’ai pas pu le lâcher ! Je l’ai dévoré jusqu’à la fin et BON SANG quelle fin ! 😱😱😱  Je veux la suite vite vite vite !
Je suis trop contente d’avoir finalement découvert cette histoire car cela aurait été dommage de passer à côté. Monica James est une nouvelle auteure que je vais suivre avec grand plaisir, j’ai eu un vrai coup de cœur pour elle et sa personnalité hors norme 💗 Ce roman possède une belle dose d’érotisme certes mais ne soyez pas trop réticentes, je m’attendais à un simple triangle amoureux très sexuel mais il n’en est rien. L’histoire est surprenante, l’auteure a osé, elle a réussi à innover et à se démarquer des schémas classiques présents dans les romances érotiques et franchement ça fait du bien !
De plus les personnages ne nous laissent pas insensibles, ils nous font réagir que ce soit de manière positive ou négative. On aime ou on déteste 😂 Pour ma part, Juliet, je l’ai détestée dès le début, une vraie saloperie vous comprendrez pourquoi en lisant 😝 Les réactions de Dixon m’ont quant à elles hérissé les poils plusieurs fois mais il n’en reste pas moins un personnage attachant et blessé (ne l’oublions pas !), il évolue énormément tout au long du roman même si je lui faisais la morale intérieurement lorsqu’il se comportait comme un parfait connard 😣 Je suis une pro Madison, en effet, son personnage m’a touché dès le début. Elle possède une blessure profonde avec laquelle elle vit depuis des années, gardée secrète par peur et par honte. Ce qui la ronge et la fragilise depuis son adolescence. Même si j’ai vite deviné la teneur de sa blessure, je ne m’attendais pas à ce contexte précis donc c’est encore une fois un bon point pour la particularité 😄
En bref, un premier opus à découvrir d’une part à cause de son côté addictif que nous, lectrices, nous aimons tant et d’autre part à cause de l’originalité de l’histoire et de ses personnages atypiques 😍 Avec le gros rebondissement en fin de tome, croyez-moi, j‘attends avec une ÉNORME impatience la sortie du second tome prévue le 10 novembre ! #Sinner4Life 😉

Rates 5 étoiles

amazon-sinner-1

 

 

Secret de trop ⋆ Celina ROSE

Couverture

Plume Secret de trop

Résumé de l’auteure:

Terminé de se remémorer le passé et tous ces souvenirs qui la hantent, Katya ne peut plus les supporter. Pour oublier, pour fuir ces secrets de famille, elle n’a qu’une solution : se défouler.
En travaillant pour l’agence familiale, la jeune femme devra se confronter chaque jour au beau et séducteur Chris qui ne manquera pas d’essayer de lui faire tourner la tête.
Mais Katya est-elle prête à tout oublier et à laisser son passé derrière elle pour se reconstruire un avenir ?

La benjamine de la collection La Romance nous entraîne dans un tourbillon passionnel et charnel au milieu duquel le lecteur a beaucoup de mal à ne pas se laisser emporter.

Je remercie Celina Rose pour ce Service Presse.

 

Ma chronique :

Une nouvelle plume à découvrir dans le monde de la romance érotique pour passer un moment sympa 😊 
Katya est un petit bout de femme de 23 ans qui fait des combats de boxe qu’elle dissimule à sa famille.  Ces combats lui permettent de s’évader, de se sentir libre et de faire face à ses souffrances passées qui la hantent toujours. De plus, grâce au soulagement que ces combats lui procurent, elle est plus à même de supporter les choix de ses parents qui ont pour habitude de régenter sa vie. Pour eux, l’avenir de Katya est tout tracé, elle reprendra l’entreprise familiale accompagnée de son frère Drew et de sa jeune sœur Calliope. Heureusement, Katya peut compter sur le soutien de sa meilleure amie Cameryn qui l’accompagne lors de chaque combat, son amie depuis toujours et sa plus fidèle supportrice.
Un soir, juste avant un combat elle fait la connaissance de Chris, un beau brun avec une musculature de rêve et des lèvres qui sont de vrais aimants à baisers. Lorsque Katya lui avoue qu’elle s’apprête à combattre, le beau gosse n’y croit pas une seconde. Pour appuyer ses dires, elle lui propose un pari. L’enjeu : si elle gagne Chris devra lui offrir à elle ainsi qu’à Cameryn un dîner dans un restaurant 5 étoiles; si elle perd, elle devra l’embrasser langoureusement. Dans les deux cas, elle sera gagnante car même si elle ne connaît pas cet homme, il lui fait beaucoup d’effet 😍
Après le combat alors qu’elle en ressort vainqueur, un concours de circonstance va faire en sorte que son béguin du soir la raccompagne chez elle. À partir de ce moment là Chris va hanter ses pensées, ce mec l’attire et l’obsède… Lors d’un repas de famille, elle va se retrouver nez à nez avec son obsession du moment. En fait, Chris est un ami de son frère, il travaille dans l’entreprise familiale et ses parents ont encore une fois eu la bonne idée de décider des choses à sa place. Se souciant de la voir seule depuis sa rupture avec Josh, ils souhaitent la caser avec Chris… Bon il faut tout de même avouer que ça aurait pu être pire et n’oublions pas que ce mec lui fait tourner la tête 😕 Chris de son côté est plus que ravi de cette initiative parentale car il est complètement tombé sous le charme de la jeune femme et a décidé de tout mettre en œuvre pour la séduire.
Katya parviendra-t-elle à laisser une chance à Chris, le tombeur de ces dames ? Arrivera-t-elle à se défaire de son passé qui la hante toujours ?
Chris réussira-t-il à la rassurer et à lui faire oublier toutes ces atrocités ? 

  ♦  ♦  ♦

Même si j’ai passé un moment de lecture agréable, j’en ressors avec un avis plutôt mitigé. « Secret de trop » est le premier roman de l’auteure, une romance écrite lorsque Celina Rose avait 16 ans. Cela m’a beaucoup surprise d’ailleurs et donc je ne peux que saluer ce jeune parcours qui promet déjà de belles choses pour la suite.
J’ai été agréablement surprise par l’intrigue plutôt bien ficelée qui renferme plusieurs thématiques dont l’amour, la reconstruction de soi, le viol, la maternité, les secrets… Un cocktail nécessaire à une lecture prenante donc c’est un très bon point pour moi 😊 Cependant, bien que la plume de cette jeune auteure soit agréable à lire, j’ai tout de même trouvé que l’histoire d’amour était un peu trop rapide à mon goût: par exemple le fait que Katya et Chris se disent « je t’aime » au bout de 3 jours et qu’il lui demande d’emménager chez lui au bout de 7 jours… Cela m’a dérangé car à mon sens, ça manque de crédibilité mais je ne peux pas en tenir rigueur à l’auteure vu sa jeunesse 😉
Je dirais que pour que je sois conquise, « Secret de trop » a manqué de maturité pour moi, une lectrice de 31 ans 😆 Cependant, je suis certaine qu’avec la maturité, la plume de Celina Rose n’en deviendra que plus belle, intéressante et intense. Cette jeune auteure a un énorme potentiel qui éclora dans les années à venir et je ne peux que l’encourager à continuer à poursuivre dans l’écriture. Son talent naissant ne demande qu’à être travaillé avec plus de profondeur pour nous offrir de très jolis romans romantiques et érotiques par la suite.
En clair, un roman agréable qui se lit rapidement. A lire ne serait-ce que pour découvrir cette très jeune plume qui fera parler d’elle à l’avenir, dans le monde de la romance érotique c’est certain 😉

Rates 3 étoiles

Amazon secret de trop

A Moi ⋆ Sara Agnès L.

--A moi-770599

Plume A moi

Résumé de l’éditeur:

Elle est prête à tout pour qu’il lui appartienne.
Depuis qu’elle a croisé Adam le jour de son emménagement sur le campus de la fac, Claire ne pense qu’à son sourire et à ses muscles tentateurs. Adam… Le meilleur ami de son frère mais surtout son amour de jeunesse, et son fantasme d’adolescente. Le retrouver ici, alors qu’elle s’apprête à démarrer une nouvelle phase de sa vie – un peu moins consacrée aux études et un peu plus aux garçons  –, c’est un signe, non ? Aidée par sa nouvelle colocataire décomplexée, Claire décide de lancer l’opération séduction.
Objectif : séduire Adam.
Armes à disposition : tous les moyens sont bons.
Condition de réussite : passer (au moins) une nuit avec lui.
Et elle ne s’arrêtera qu’une fois sa mission accomplie !
Je remercie Sara Agnès L. pour ce Service Presse.

 

Ma chronique :

Un moment d’évasion plutôt sympa durant cette lecture 😊 Cependant, je m’attendais à un véritable New Adult au vu de l’âge des protagonistes et de ce que reflète la couverture… Finalement, il s’avère que « A Moi » s’apparente plutôt à de la romance érotique dans laquelle il est question de sexe et de jeu de séduction qu’à un roman New Adult.
Claire vient de terminer le lycée et entre à la fac pour étudier dans la même université que son frère aîné William. Lorsqu’elle croise Adam, le meilleur ami de son frère et accessoirement son premier amour, sur le campus, elle est très étonnée de le voir ici. C’est une agréable surprise pour Claire car aux dernières nouvelles, Adam avait pris la décision de stopper ses études après le décès de son père.
Cette rencontre impromptue va intensifier l’attirance que Claire éprouve pour lui. En effet, six mois après leur dernière rencontre, Adam est plus sexy que jamais. Toujours aussi sportif, il a pris du muscle, s’est coupé les cheveux et il possède cette petite barbe de trois jours qui le rend irrésistible 😍 Petite, Claire a toujours apprécié sa présence mais depuis l’âge de 15 ans elle a développé de forts sentiments amoureux à son égard. Elle en pince terriblement pour le beau brun et le revoir fait ressortir tous ses sentiments mis de côté depuis des mois.
Josée, sa colocataire, va l’aider à mettre tous les atouts de son côté pour séduire le bel Adam et faire en sorte qu’il la perçoive différemment de la petite sœur de William. Quoi de mieux qu’une fête pour mettre ces plans à exécution ? Cela ne va pas s’avérer aussi facile… 😕
En effet, Claire est encore vierge et enfiler le costume d’une séductrice affûtée pour faire tomber l’homme qu’elle aime secrètement depuis des années sous son charme risque de lui jouer des tours…

  ♦  ♦  ♦

Pour moi c’est une lecture en demi-teinte… J’ai apprécié le fond, à savoir la jeune héroïne qui est amoureuse du meilleur ami de son frère, un scénario certes très courant mais qui personnellement  m’attire toujours. Par contre, j’ai moins adhéré à la forme, j’avoue avoir été un peu déroutée par le personnage de Claire qui malgré sa virginité arrive sans difficulté à se comporter comme une vraie « chaudasse ». J’ai trouvé que ce trait de caractère manquait un peu de crédibilité et donc je n’ai pas réussi à m’attacher à son personnage…
Alors certes Claire est amoureuse et met tout en œuvre pour que l’amour qu’elle ressent devienne réciproque mais est-ce la bonne manière de faire ? Je n’en suis pas certaine 😐 Pour le coup, je me suis plutôt prise d’affection pour Adam qui finalement se fait manipuler… Même si j’avoue qu’il n’y a rien de méchant derrière la démarche de Claire et puis on se rend vite compte que les sentiments amoureux sont partagés.
Une petite déception aussi par le manque de profondeur au niveau des personnages. J’ai trouvé qu’on ne savait pas grand chose sur eux ainsi que sur leurs sentiments en général. Cependant, un gros point positif pour la narration interne qui nous offre les points de vue de Claire et Adam, un régal !
J’ai découvert la plume de Sara Agnès L. avec ce roman et bien que l’histoire ne m’ait pas complètement emballée, j’ai trouvé sa plume très fluide et c’est d’ailleurs avec plaisir que je suis allée au bout de ma lecture 😉
En clair, un roman court (130 pages) à déguster si vous aimez l’érotisme et l’ambiance campus. Une lecture sans prise de tête à lire en deux petites heures 😉

Rates 3 étoiles

amazon A moi