Amour fou ⋆ Coraly COX

amour fou 3

Plume Amour fou.jpg

Résumé de l’auteur:
Une rencontre peut tout changer… Ana va le comprendre à ses dépens. Découvrez la vie plutôt calme d’une jeune femme pétillante qui va se transformer en véritable aventure … Son quotidien va être bouleversé d’une façon qu’elle n’aurait jamais imaginé et va devenir une course contre la montre à la recherche de l’amour.

❀ Mon avis :

Je remercie Coraly Cox pour m’avoir proposé la lecture de son premier roman et pour m’avoir gentiment envoyé un exemplaire de cette romance contemporaine très sympa 🤓 😍
J’ai très vite accroché à cette histoire que j’ai lu en moins de deux heures. « Amour fou » est une petite romance assez punchy et je précise que c’est un triangle amoureux. En général, soit on adore, soit on a du mal car on a toujours peur que l’héroïne ne choisisse pas celui qui nous fait rêver ! 😅 Pour ma part, je n’ai pas été déçue du choix d’Ana 🤗 En même temps au fur et à mesure que l’on avance dans l’intrigue on se rend bien compte qu’il n’y a pas vraiment à choisir c’est une évidence !
amour fou 2.jpgUn triangle amoureux avec pas mal de rebondissements qui font qu’il se dévore très rapidement. Les événements s’enchaînent plutôt vite, le roman fait un peu plus de 150 pages donc ne permet pas de s’attarder sur les descriptions.
J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Ana, qui est une jeune femme naturelle et pétillante même si par moment je me suis demandée pourquoi elle refusait d’ouvrir les yeux alors que les signes étaient bel et bien présents ! 😅 J’ai adoré Adrian que j’ai trouvé très craquant 😍 Et Josh… ben je me suis méfiée de lui dès le début avec son air un peu trop parfait et… je ne peux vous dire qu’une chose : j’ai eu raison ! 🤓🤫
Pour finir, « Amour fou » est un premier roman, Coraly Cox l’a auto-édité du coup oui, il y a quelques imperfections mais on ne s’y attarde pas ; perso j’ai été complètement happée par ce triangle amoureux  qui vous fera aussi bien râler que craquer 😍

Rates 4 étoiles

amour fou 1.jpg

 

 

 

 

L’amour comme par enchantement ⋆ Nora ROBERTS

l-amour-comme-par-enchantement-852296

l'amour.jpg

Résumé de l’éditeur:
En pleine tempête de neige dans les Rocheuses, Gabriel Bradley porte secours à un véhicule accidenté et découvre avec stupéfaction que la conductrice est une jeune femme belle à couper le souffle et… enceinte de plusieurs mois. Homme solitaire et secret, Gabriel accepte pourtant d’héberger l’inconnue dans le chalet où il s’est isolé pour peindre. Bientôt, la jeune Laura sort de son silence. Mannequin célèbre, elle a interrompu sa carrière pour épouser un riche héritier de la côte Est. Mais, alors qu’elle venait d’apprendre qu’elle était enceinte, son mari s’est tué avec sa maîtresse dans un accident de voiture.
Emu par le récit de Laura, troublé par sa beauté, Gabriel est partagé entre le désir de la garder près de lui pour la protéger et l’envie de la voir partir au plus vite pour retrouver sa chère liberté. Mais Laura, désemparée, semble s’en remettre complètement à lui…

 

❀ Mon avis :

J’ai acheté ce roman l’hiver dernier, j’avais complètement craqué pour sa couverture sublime et enchanteresse 😍 Comme je n’avais pas eu le temps de le lire l’année dernière, je l’avais précieusement posé dans ma Pal de fin d’année pour m’y plonger avant Noël 🎄🎅l'amour 2.jpg« L’amour comme par enchantement » est une petite romance sympa avec Laura, une héroïne en fuite, enceinte jusqu’au cou et qui à cause d’( ou grâce à 😏) une tempête de neige se retrouve hébergée par Gabriel un artiste talentueux mais aussi très solitaire 😅 Néanmoins, il sait se montrer très attentionné envers cette femme toute en formes qu’il va d’ailleurs prendre plaisir à croquer 😏 dans le sens de faire des croquis hein 🤓
En bref, une petite romance toute douce à lire, surtout durant l’hiver. Une histoire de Noël mignonnette qui cependant manquait un peu de peps à mon goût 😅 N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous l’avez lu 😉Rates 3.5 étoiles

l'amour 1.jpg

 

 

Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons ⋆ Emily BLAINE

Résumé de l’éditeur:

Je m’appelle Abby Harper et je suis celle qui sauvera votre carrière. Mon job ? Enjoliver, camoufler, désamorcer. En bref : effacer vos faux pas, gommer vos erreurs et vous coller une auréole sur la tête. Dans mon domaine, je suis assez douée. Enfin, c’est ce que je croyais jusqu’à ce qu’on me confie le cauchemar de tout attaché de presse : Garrett McIntyre. Une gueule d’ange à la réputation démoniaque : alors qu’il était sur le point de devenir l’enfant chéri d’Hollywood, il a insulté tout le gratin pendant la cérémonie des oscars et a taillé la route, abandonnant sa carrière prometteuse. Aujourd’hui, on me demande de le faire revenir. Et comme j’ai l’impression que convaincre monsieur « j’ai été élu deux fois l’homme le plus sexy de l’année » ne sera pas si simple…

 

❀ L’avis de Diboux :

Les filles biens...

Aujourd’hui j’ai sorti un petit livre de ma PAL acheté au salon du livre de mars dernier ! “ Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons ” !!!
Titre très prometteur n’est-ce pas ?😏 Et puis avec Emily Blaine j’étais sûre de mon choix, et pourtant … vous avez peur hein ? Non ne vous en faites pas j’ai adoré 😍 mais je vous l’avoue il m’a fallu une centaine de pages pour être vraiment à fond dans l’histoire.
J’ai trouvé que le début était long à démarrer, je n’arrivais pas à me mettre dedans à 100% et puis … Et puis l’homme est arrivé !!! Le mâle, le vrai, le mauvais garçon, le mec qui ne fait rien de ce qu’on attend de lui, l’acteur qui a tout lâché en un claquement de doigt ou plus exactement en un magnifique pétage de plomb en bonne et due forme (va falloir qu’on m’explique cette expression d’ailleurs 😅). L’homme qui fait que l’on peut tomber amoureuse de lui en une fraction de seconde malgré ce putain de caractère et cette faculté à vous faire déguerpir de sa vie … Abby d’ailleurs en fait très rapidement les frais mais elle s’accroche pour notre plus grand bonheur ! Puis j’ai su que je ne pouvais plus m’en défaire quand j’ai du aller me faire à manger (une petite salade de poulet curry, riz, poivrons, champignons … quoi ? Ah oui et des tomates, merci 😁😋) et que je n’ai pas pu lâcher ce livre et croyez-moi ce n’est pas évident de couper des légumes à une main … mais bref…
Trêve de bavardages, au final cette lecture m’a énormément plu et mon choix initial était donc le bon : Emily Blaine ne me déçoit jamais ! Une petite histoire qui se lit très facilement (oui malgré les 100 premières pages lol).
J’ai aimé cet état d’esprit libre de Garrett, j’ai aimé l’acharnement de Abby, j’ai aimé leur session de surf à 4h du matin, j’ai aimé l’idée des photos (pas celles des paparazzi 📸), j’ai aimé leurs frasques verbales, j’ai aimé les enchiladas avec et sans poivrons, j’ai aimé … oui bon chut je vais m’enflammer et trop vous en dire, vous savez que quand je suis lancée je ne peux plus m’arrêter … Bon une dernière chose … bah lisez-le !!! ❤❤❤❤
“ Je voulais de la surprise, de l’excès, de la joie, de l’adrénaline et une flopée de papillons dans l’estomac. Et peu importe si cela ne durait pas. Je voulais juste vivre une histoire de dingue qui me marquerait à jamais et dont le simple souvenir m’inspirerait une nostalgie heureuse et exempte de regrets ”

Prends-moi contre toi ⋆ Iris JULLIARD

prends-moi-contre-toi-924224 Plume Prends-moi contre toi

Résumé de l’éditeur:

Quand les opposés s’attirent… ou s’enflamment !
***
Indépendante, gourmande, pâtissière fantasque et croqueuse d’hommes, Leemon fuit l’engagement et les responsabilités.
Jake est tout son contraire : romantique, discipliné et cuisinier de renom, il fuit une vie qui ne lui convient plus. Il est tombé amoureux d’elle au premier regard, enfant, mais n’a jamais réussi à lui avouer ses sentiments.
Vingt ans plus tard, des retrouvailles inattendues sont l’occasion idéale de démarrer une belle histoire !
Ce serait beaucoup trop simple…
Ajoutez une ex-femme mannequin – évidemment ! –, italienne et belle à couper le souffle – sinon, ce serait trop facile – ; un menuisier canon qui retient en otage votre escalier – une longue histoire ! – ; ou encore une meilleure amie qui vous pousse à vous caser – parce que non, les mères n’ont pas le monopole dans ce domaine ! – ; et vous aurez la recette d’un savoureux désastre !
Je remercie Iris Julliard et Carole des Éditions Addictives pour leur confiance et l’envoi de ce service presse.

 

❀ Ma chronique :

Je remercie énormément Iris Julliard pour m’avoir proposé la lecture de son premier roman «Prends-moi contre toi» 😊 Ce fut un réel plaisir de retrouver sa plume que j’ai découvert il y a presque deux ans maintenant, sur Wattpad, avec son histoire « Always love and songs », une très jolie romance extrêmement touchante que je vous invite à découvrir 😉
Le résumé de « Prends-moi contre toi » m’avait mis l’eau à la bouche, c’est pourquoi je me suis jetée dessus dès sa réception et honnêtement… WOW je ne m’attendais pas à l’apprécier à ce point 😳 Au point de le dévorer, de ne plus vouloir le lâcher, de m’attacher autant à ces personnages, de vibrer autant et d’éprouver autant d’émotions 💖 J’ai eu UN GROS COUP DE CŒUR pour cette romance tout simplement au top !
Leemon est une jeune femme qui croque la vie à pleines dents. Après avoir vécu un gros chagrin d’amour, le célibat lui convient parfaitement. En effet, elle tient à sa liberté et souhaite vivre comme bon lui semble afin de mener ses projets à terme. C’est pourquoi, elle redoute les relations amoureuses avec un homme, aussi mignon et doué au lit soit-il, de peur que celui-ci ne compromette ses projets 😣
Leemon a un rêve depuis des années, celui d’ouvrir un Bed & Breakfast dans l’ancienne maison de ses grands-parents. Afin d’appréhender les dépenses de ce beau projet, elle travaille comme serveuse au sein d’un petit restaurant familial situé dans une petite ville de Caroline du Sud. Talentueuse pâtissière, elle réalise la plupart des succulents desserts de la carte. Leemon aime son job, ce restaurant et s’entend très bien avec son patron Charlie qui gère la cuisine. Aussi, quand Charlie se blesse et qu’il se retrouve dans l’incapacité de travailler durant plusieurs mois, il doit trouver une solution… Et la solution ce sera Jake, son neveu.
En effet, Jake est chef dans un grand restaurant de Miami et assurera parfaitement son intérim en cuisine. Il est très professionnel et a beaucoup de prestance derrière les fourneaux ce qui le rend vraiment très sexy, sans parler de son physique plus qu’attirant 😍 Cependant, Jake est un homme assez directif et lunatique, ce qui ne colle pas trop avec le caractère plutôt cool et extraverti de Leemon. Donc effectivement, le courant a du mal à passer entre eux et très vite, un dangereux jeu du chat et de la souris s’installe 😅 Et il va très vite y avoir de l’électricité dans l’air car oui, ils ne s’aiment pas et pourtant…. leur attirance mutuelle est à son paroxysme…
Comme on le dit si bien : qui aime bien, châtie bien …
Le caractère changeant de Jake n’est peut-être pas innocent… Ne serait-ce pas sa manière pour dissimuler les sentiments qu’il ressent pour la jeune femme ? Car en effet, il a du mal à supporter son caractère de cochon et pourtant, il ne parvient pas à s’éloigner d’elle…
Leemon, la reine pâtissière des relations éphémères avec la gent masculine baissera-t-elle sa garde?
Jake parviendra-t-il à lui faire revoir ses idées bien arrêtées sur l’Amour ?

♦  ♦  ♦

J’ai A-DO-RÉ ! J’ai été bluffée ! Oui épatée par la plume d’Iris Julliard que j’ai trouvé vraiment très agréable, mais également par la qualité de ce roman et surtout par son aspect pour le moins très addictif et cela dès les premiers chapitres. L’auteure a réussi à m’emporter de suite dans l’histoire et je trépignais d’impatience de connaître l’issue de l’intrigue.
Si vous êtes cuisinière ou pâtissière dans l’âme cette romance contemporaine vous plaira j’en suis certaine. Et pour les autres comme moi, qui font un gâteau dans l’année, et bien sachez que l’univers sucré qui gravite autour de nos deux héros m’a donné l’envie de pâtisser 😅 Moi qui adore les tartes au citron meringuées, j’ai été servie 😍 Et maintenant je rêve de déguster celle de Jake 😜
J’ai beaucoup aimé la narration interne à deux voix que nous offre Iris. Celle de Leemon en grande majorité, mais également celle de Jake, de manière plus ponctuelle, qui permet de le connaître davantage et d’apprécier son ressenti après certains moments clés de l’histoire.
J’ai adoré les personnages même si j’ai eu une petite crainte au début car je me demandais si j’allais pouvoir m’attacher à Leemon. En effet, elle est tellement différente des héroïnes que l’on trouve dans les romances. Elle a un caractère bien trempé, très têtue, elle ne se laisse imposer aucune règle, elle gère sa vie comme elle l’entend et s’en fiche du qu’en dira-t-on. Elle a un rêve et ne veut pas lui porter préjudice en ayant une relation sérieuse avec un homme. Pour quelles raisons ? Et bien tout simplement par peur de tomber amoureuse et de devoir abandonner ses rêves pour l’heureux élu qui aura décroché son cœur. Elle prend ce dont elle a besoin dans ses coups d’un soir et ciao 🙈 Et finalement je me suis inquiétée pour rien car je me suis prise d’affection pour Leemon rapidement. En effet, c’est une héroïne avant tout pleine de vie, marrante et attachante.
Jake lui, est tellement froid et d’humeur changeante que ça en est rageant et déconcertant, du moins au début car au fil des chapitres on s’aperçoit que c’est un homme tendre, aux petits soins avec la femme qu’il aime… un homme perdu mais surtout amoureux et persuadé que ses sentiments ne sont pas réciproques. Trop mignon en fait 😇 Et franchement sexy… Bon sang quand je l’imagine cuisiner et pire ! Bouger son corps parfait sur une danse latine tel que décrit dans le roman…. 😱 Mama Miaaa 🔥 chaleur 🔥
La petite spécialité gourmande du roman réside dans les titres des chapitres qui font toujours référence à un dessert, un délicieux arôme pour nos papilles et parfaitement bien choisi à chaque fois.
L’auteure a totalement su jouer avec mes nerfs notamment à propos d’une scène… 😩 Doux Jésus, une scène qui m’aura arraché un 😱 Nooo VILAINE IRIS ! (tu sais de quoi je parle hein 😏) Enfin bref, tout ça pour dire que les scènes coquines sont superbes, je les ai trouvées hyper sensuelles et très bien décrites… Juste parfaites à mes yeux tellement c’était agréable à lire et à imaginer 👌
coeur-gif-039En bref, UN GROS COUP DE CŒUR 💗 « Prends-moi contre toi » est une romance qui m’a touchée, envoutée et séduite à 100 %. Si vous aimez les romances piquantes, passionnées, gourmandes et sexy, accompagnées de belles émotions, celle-ci est faite pour vous. Iris Julliard a réussi à m’arracher des larmes et je l’en remercie 😊 lol oui j’aime pleurer quand je lis 😅 Ajoutons à cela, une playlist au top et un délicieux Bonus que je vais m’empresser de préparer, histoire de charmer mes papilles gustatives et celles de mes deux hommes, nous obtenons un premier roman parfaitement réussi et j’irai même plus loin… Iris, à quand le prochain ? 💕
Rates 5 étoiles

IMG_2740.JPG

 

 

Promets-moi encore ⋆ Caro M. LEENE – Avis de Diboux

promets-moi-encore-919607

Plume Promets-moi encore

Résumé de l’éditeur:

Certaines promesses sont inoubliables…
« Je serre ma petite liste pour me persuader qu’elle est bien réelle et que je n’ai pas rêvé cet été. Au fond de moi, je sais, j’ai compris qu’il ne viendra pas, mais je ne suis pas encore prête à l’accepter. Il avait promis. Je ne dois pas pleurer, je ne veux pas pleurer. Je reste interdite jusqu’à ce que la nuit tombe et me fasse admettre l’évidence : il m’a oubliée. »
Cassandre et Maxime sont tombés fous amoureux l’été de leurs 18 ans, se faisant la promesse de se retrouver tous les premiers samedis de juin dans une ville étrangère durant les sept prochaines années. Une promesse brisée dès l’année suivante par un profond malentendu. Cinq ans plus tard, chacun a tenté de refaire sa vie, persuadé que l’autre l’avait abandonné. Mais, lorsque le destin les réunit à nouveau, tous deux comprennent que, si leur situation a changé, leur amour, lui, est toujours aussi fort.

 

❀ La chronique de Diboux :

Avez- vous déjà fait des promesses en l’air ? Des promesses dont vous saviez à l’avance que vous ne pourriez pas les tenir ? Cassandre et Maxime tombent fous amoureux l’été de leur 18 ans et habitant à des kilomètres l’un de l’autre le reste de l’année, ils se font une promesse. La promesse de se retrouver quoiqu’il arrive tous les premiers samedis du mois de juin dans une ville étrangère. Paris, Florence, Barcelone, Amsterdam, Londres, Berlin et New-York. Sept villes, sept années à être certains de se voir au moins une fois par an. Romantique n’est-ce pas ? Sauf quand dès la première année Cassandre se retrouve seule sous la Tour Eiffel. Maxime n’est pas au rendez-vous. L’a-t-il oubliée ? A-t-il oublié cet été passionné qu’ils avaient vécu ensemble, tout cet amour qu’ils s’étaient porté ? A-t-il oublié cette promesse ? Celle d’un amour éternel ?
Nous retrouvons Maxime et Cassandre des années plus tard, cinq, pour être précise, et leurs vies ont bien changé.
Le rêve de Maxime d’ouvrir son propre restaurant s’est transformé en analyste financier, et il s’embarque pour une nouvelle vie à Londres avec Sarah, la femme qui partage sa vie depuis bientôt quatre ans. La tête dans les cartons, il est choqué de voir apparaître cette enveloppe qui aurait dû disparaître il y a des années, avec le souvenir de cet été si parfait. Les souvenirs remontent à la surface, la belle et douce Cassandre flotte dans son esprit, et la colère ressurgit. Pourquoi ne lui a-t-elle jamais donné signe de vie ? Pourquoi n’a-t-elle jamais répondu à ses messages et coups de téléphone ? Des mois sans réponse de sa part, des mois à déprimer, des mois à se demander pourquoi ! Et un jour, sa décision était prise, avancer et oublier. Oublier cette promesse et se construire une nouvelle vie !
Cassandre, quant à elle, vit à Londres depuis quelques années déjà et est amoureuse de Neil depuis deux ans, même si ce n’est pas fusionnel, elle l’aime d’un amour sincère, confortable et simple. Styliste designer pour des grands magasins, elle s’éclate dans son métier et s’y épanouie de jours en jours. De façade très heureuse, elle vit avec un grand regret, et ce regret s’appelle Maxime. Elle n’a jamais réussi à l’oublier, se remémorant sa fossette qui la faisait fondre, ses caresses qui la rendaient folle, ses yeux qui lisaient en elle comme dans un livre ouvert … Se demandant souvent ce qu’il est devenu et s’il l’a vraiment oubliée. Elle est consciente qu’elle n’a jamais répondu à ses appels mais elle avait ses raisons. Elle sait qu’il doit être en colère contre elle, mais au fond d’elle brille toujours cet infime espoir, et si …
Le destin toujours aussi présent dans ce genre d’histoire, vient se joindre à nos deux jeunes protagonistes et va leur jouer un tour dont seul lui a la clé. S’amusant à mêler leurs vies sans qu’ils ne s’en rendent compte, le destin va réunir Cassandre et Maxime. Cela va faire cinq ans qu’ils ne se sont pas vu, cinq ans que la promesse continue d’avancer sans qu’ils soient ensemble au rendez-vous, cinq ans qu’ils ont continué à vivre pour finir en même temps à Londres. La cinquième ville sur leur liste. Hasard ? Coup du sort ? Cassandre fidèle à cette promesse chaque année sera une nouvelle fois présente au point de rendez-vous mais et si cette année, Maxime était là lui aussi ?

1.png

« Une semaine que je me persuade que tout va bien, une semaine que je survis, une semaine que je mens, une semaine que je me noie. Je suis accablée par la nostalgie. J’essaye de me convaincre qu’une fois l’effet de surprise passé je sourirai en repensant à ces retrouvailles inopinées, mais je peine à y croire vraiment. En réalité je cherche plutôt n’importe quel prétexte pour le revoir ou au moins l’apercevoir. »
 ♦  ♦  ♦
Quel bonheur de retrouver une nouvelle fois Cassandre et Maxime. Je dis une nouvelle fois, car je l’avais déjà découvert sur Wattpad et j’ai également eu le privilège d’être la bêta de l’auteur avant que Harlequin ne fasse le merveilleux choix de la publier. Sadique à ses heures perdues, Caro M. Leene n’a jamais voulu me montrer les changements que sa maison d’édition lui avait suggéré, désirant me laisser la surprise. Verdict : j’adore toujours autant cette histoire, voire bien plus encore. Les modifications apportées n’ont fait que la sublimer. C’est le genre de romance qui vous donne le smile autant qu’elle vous fait grincer des dents.
L’auteur manie à la perfection les sauts dans le passé pour que nous comprenions les tenants et les aboutissants de l’histoire de Cassandre et Maxime. Pourquoi en sont-ils arrivés là ? Pourquoi ont-ils continué leur vie sans être ensemble ? De leur rencontre à leurs retrouvailles, il ne nous manque aucune donnée pour tout savoir. Les lieux visités par Cassandre sont tellement bien décris que nous avons l’impression de voyager avec elle et d’une certaine manière nous sommes avec elle pour tenter de la consoler de chaque rendez-vous manqué par Maxime. L’alternance des points de vue sont vraiment très bien amenés. Passant de l’un à l’autre nous comprenons mieux leurs vies, leurs histoires et les raisons qui font qu’ils se sont manqués.
Cassandre est une jeune femme très attachante de part son histoire, et nous comprenons mieux pourquoi elle n’a jamais appelé Maxime. Elle a finalement réussi à refaire sa vie avec Neil, n’oubliant jamais son premier amour de vacances. Parfois j’avais envie de la secouer en lui disant « il n’est pas fait pour toi, ouvre les yeux ». Pourtant Neil est vraiment un homme parfait, il serait devant moi, je ne pourrais qu’en être amoureuse, mais on sait, nous lectrices, que c’est Maxime l’homme de sa vie. Elle m’a aussi fait grincer des dents quand elle en voulait à Maxime, oubliant qu’elle n’avait jamais répondu à ses appels. Puis au fil de l’écriture, on a envie de la prendre dans ses bras, de la réconforter, de lui dire que tout ira bien pour elle. Cassandre sous ses côtés de femme forte est sensible, entière et oui, toujours terriblement amoureuse de Maxime.
Maxime quant à lui, a su gagner sa place dans mon carnet très bien rempli de bookboyfriend ! C’est un mec dont toutes les femmes rêvent. Patient, sensible, attentionné, respectueux, séducteur, émouvant et oui, sexy aussi, il a su conquérir mon cœur dès les premières pages. S’accrochant des mois à Cassandre, essayant sans relâche de la contacter il finira par faire ce choix tellement douloureux de l’oublier, de refaire sa vie avec Sarah, jusqu’à ce que le destin remette Cassandre sur sa route. Même s’il met du temps, il finira par prendre ses responsabilités et fera les choses en homme, assumant le fait que cette vie toute fabriquée n’est pas celle dont il rêve.
Mais malgré leur amour évident, sont-ils en mesure de tout plaquer pour se retrouver ? D’envoyer valser leur vie pour profiter pleinement de leur amour ? Nous, en tant que lectrice on a envie de crier un grand OUI, mais Caro M . Leene n’oublie pas que la vie n’est pas toute rose, qu’elle est faite d’obstacles et de décisions à prendre qui peut bouleverser votre vie mais aussi celle de ceux que vous aimez.
En bref si vous voulez avoir le sourire niais de vos quinze ans alors il faut lire cette histoire. «Promets-moi encore» est un condensé de belles émotions. À travers un récit fait de présent et de bonds dans le passé, vivez la superbe mais pas facile histoire de Cassandre et Maxime. L’auteur manie avec succès les émotions intenses. Nous passons d’une forte sensibilité à une euphorie grandissante sans nous en rendre compte, pour retomber dans des moments intenses en sentiments. Réaliste et émotif, «Promets-moi encore» est un vrai plaisir de lecture et nous le refermons avec le sourire aux lèvres en nous disant que le vrai amour existe !
Âme romantique et fleur bleue foncez !!!!
Juste un petit aparté pour moi, pour dire à Caro que je suis très fière d’elle et de son parcours. Deux ans que nous avons appris à nous connaître et que nous partageons bien plus que notre passion pour la lecture. Merci de m’avoir fait confiance en me permettant de corriger avec toi la première version de ce roman et j’espère des nombreux autres à venir encore. Comme tu l’as si bien dit dans tes remerciements, je croirai toujours en toi surtout quand toi tu n’y crois plus 💗 💗 💗 Et oui Maxime a toujours sa place dans mon cœur, à côté de Guillaume, Ethan et Alex …
«  Je ferme un instant les yeux, et mentalement me répète son message. Dans ces mots, je reconnais la Cassandre sensible et douce que j’ai aimée, celle qui m’attendrissait, celle que j’avais envie de protéger, celle qui était tout simplement la femme de ma vie. »

2

Promets-moi encore ⋆ Caro M. LEENE

promets-moi-encore-919607

Plume Promets-moi encore

Résumé de l’éditeur:

Certaines promesses sont inoubliables…

« Je serre ma petite liste pour me persuader qu’elle est bien réelle et que je n’ai pas rêvé cet été. Au fond de moi, je sais, j’ai compris qu’il ne viendra pas, mais je ne suis pas encore prête à l’accepter. Il avait promis. Je ne dois pas pleurer, je ne veux pas pleurer. Je reste interdite jusqu’à ce que la nuit tombe et me fasse admettre l’évidence : il m’a oubliée. »

Cassandre et Maxime sont tombés fous amoureux l’été de leurs 18 ans, se faisant la promesse de se retrouver tous les premiers samedis de juin dans une ville étrangère durant les sept prochaines années. Une promesse brisée dès l’année suivante par un profond malentendu. Cinq ans plus tard, chacun a tenté de refaire sa vie, persuadé que l’autre l’avait abandonné. Mais, lorsque le destin les réunit à nouveau, tous deux comprennent que, si leur situation a changé, leur amour, lui, est toujours aussi fort.

 

❀ Ma chronique :

J’avais lu la première version de cette histoire il y a plus d’un an maintenant, lorsqu’elle s’appelait «La promesse d’été» et qu’elle participait au premier concours New Romance sur la plate-forme Fyctia. Autant dire que j’avais déjà adoré à l’époque et que j’ai été absolument ravie de savoir qu’elle allait être éditée chez cette grande maison d’édition qui est Harlequin 😍
« Promets-moi encore » est une très belle romance contemporaine qui plaira à un grand nombre de lectrices, tant par la qualité et le style de la plume de Caro M. Leene mais également par ce thème du premier amour inoubliable que personnellement j’adore lire toujours et encore ; et aussi par sa facilité à nous transmettre les émotions de ses personnages. J’ai eu un TRÈS BEAU COUP DE CŒUR pour l’histoire touchante et compliquée de Cassandre et Maxime 💖💖💖
Cinq ans après avoir tourné la page à propos de son histoire avec Cassandre, Maxime est sur le point de quitter Lyon avec Sarah, celle qui a réussi à le réparer après sa rupture douloureuse. A 23 ans et fraichement diplômé, il vient de saisir une opportunité professionnelle qui l’envoie à Londres avec sa petite-amie pour intégrer le poste qui l’attend chez Barclays, une banque anglaise de renom. Sa relation amoureuse avec Sarah se passe merveilleusement bien depuis leur rencontre il y a 4 ans. Sa compagne est proche de la perfection et facile à vivre. Et pourtant… malgré les nombreuses qualités de sa compagne, Maxime est en période de doute et commence à remettre son couple en question… Même s’il se sent bien avec Sarah, est-il prêt à s’engager durablement ? Est-il aussi amoureux d’elle qu’il le prétend ou bien est-ce plutôt ce dont il cherche à se persuader ? 😕 Car il en est conscient, le moindre petit objet lui rappelant son amour jeunesse, ne le laisse pas indifférent et cela malgré la manière brutale dont s’est terminée leur relation. Cassandre est encore bien présente dans son esprit même si, selon lui, elle ne mérite pas autant d’attention.
Cassandre de son côté a elle aussi évolué. Après avoir fait une école de mode, elle est désormais styliste designer pour une célèbre marque de vêtements. Cassandre adore son job ainsi que la belle capitale anglaise dans lesquels elle s’épanouit de jours en jours. Bien qu’étant en couple avec Neil depuis quelques années, elle n’en reste pas moins une femme autonome et indépendante qui apprécie le fait d’avoir ses moments pour elle lorsque Neil est en voyages d’affaires. Une situation qui la satisfait pleinement mais voilà que son compagnon commence à parler mariage et tout ce qui s’en suit … 😥 Horreur pour Cassandre ! Pas maintenant ! Il lui reste encore tant de choses à accomplir avant d’entrer dans le cercle des épouses et jeunes mamans. Cependant, est-ce la seule raison pour être aussi réticente à l’idée d’épouser son homme ? Ou bien… son premier amour n’a peut-être pas totalement quitté son cœur…
Maxime et Cassandre se sont aimés follement durant l’été de leurs 18 ans et se sont faits cette fameuse promesse les yeux dans les yeux. Une promesse qu’ils n’ont pu tenir ni l’un ni l’autre… Néanmoins, le destin ne semble pas avoir dit son dernier mot…
Cinq ans après… Leur histoire si vite avortée pourra-t-elle renaître malgré leurs engagements respectifs ?
Sauront-ils se pardonner le fait de ne pas avoir tenu cette belle promesse chaque premier week-end  de juin depuis ces quatre dernières années ?

  ♦  ♦  ♦

IMG_2564.JPGBeaucoup d’émotions, d’appréhensions, de complications, de râles (et oui ! j’ai râlé plusieurs fois, tentant désespérément de faire ouvrir les yeux à nos deux héros 😟)  mais aussi de petits frissons, de sourire niais, de larmes à l’œil, voilà un échantillon de mes impressions après ma lecture de « Promets-moi encore » 😀 J’ai passé un moment de lecture intense, passionné et passionnant 😅
« Promets-moi encore » est un roman qui traite du temps qui passe et des craintes ou des peurs que l’amour peut nous faire éprouver… La crainte de recontacter l’autre après des mois de silence… L’appréhension des reproches… La peur que notre amour de jeunesse ait continué sa vie sans nous… En une phrase: ce roman parle d’un amour de jeunesse mené à sa perte par le manque de courage, la fierté et les non-dits.
Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce roman c’est la narration à deux voix. En effet, Caro M. Leene nous offre alternativement le ressenti et les pensées de Maxime puis de Cassandre mais pas seulement ! Les chapitres se déroulent aussi bien dans le présent que dans le passé, ce qui nous permet de comprendre au fur et à mesure, pour quelles raisons ils n’ont, ni l’un ni l’autre, honoré leur promesse. Ce mode de narration est toujours un plaisir pour moi 😊
Je me suis prise d’affection pour Maxime et Cassandre dès le départ. Avec Maxime d’abord car c’est lui que nous commençons à connaître en premier. Il reste encore très marqué par son histoire éphémère avec Cassandre même s’il a semble-t-il tourné la page. Nous prenons très vite conscience qu’il a eu un réel coup de foudre et qu’il est tombé fou amoureux de Cassandre au premier regard. On ne peut dès lors que comprendre la souffrance qu’il a éprouvé durant des mois après avoir été quitté sans un mot, sans une explication… Et là on se dit (pour rester polie) : Bon sang de bois Cassandre ! Mais pourquoi ? pourquoi ? 😭 On va apprendre très vite que Cassandre a des circonstances atténuantes pour avoir brisé le cœur de Maxime 😢 Elle a vécu un drame qui l’a bouleversée à tout jamais et l’a projetée dans une bulle de chagrin incommensurable par laquelle elle s’est écartée de tout contact extérieur y compris Maxime 😭 Et il n’est pas possible de rester insensible face à cela, c’est pourquoi j’ai aimé ces deux personnages autant l’un que l’autre 😍
Par contre j’avoue qu’en ce qui concerne les personnages secondaires, autant le personnage de Neil m’a fait de la peine, autant celui de Sarah m’a laissée… allez pas insensible… mais presque 🙈 En tout cas, j’aimerai beaucoup savoir ce que devient Neil, hein Caro ? Peut-être qu’il peut se passer un p’tit truc avec Suze non ?
J’ai eu un gros coup de cœur pour le chapitre narré par Cassandre dans lequel est né cette fameuse promesse. Caro M. Leene a réussi à me faire vivre ce moment, j’avais la sensation de me trouver dans la même pièce que notre joli couple d’amoureux, en ce jour très particulier et surtout terriblement touchant qui était la veille de leur retour à leur vie respective… La veille de leur séparation 😢 J’ai été très émue par cet instant 💕 Un moment empli d’amour, de craintes, d’innocence, de tristesse et d’appréhension quant à la durée de leur couple à distance… Mais aussi un moment plein d’espoir avec la promesse de se retrouver une fois par an dans une ville d’Europe et cela quoiqu’il arrive. Ce chapitre est à la fois très beau, triste et vraiment mignon 😍 J’en ai eu les larmes aux yeux 💗
Cette romance pourrait arriver à n’importe laquelle d’entre nous. Caro M. Leene nous offre une histoire réaliste et c’est un aspect que je trouve toujours très plaisant à retrouver dans un de mes livres. Pour moi, un des points très positif de l’intrigue réside dans le fait que bien que Maxime et Cassandre soient tous deux en couple, l’auteure a traité leur relation de manière assez morale. En effet, malgré l’attirance très forte entre nos deux héros dès leurs retrouvailles, à aucun moment il n’est question de tromperie au sens physique du terme et je pense que c’est important de le souligner.
coeur-gif-039En clair, cette romance est prenante et vous fera passer par de nombreuses émotions. Impossible de lâcher cette lecture car vous aurez jusqu’au bout la boule au ventre de savoir si oui ou non, Maxime et Cassandre se laisseront une deuxième chance. «Promets-moi encore» est fait pour les adeptes de jolies romances qui sont toutes sauf simples et pour moi, c’est un roman à découvrir absolument ! 😉

Rates 5 étoiles

IMG_2689.JPG

 

L’amour à nu ⋆ Charlie WAT

l-amour-a-nu-876674

plume-lamour-a-nu

Résumé de l’auteure:

Gaëlle rêve de devenir journaliste. Ses études terminées, elle se rend à Paris pour tenter de décrocher le job idéal. Dès son arrivée, elle rencontre Gabin, un jeune homme dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais, bien sûr, rien ne va se passer comme prévu… Ajoutez à cela une arrière-grand-mère un peu fantasque qui lui envoie un cadeau pour le moins inattendu, et c’est toute son existence qui est chamboulée.
Après » L’amour à nu », comédie romantique pétillante et originale, vous risquez de ne plus ouvrir votre boîte aux lettres de la même façon…
Je remercie Charlie Wat pour ce Service Presse.
 

❀ Ma chronique :

J’ai découvert ce roman lors de l’appel aux chroniqueurs lancé par  Charlie Wat juste avant la sortie de ce premier roman en auto-édition. Le titre « L’amour à nu » a de suite attiré mon regard, la bande-annonce du livre m’a mise l’eau à la bouche et cette couverture hyper girly est tout simplement parfaite pour illustrer l’histoire. Étant une grande fan de comédies romantiques, c’est donc tout naturellement que j’ai répondu présente à son appel 😊
A 24 ans, Gaëlle quitte sa Bretagne natale, sa famille et ses amis pour mettre en valeur son diplôme de journaliste et chercher un travail sur Paris. Ce départ est nécessaire car elle le sait, ce n’est pas à Trébeurden qu’elle sera journaliste au sein d’une grande rédaction. A peine arrivée à la capitale, le hasard place Gaëlle sur le chemin de Gabin, un beau brun aux yeux bleus, extrêmement séduisant, 25 ans, coach sportif et célibataire. Après avoir fait plus ample connaissance autour d’un verre et après lui avoir donné son numéro de téléphone, toutes les pensées de Gaëlle convergent vers celui qu’elle considère désormais comme l’homme de sa vie et pour lequel elle a eu un véritable coup de foudre.
Seulement voilà, sept jours après leur rencontre, Gaëlle n’a reçu aucun appel de Gabin. La déception est bien présente mais la lucidité également. En effet, comment a-t-elle pu penser qu’une petite provinciale  toute en formes pouvait plaire à un mec comme ça ? Et comme une déception ne suffit pas, sa recherche d’emploi ne se passe pas du tout comme elle se l’imaginait. Malheureusement, aucune grande rédaction n’est accessible pour la journaliste novice qu’elle est…
Sa première semaine passée à la capitale est riche en désillusions mais Gaëlle n’est pas le genre à se laisser abattre, elle est certaine que les choses n’arrivent pas sans raison et si Gabin ne l’a pas rappelée c’est qu’il a une bonne excuse, un petit grain de sable à balayer avant de pouvoir vivre leur amour car ils sont faits l’un pour l’autre c’est une certitude !
Pourquoi Gabin, apparemment sous le charme de la jolie bretonne, ne l’a-t-il pas rappelée ?
Est-il le prince charmant que Gaëlle s’imagine ?
Une chose est sûre, les apparences sont trompeuses et parfois, l’amour rend aveugle… Heureusement que Jojo son arrière grand-mère très spéciale est là pour l’aider à y voir plus clair… 😇 

  ♦  ♦  ♦

J’ai été ravie de découvrir cette romance qui m’a beaucoup fait sourire tant elle est drôle et surprenante. La plume de Charlie Wat s’est révélée être une bonne surprise car pour un premier roman, je l’ai trouvé fluide, pétillante, tout simplement agréable à lire 😊
J’ai adoré les petits clichés se trouvant dans les réactions de Gaëlle car ils m’ont fait penser à moi et à certaines attitudes que j’ai pu avoir à un moment donné dans ma vie. Le passage où sa grand-mère la prévient de toujours porter des dessous convenables au cas où il lui arriverait quelque chose m’a bien fait rire, c’est vrai on ne sait jamais… un beau pompier serait susceptible de les apercevoir 😂 Je pense que beaucoup d’entre nous ont déjà eu droit à ce genre d’avertissements non ? 😏 Mais aussi la phase ou Gaëlle éteint son portable toutes les heures dans l’espoir de provoquer l’appel ou le sms de celui qui hante ses pensées 😂 Hahaha là encore, j’avoue ! I did it !
Je trouve que Charlie Wat a gagné son pari avec ce premier roman que je trouve réussi que ce soit dans le style, l’idée ou la forme du texte. Cependant, j’ai eu un soucis avec le tournant « fantaisiste » de l’histoire qui m’a perturbée dans ma lecture et à laquelle je n’ai malheureusement pas adhéré 😕 Je ne suis pas fan du genre fantastique 😴 C’est pourquoi, le plaisir que j’ai pris durant les premiers chapitres s’est peu à peu effrité à partir du virage « féérique » pris par l’histoire… Le deuxième petit bémol concerne le personnage de Gaëlle. Au départ, j’ai trouvé cette héroïne plutôt attachante mais au fil de l’histoire, Gaëlle m’a tout simplement déconcertée. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses réactions mais tout particulièrement ce film qu’elle s’est imaginée par rapport à sa relation avec Gabin. Une relation qui soit dit en passant est inexistante, c’est pourquoi j’ai trouvé ça complètement dingue et j’avoue avoir un peu bugué la dessus 😩
Pour finir, même si ce roman ne m’a pas touchée de la manière que j’espérais, je vous invite à le découvrir notamment si vous êtes adeptes de la romance et de la magie. D’ailleurs par curiosité, je suis allée lire des avis sur « L’amour à nu » et j’ai vu qu’il avait de très bonnes critiques donc ne vous arrêtez pas à mon avis mitigé, faites-vous votre propre opinion et n’hésitez pas à revenir me donner votre avis 😉

Rates 3.5 étoiles

amazon-lamour-a-nu

Célibataire, maman et débordée ⋆ Clémence LUCAS

celibataire-maman-et-debordee-871303

plume-celibataire-maman-et-debordee

Résumé de l’auteure:

À trente ans, Mélissa, vit seule avec ses jumeaux depuis que son mari l’a quittée avec pour seul avertissement un post-It laissé sur la porte du frigo. Depuis, sa vie ne tourne plus qu’autour de ses enfants, son boulot qu’elle n’aime pas et de ses amis Pierre et Emy. Jusqu’au jour où elle rencontre Matt et où sa vie change du tout au tout.
Quand l’amour frappera à nouveau à sa porte, saura-t-elle rouvrir les yeux… et son cœur ?
Je remercie Clémence Lucas pour sa confiance sans cesse renouvelée et ce Service Presse.
 

❀ Ma chronique :

Lorsque j’ai appris que Clémence avait écrit une nouvelle romance, je me suis de suite réjoui car c’est toujours un plaisir de retrouver sa jolie plume 😍 « Célibataire, maman et débordée » m’a conquise à 100%, j’ai adoré cette romance toute mignonne et ses personnages tendres, courageux et touchants 💖 Un GROS COUP DE CŒUR pour moi 💖
Mélissa est une mère célibataire de 30 ans, lâchement abandonnée par son mari juste avant la naissance de ses enfants. Elle partage sa vie bien remplie entre ses jumeaux, son boulot détesté et ses deux amis Pierre et Emy qui vivent en couple. Entre son métier de conseillère en assurance, la gestion des enfants et les tâches ménagères, on ne peut pas dire qu’elle ait beaucoup de temps à s’accorder pour s’occuper d’elle ou faire des rencontres. Malgré ça, Mélissa aime sa vie… même si le statut de mère célibataire n’est jamais simple à porter et elle assume parfaitement sa routine quotidienne.
La routine oui mais pour combien de temps ? Car sa rencontre avec monsieur Petit, un client du cabinet d’assurance, risque de la titiller un petit peu. En effet, lors de leur entrevue, cet homme plutôt attirant s’est comporté de manière odieuse avec elle et dans le mépris le plus total 😣 Alors comment va réagir Mélissa lorsque cet individu désagréable au possible va se retrouver à sa table lors d’un dîner organisé par Emy et Pierre ? Un dîner ayant pour but de lui présenter un certain Matt, le cousin de Pierre 😆
Comment ce dîner va-t-il tourner ? Matt et Mélissa se comporteront-ils comme chien et chat ou bien se trouveront-ils bien plus de points communs qu’ils ne l’imaginent ?
L’arrogance et le mépris de Matt ne sont peut-être pas dû au hasard…

  ♦  ♦  ♦

J’ai énormément aimé cette petite romance (100 pages) toute mignonne, sans chichis et pleine de tendresse. J’ai complètement craqué pour cette histoire. Mélissa m’a touchée car je me suis instinctivement retrouvée en elle. Étant moi-même maman et ayant la trentaine j’ai pu m’identifier facilement à cette héroïne que je trouve très courageuse. Une mère admirable débordée certes mais une super maman pour ses enfants. J’ai beaucoup souri en voyant le clin d’œil à « Peppa pig » que je connais bien moi aussi 😂
Je suis également tombée sous le charme de Matt, un jeune papa très sexy mais surtout très touchant de part ce sentiment de culpabilité qui le ronge depuis sa rupture. C’est un homme attentionné, protecteur et délicat. Il prend extrêmement bien soin de sa petite Lily et essaie de combler l’absence de sa mère du mieux qu’il peut. Franchement, on ne peut que craquer pour cet homme 😍
coeur-gif-039C’est simple, j’ai tellement aimé cette romance et j’ai éprouvé tellement d’affection pour nos protagonistes que j’ai eu envie de relire « Célibataire, maman et débordée » le lendemain ! Malheureusement, je ne pouvais pas me le permettre car j’ai une pile à lire tout simplement indécente mais l’envie était bien là Clémence. Alors MERCI pour ce joli moment de tendresse, d’amour, d’émotions et de lecture 💖 Au plaisir de te retrouver comme à chaque fois 😇

Rates 5 étoiles

amazon-celibataire

Appassionato Tome 3, La portée des maux ⋆ Anne ANGELIN

appassionato-tome-3-la-portee-des-maux-844689

plume-appassionato-3

Résumé de l’éditeur:

« J’en quitte un, d’enfer, pour plonger dans un autre. Tout aussi insoutenable. Douloureux. Oppressant. Je ne sais par quel miracle j’ai survécu à la folie de Julien. Une seconde fois. Cependant, je doute de surmonter l’épreuve qui m’attend si Clarence ne s’en sort pas vivant. »
Finalement, Clarence survit ; mais amnésique, il ne se souvient plus de ces deux dernières années. Ni d’Isabeau. Ni de ses sentiments pour elle. Humiliée, trahie, la jeune femme, convaincue de l’avoir définitivement perdu, va chercher par tous les moyens à l’oublier quitte à se perdre en chemin. De son côté, Clarence essaie de se reconstruire sans ses souvenirs et dans les bras d’une autre…
 La route qui conduit au pardon est jalonnée de trahisons, de chagrins et de pertes ; Clarence et Isabeau se retrouveront-ils au bout du chemin ?

 

Je remercie les Éditions Cyplog pour ce Service Presse.

cyplog-sarl-1410363478

✪ Attention spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents ✪

❀ Ma chronique :

Comme vous le savez maintenant, je suis complètement sous le charme de cette saga ô combien prenante, bouleversante et percutante 😍 Les Éditions Cyplog m’ont transmis ce service presse en format numérique, cependant, j’ai souhaité attendre Noël pour le lire. En effet, je savais que j’allais recevoir la saga entière en broché et je désirais lire ce dernier tome en appréciant au maximum chaque page tournée et chaque pensée de Clarence et Isabeau 😊 De plus, cette couverture !! Encore une fois, superbe et parfaitement représentative de ce troisième opus. C’est une grande fierté pour moi de posséder ces trois magnifiques ouvrages dans ma bibliothèques 💖
Dans ce dernier opus, nous retrouvons Isabeau, à l’hôpital, juste après son enlèvement par Julien, son ex-mari. Encore une épreuve horriblement douloureuse pour elle car cet homme, ou devrais-je dire… ce monstre n’y a pas été de mains mortes dans les sévices qu’il lui a infligé. Isabeau est très amochée mais… en vie 😓 Elle a pu compter une nouvelle fois sur Clarence et son instinct protecteur pour la retrouver avant qu’il ne soit trop tard…
Si Isabeau s’en tire bien malgré les séquelles physiques et surtout psychologiques, ce n’est pas la même chose pour Clarence 😩 Touché par une balle tout près du cœur, l’homme de sa vie est passé à deux doigts de la mort. Même s’il est en vie, les séquelles sont importantes et plus particulièrement sa mémoire… Clarence a oublié les deux dernières années et ne se souvient absolument pas d’Isabeau, la femme qu’il aimait plus que tout… plus aucun souvenir de leur amour tumultueux, passionnel mais ô combien inébranlable.
Isabeau pourra-t-elle survivre à cette nouvelle épreuve ? Celle où elle passe de femme comblée d’amour, de muse, de femme battante et heureuse à … une femme quelconque aux yeux de l’homme qu’elle aime plus que sa vie…
Lorsque Clarence recouvrera la mémoire, ses sentiments pour Isabeau seront-ils intacts ? Lorsqu’il se souviendra de leur relation qui fut aussi bien passionnelle que chaotique, de quel côté penchera son cœur ? Arrivera-t-il à faire abstraction du mal qu’ils ont pu se faire et des drames qu’ils ont déjà vécu ?  
♦  ♦  ♦
Je ne vous cache pas que j’ai eu la boule au ventre de me plonger dans « La portée des maux », non seulement à cause de l’issue du tome précédent mais surtout après avoir lu le résumé de ce dernier roman 😢 Je me doutais qu’ Anne Angelin allait m’en faire voir de toutes les couleurs et je ne me suis pas trompée… Mon petit cœur s’est encore une fois brisé en mille morceaux devant ces « maux » qui font si mal. 
J’ai retrouvé là encore la plume poignante d’Anne, cette plume frappante, intense, érotique, addictive et d’une richesse émotionnelle incroyable. Une montagne russe sensationnelle dans laquelle il vaut mieux être particulièrement bien accroché. Je me rends compte que finalement, je ne fais pas que lire ses romans… je les vis, quitte à en être désarçonnée plusieurs jours après ma lecture 😕
Depuis le départ, mon plus grand souhait réside dans le fait que Clarence et Isabeau parviennent à vivre leur amour passionnel sans heurts 🙈  Ce sont des personnages auxquels je me suis attachée et que je considèrerais comme des amis, s’ils existaient. En fait, ils me donnent autant envie de les accompagner dans leur cheminement vers l’amour sain et dépourvu de souffrance, que de leur mettre quelques claques pour les secouer face à leurs mauvais choix tellement évidents … GRRrr 😬 On dirait qu’ils prennent un malin plaisir à se faire mal ou à nous faire mal !
Ce tome marque à nouveau un changement radical pour nos protagonistes. En effet, il remet tout en question, leur histoire, leur amour, leur confiance en soi et en l’autre. Tous les efforts réalisés sur eux-même durant ces deux dernières années sont réduits à néant 💔
La petite surprise très agréable du roman est qu’il y a plusieurs chapitres du point de vue de notre charmant pianiste, j’ai adoré être dans ses pensées et vivre les émotions à travers son personnage. Notamment au début, lors de son amnésie, j’ai trouvé très touchante la façon dont il s’imprègne de toutes les informations émanant de ses proches au sujet de sa vie, de ses ambitions et surtout au sujet d’Isabeau. J’ai été attendrie par le fait qu’il refasse connaissance avec cette femme dont tout le monde atteste son amour pour elle, seul à travers les photos se trouvant dans son portable et ses messages, car même s’il n’a aucun souvenir de leur couple, il se rend bien compte à quel point Isabeau occupe une place importante dans sa vie.
En ce qui concerne Isabeau, sa situation est très préoccupante malgré ce qu’elle laisse paraître. En effet, extérieurement, elle diffuse l’image de la femme qui ne se laisse pas abattre malgré cette énième épreuve et malgré le rejet de Clarence. Elle s’endurcit, fait des rencontres, elle apprend à séduire et goûte au sentiment très agréable d’être désirée. Elle change du tout au tout et devient vengeresse en s’adonnant aux plaisirs coquins ponctuels avec des hommes de passage. Une femme à la double personnalité, pathétique et casanière le jour mais la nuit, la femme blessée se transforme en une séductrice hors-pair, épanouie et qui assume sa sexualité. Des plans culs, zéro sentiment zéro attache, 100 % plaisir. C’est dans les bras de ces hommes qu’elle se sent vivre et même si c’est immoral c’est grâce à ça qu’elle arrive encore à rester debout. Cela m’a été très difficile de la voir toucher le fond car c’est bien ce qui se passe, Isabeau est complètement vide à l’intérieur, à tel point que je me suis demandée si elle parviendra à se relever 😢
Pour finir avec mon point de vue général, oui, j’ai beaucoup apprécié ma lecture qui m’a autant malmenée que bouleversée au niveau émotionnel. Néanmoins, j’avoue que j’ai tout de même été un peu déçue par le chemin qu’a pris Anne Angelin dans cette dernière partie. Plus particulièrement par rapport au personnage d’Isabeau qui est devenu trop sombre pour moi et qui souille l’idée que je m’étais faite d’elle durant les tomes précédents 😴 L’ambiance de ce dernier tome qui clos cette trilogie bouleversante est assez noir avec peu de moments sereins. J’ai trouvé cela dommage… En fait, le sentiment que j’ai c’est de ne pas avoir eu le temps de profiter d’eux, heureux et ensemble 😴 Après je me rends bien compte que c’est la grande romantique qui m’habite qui parle 😂
img_0590
Anne Angelin, si vous lisez ma chronique j’espère que vous comprendrez mon point de vue et ma petite déception qui m’empêche de finir sur un coup de cœur à l’image des tomes précédents. Mais vous restez une de mes auteures préférées et je me réjouis de vous rencontrer au Festival du roman féminin en mai prochain 💗

Rates 4.5 étoiles

Lien vers ma chronique du tome 1 d’Appassionato « Sonate pour elle »
Lien vers ma chronique du tome 2 d’Appassionato « Partition inachevée »

amazon-appassionato3

Petite Souris Grise ⋆ L.L.L. DAVID

psg_lll-david_illu-c-pecheur_web_2

plume-petite-souris-grise

Résumé de l’éditeur:

Céline est une employée modèle à la pharmacie Desprez, où elle se languit d’amour pour son patron, Cyrille, qui ne lui témoigne en retour qu’une indifférence hautaine et condescendante. Handicapée par une timidité maladive, elle désespère en secret de ne jamais parvenir à le séduire. Mais c’est sans compter sur l’intervention de ses collègues, les pétillantes Anna et Myriam, qui vont s’immiscer avec bonheur et ravissement dans ses affaires.
Je remercie L.L.L. David pour sa proposition de lecture et l’envoi de son roman.

❀ Ma chronique :

Quand L.L.L. David m’a contactée pour me proposer la lecture de son roman « Petite Souris Grise », j’ai de suite été intéressée par la découverte de cette petite comédie romantique. J’ai passé une soirée très sympa en compagnie de cette lecture 😊
Céline est une jeune préparatrice et travaille dans une pharmacie parisienne. C’est une femme peu sûre d’elle qui fait tout pour passer inaperçue. Très solitaire, le seul lien social qu’elle possède réside dans son travail, un emploi qu’elle aime et qu’elle prend très au sérieux. L’équipe se compose d’Anna et Myriam, deux préparatrices très sympas et de Cyrille, le patron, dont le charme fait des ravages auprès des clientes huppées de la pharmacie mais pas que… En effet, la discrète Céline en pince pour lui depuis son embauche, il y a 15 mois. Mais malheureusement, elle est complètement invisible à ses yeux car non seulement elle se cache sous une garde-robe hideuse sélectionnée par sa mère mais elle est également incapable d’aligner deux mots lorsqu’il s’agit de lui parler 😓 Pour Cyrille, Céline semble être une femme très triste et craintive, d’où le surnom qu’il lui a trouvé “petite souris grise”.
Un soir de tempête de neige, tandis que Céline essaie tant bien que mal de regagner son domicile en banlieue, elle se retrouve coincée sur Paris. C’est alors qu’une très belle occasion pour tenter une approche avec l’homme de ses rêves va se produire. En effet, la mauvaise météo et les hôtels complets vont être ses alliés pour la soirée, grâce à cela ainsi qu’à la bonté de Cyrille, c’est chez lui qu’elle va passer la nuit 😍 Néanmoins… si Céline savait saisir sa chance au moment opportun ça se saurait 😕 A 27 ans maintenant, il serait temps de se prendre en main afin de ne pas finir vieille fille 🙈
Céline parviendra-t-elle à se faire violence et oser attirer le regard de Cyrille ? Prendra-t-elle conscience de la beauté qui se cache derrière sa « cape d’invisibilité » ?

  ♦  ♦  ♦

Ce premier roman tout mignon et sans prétention est parvenu à me surprendre et l’auteure a habilement réussi à apporter sa petite touche personnelle qui la différencie des nombreuses romances de ce genre. L.L.L. David a choisi de faire évoluer ses personnages dans le milieu pharmaceutique et c’est quelque chose que je n’avais rencontré dans aucunes de mes lectures jusqu’à présent.
« Petite Souris Grise » est un conte de fée des temps modernes, certes vu et revu mais la grande romantique que je suis ne s’en lasse pas 😍 C’est typiquement le genre de lecture plaisante, apaisante et sans prise de tête qui fait tellement de bien entre deux lectures plus intenses et prenantes 😊
Les personnages sont attachants et plus particulièrement Céline, qui est toute mimi 😍 Elle nous donne envie de la secouer tendrement par les épaules et la regarder dans les yeux en lui disant combien elle est belle… Que malgré ce qu’elle s’imagine, elle a un potentiel de séduction énorme et elle doit arrêter de se cacher. Il est temps pour elle de profiter de la vie, sa destinée n’est pas de finir vieille fille ! J’ai beaucoup aimé les filles, Anna et Myriam qui sont adorables avec notre “petite souris grise”, elles sont marrantes, la soutiennent et la boostent lorsque c’est nécessaire, elles sont bien plus que des collègues de travail finalement 😄 Quant à Cyrille, il m’a fait sortir de mes gonds un certain nombre de fois mais bon, je lui pardonne ses petites maladresses, il se rattrape bien 😉
Il faut savoir que la narration se déroule d’un point de vue omniscient et je sais que certains lecteurs n’en sont pas très fans. Ce n’est d’ailleurs pas le mode de narration que je préfère car je m’attache plus aux personnages lorsque le roman est écrit d’un point de vue interne. C’est pourquoi je dirais que c’est le petit bémol dans mon avis globalement positif 😕
♥ En bref, une histoire sans prise de tête pour passer un moment agréable. Une histoire de Cendrillon toute chou qui devrait vous plaire ♥

 

Rates 3.5 étoiles

amazon-petite-souris-grise