Le pacte des coeurs brisĂ©s ⋆ Sarah OCKLER

le-pacte-des-coeurs-brises-480046 Plume Le pacte des coeurs brisés.jpg

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

Jude et ses trois sƓurs sont unies par un pacte de sang et se sont jurĂ©es de ne plus jamais succomber aux frĂšres Vargas, qui ne sont que des briseurs de cƓurs.
Pour redonner goĂ»t Ă  la vie Ă  son pĂšre atteint de la maladie d’Alzheimer, Jude souhaite faire rĂ©parer sa vieille moto. Mais quand Emilio, le plus jeune des frĂšres Vargas, s’avĂšre ĂȘtre le seul Ă  rĂ©parer la Duo Glide cet Ă©tĂ©-lĂ , la jeune fille prend le risque de rompre le fameux pacte. Effectivement, Emilio est un tombeur et Jude succombe rapidement Ă  son charme. Mais est-il vraiment le dĂ©mon dont parlent ses sƓurs ?
Au fil des jours, la maladie prend de plus en plus de place. Alors que la mĂ©moire de son pĂšre glisse progressivement vers l’oubli, la sienne se remplit d’Ă©motions qu’elle n’est pas prĂȘte d’oublier. Mais Jude ne sait plus vers qui se tourner pour trouver du soutien. Saura-t-elle imposer ses propres choix ?

 

❀ Mon Avis :

IMG_2701.JPGCe roman Ă©tait dans ma pile Ă  lire depuis pas mal de temps maintenant et… HONTE A MOI de l’avoir laissĂ© poireauter comme ça durant des moisÂ đŸ˜±đŸ˜±đŸ˜± Je ne remercierai jamais assez ma copinaute Hope Bookine pour m’avoir encourager Ă  le sortir de cette PĂ L indĂ©cente qui ne cesse d’augmenter car bon sang ! Ce livre est une jolie petite pĂ©pite et vraiment… Ne passez pas Ă  cĂŽtĂ©Â đŸ™
« Le pacte des cƓurs brisĂ©s » est une trĂšs belle romance Young-Adult 💕 J’ai vraiment adorĂ© cette histoire COUP DE CƒUR pour moi tellement ce roman est touchant et tant ses personnages sont Ă©mouvants, beaux et emplis d’humilitĂ©. Je me suis trĂšs vite attachĂ©e Ă  Jude, cette jeune hĂ©roĂŻne entiĂšrement dĂ©vouĂ©e Ă  son pĂšre et qui met tout en Ɠuvre pour que celui-ci garde ses meilleurs souvenirs le plus longtemps possible 😍 Le lien pĂšre-fille qu’ils entretiennent est trĂšs fort, beau et extrĂȘmement touchant 💖 J’ai aussi Ă©tĂ© charmĂ©e Ă  100% par Emilio et ses talents de mĂ©canicien mais pas seulement… Sous son apparence lĂ©gĂšre, se cache un jeune homme tendre, comprĂ©hensif, adorable, qui ne juge jamais les autres et qui souffre de la perte soudaine d’une personne trĂšs proche 😱 Un mec en or et un book boyfriend au top qui vous fera craquer c’est certain !
Ce livre traite de la maladie d’Alzheimer de maniĂšre trĂšs belle et dĂ©licate. Un roman qui est Ă  dĂ©couvrir absolument ! Je m’attendais Ă  une lecture lĂ©gĂšre mais il n’en est rien, « Le pacte des cƓurs brisĂ©s » est une romance profonde, touchante et vraiment mignonne 😍😍😍 Alors MERCI mille fois Hope Bookine pour cette trĂšs belle dĂ©couverte 💗

IMG_2716.JPG

Je vous invite Ă  lire la chronique de Hope Bookine sur cet excellent roman : ici

 

Le blog ou la vie ⋆ Sophie DE VILLENOISY

le-blog-ou-la-vie---916409.jpg

Plume Le blog ou la vie

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

À 14 ans, LĂ©a a une vie de rĂȘve : dans son blog, elle raconte sa vie de mannequin vedette, son quotidien avec une maman styliste et un pĂšre galeriste branchĂ© ! Elle vit dans un « subliiime » appartement Ă  Paris, capitale de la mode ! Elle croule sous les sollicitations et les invitations aux dĂ©filĂ©s de mode ! Elle a de nombreux « friends », ses fans, ainsi que tous ses « followers ».
Bref tout va pour le mieux pour LĂ©a, excepté  que tout ça, c’est du pipeau ! Car LĂ©a a une lĂ©gĂšre tendance Ă  enjoliver sa vie. Bon, ok, elle est complĂštement mytho ! Mais ça intĂ©resse qui une mĂšre qui tient un pressing et un pĂšre poissonnier ? Franchement, dans le genre glamour, on repassera ! Et si LĂ©a habite une capitale, c’est Agen, la capitale du pruneau ! Rien de reluisant, donc…
Alors LĂ©a n’hĂ©site pas Ă  rĂ©-Ă©crire sa vie, au stylo rose de prĂ©fĂ©rence et avec beaucoup de paillettes, quitte Ă  prendre des risques, parfois inconsidĂ©rĂ©s…
Je remercie Sophie De Villenoisy et Flora de Fleurus Lire en Grand pour l’envoi de ce Service Presse.
 

❀ Ma chronique :

Avant la sortie de ce roman, j’ai Ă©tĂ© contactĂ©e par mail par Flora chez Fleurus Editions qui m’expliquait que l’auteure avait insistĂ© pour m’envoyer son ENC (Ă©preuve non corrigĂ©e) de son nouveau roman et qu’elle m’avait dĂ©dicacĂ© un exemplaire. Vous imaginez ma joie 😍 De plus, cette nouvelle arrivait Ă  un moment oĂč je remettais beaucoup de choses en question concernant le blog car beaucoup de dĂ©sillusions 😕 Par consĂ©quent, je remercie ÉNORMÉMENT Sophie De Villenoisy pour cette dĂ©licate attention qui m’a mis du baume au cƓur. Cela m’a fait prendre conscience que l’aventure vaut la peine d’ĂȘtre vĂ©cue malgrĂ© les petits coups de mou et remises en questions qui peuvent m’effleurer 💘
DĂ©jĂ , je suis complĂštement fan de la couverture car cette fille reflĂšte complĂštement l’image que je m’Ă©tais faite de LĂ©a, une fashionista qui ne se dĂ©voile qu’Ă  moitiĂ© et prĂȘte Ă  faire les 400 coups 😂 Et bon sang ! des coups ? elle va en faire croyez-moi 😏
Aux yeux de tous, LĂ©a est une ado de 14 ans qui vit Ă  Agen, son pĂšre est poissonnier, sa mĂšre gĂšre un pressing et sa petite sƓur Liv est gentille mais pot de colle… Quand elle n’est pas en cours, elle passe son temps sur son blog de mode Ă  rĂ©diger des articles. Bien Ă©videmment, LĂ©a aime sa famille mais honnĂȘtement, sa vie ne la fait pas rĂȘver… Alors, pourquoi ne pas la rendre plus intĂ©ressante et passionnante en enjolivant “lĂ©gĂšrement” la rĂ©alitĂ© ?
C’est lĂ  que Chine entre en jeu, cette blogueuse de 22 ans, fashion-addict parisienne Ă  la vie palpitante devient rapidement une des “influenceurs” mode hyper suivie. De part son style, ses conseils, ses rencontres, ses voyages, ses connaissances, les internautes ne loupent aucun de ses articles, elle croule sous les commentaires.
Ce double jeu ne va pas ĂȘtre Ă©vident Ă  gĂ©rer au quotidien… Quand les mensonges sont de plus en plus gros il devient difficile de s’en dĂ©pĂȘtrer !
Comment LĂ©a rĂ©ussira-t-elle Ă  gĂ©rer sa vie d’ado et l’effervescence qu’elle s’Ă©vertue Ă  crĂ©er autour de Chine ?
Une chose est sĂ»re, vous n’ĂȘtes pas au bout de vos surprises jeunes gens 😉

  ♩  ♩  ♩

J’ai passĂ© un moment de lecture trĂšs sympa et trĂšs drĂŽle avec « Le blog ou la vie ». LĂ©a est une hĂ©roĂŻne incroyable, un sacrĂ© numĂ©ro ! Et plusieurs fois, je me suis dit “bon sang, heureusement que ce n’est pas ma fille car elle m’en ferait voir de toutes les couleurs” 😂😂😂
Ce roman jeunesse est pĂ©tillant, drĂŽle mais aussi Ă©ducatif pour les adolescentes qui de nos jours, passent beaucoup de temps Ă  surfer sur la blogosphĂšre et dont l’influence des blogueuses, youtubeuses, etc… peut laisser une empreinte plus ou moins importante sur leur personnalitĂ© tant elles veulent s’identifier aux autres.
LĂ©a est un personnage assez particulier qui vaut le coup d’ĂȘtre dĂ©couvert. Une adolescente Ă  la double personnalitĂ© tantĂŽt agenaise de 14 ans, tantĂŽt blogueuse mode de renom de 22 ans, dingue n’est-ce pas ?! Une comĂ©dienne nĂ©e, vraiment trĂšs douĂ©e pour les mensonges, une ado mature mais ĂŽ combien inconsciente 🙈 Olala sa virĂ©e parisienne m’a fait bondir mais il n’empĂȘche qu’elle est extrĂȘmement dĂ©gourdie et surtout trĂšs attachante !
« Le blog ou la vie » est un roman que je conseille fortement. Il retranscrit bien le problĂšme que rencontrent les ados pour se dĂ©marquer de leurs semblables. Il nous montre la nĂ©cessitĂ© pour les jeunes adultes de trouver le moyen d’exister Ă  travers une passion ou autre mais d’exister par soi-mĂȘme. Mais aussi que le mensonge est une solution facile mais qu’il peut trĂšs vite se retourner contre nous 😏
J’ai beaucoup aimĂ© la plume de Sophie De Villenoisy, c’est pourquoi, je n’ai pas hĂ©sitĂ© Ă  acheter son roman « Joyeux suicide et bonne annĂ©e » dont j’ai entendu beaucoup de bien et que je lirai en fin d’annĂ©e je pense… Je sais, c’est loin mais au moins c’est un dĂ©lai que je pense pouvoir tenir 😇

Rates 5 Ă©toiles

IMG_2346.JPG

amazon le blog

 

Les rĂȘves en noir et blanc ⋆ Hanna VERNET

les-reves-en-noir-et-blanc

plume-les-reves-en-noir-et-blanc

 Je remercie Harald chez IS Edition pour sa confiance et ce Service Presse.

is-edition-editeur-papier-et-numerique

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

C’était sorti tout seul. Est-ce que c’est vraiment elle qui l’avait dit ? Elle l’avait rĂ©pĂ©tĂ© deux fois pendant qu’ils faisaient l’amour. Pour ĂȘtre sĂ»re

Il s’était arrĂȘtĂ© et l’avait regardĂ©e. Elle s’était sentie encore plus nue. D’une nuditĂ© profonde
 Au-delĂ  de la peau siĂšgent d’autres pudeurs.
« Redis-le ».
Elle le redit. Cette fois, c’est bien elle, elle en est sĂ»re. Sa voix rĂ©sonne. Elle dit « Je t’aime » comme plus jeune elle avait dit « Amen » Ă  la messe du dimanche. Religieusement. Comme habitĂ©e par une force nouvelle, comme une profession de foi.
Sans comprendre tout à fait ce qu’elle veut dire, mais convaincue que son dieu a entendu sa priùre.
Son dieu, c’est lui. Theo.

 

❀ Ma chronique :

Ce roman m’a Ă©tĂ© proposĂ© par la maison d’Ă©dition car son directeur souhaitait recueillir mon avis lors de la sortie de ce roman « Les rĂȘves en noir et blanc ». Pour tout vous dire, le rĂ©sumĂ© m’a en mĂȘme temps sĂ©duite et intriguĂ©e. SĂ©duite car il est question d’amour donc qui dit histoire d’amour dit chroniqueuse ravie 😇 et intriguĂ©e par rapport Ă  ce « dieu » Ă©voquĂ© dans le rĂ©sumĂ©, le noir et blanc et ces termes trĂšs religieux qui je dois l’avouer m’ont mis un peu sur ma rĂ©serve. En fait, sur le coup je me suis demandĂ©e si l’hĂ©roĂŻne n’Ă©tait pas une religieuse 😳😂 Je vous rassure, ce n’est pas le cas ! 😆
Philea est une femme assez solitaire et passionnĂ©e par son mĂ©tier de libraire. Une femme terriblement mĂ©lancolique qui se mĂ©fie de tout et surtout des hommes, en particulier des beaux parleurs et ceux un peu trop rentre-dedans. Ses mĂ©saventures amoureuses et son enfance l’ont plongĂ©e dans une fragilitĂ© telle qu’elle est persuadĂ©e que chaque relation est vouĂ©e Ă  l’Ă©chec. Aussi, il lui est tout simplement impossible de garder un homme. Emplie d’angoisses en tous genres, elle est certaine d’avoir une maladie grave tapie dans son corps et qui expliquerait son mal-ĂȘtre dĂ©vorant.
Au cours d’un repas chez des amis, elle fait la connaissance de Theodore. Un artiste au caractĂšre dĂ©sobligeant et assez pĂ©nible… mais qui la perturbe. En effet, cet homme l’attire autant qu’il la repousse. TrĂšs loin de l’attitude d’un Gentleman car trĂšs arrogant, Theo est aussi mĂ©lancolique que Philea et complĂštement dĂ©sabusĂ© par rapport l’amour.
En apprenant Ă  le connaĂźtre un peu mieux en tĂȘte-Ă -tĂȘte, il s’avĂšre que Theo n’est pas aussi prĂ©tentieux qu’il ne l’a laissĂ© paraĂźtre, le courant passe et Philea ne peut s’empĂȘcher de tomber sous le charme du musicien.
Comment leur relation va-t-elle évoluer face à leurs doutes ? Face à cette mélancolie commune qui les ronge ?
Une histoire d’amour entre ces deux ĂȘtres torturĂ©s, pour lesquels l’amour est illusoire, semble plutĂŽt nĂ©faste et risque de causer de multiples souffrances…
♩  ♩  ♩
En toute honnĂȘtetĂ© ce roman m’a laissĂ©e trĂšs perplexe 😕 Je pense que je suis passĂ©e Ă  cĂŽtĂ© ou du moins, je n’ai pas rĂ©ussi Ă  saisir toutes les subtilitĂ©s du second degrĂ© assez prĂ©sentes dans ce texte. Cependant, je ne peux pas dire que je n’ai pas apprĂ©ciĂ© mais disons que plusieurs Ă©lĂ©ments ont gĂȘnĂ© ma comprĂ©hension de l’histoire. Ce roman est vraiment sombre et pour le rĂ©sumer en une phrase simple je dirai que c’est l’histoire d’amour hyper compliquĂ©e entre deux ĂȘtres mĂ©lancoliques qui ne croient plus en l’amour et qui en souffrent plus qu’ils ne le laissent paraĂźtre đŸ˜„
J’ai trouvĂ© que le texte comporte un peu trop de phrases courtes de 4-5 mots qui, selon moi, rendent le texte un peu dur. Du coup, la plume de l’auteure n’est pas aussi fluide qu’elle pourrait l’ĂȘtre, ce qui est un peu dommage car l’intrigue est trĂšs intĂ©ressante. En effet, Hanna Vernet a rĂ©ussi Ă  attiser ma curiositĂ© quant Ă  la relation particuliĂšre entre Philea et Theo et son Ă©volution. Un amour assumĂ© ni par l’un ni l’autre finalement. Philea et Theo : les pros du suicide de l’amour par peur d’une issue dĂ©favorable. Ils sont maĂźtres dans l’art de dĂ©truire l’amour mutuel qu’ils se portent par peur de l’Ă©chec đŸ˜±
En fait cette lecture est assez prise de tĂȘte et pousse le lecteur Ă  se creuser les mĂ©ninges pour interprĂ©ter certains Ă©lĂ©ments du texte. Malheureusement, ce n’est pas ce que je prĂ©fĂšre dans une lecture, c’est pourquoi je n’ai pas Ă©tĂ© totalement emballĂ©e malgrĂ© le talent Ă©vident d’Hanna Vernet. Je me suis aperçue aprĂšs quelques expĂ©riences, que j’ai un peu de mal avec les romans imagĂ©s ou mĂ©taphoriques. Je crois que mon esprit est formatĂ© pour le concret et avec ce roman, j’ai eu du mal Ă  interprĂ©ter ce qu’Ă©taient ces rĂȘves en noir et blanc. En fait, j’ai terminĂ© ce livre avec plus de questions que de rĂ©ponses đŸ˜”
MĂȘme si je n’ai pas Ă©tĂ© complĂštement transportĂ©e par ce roman, je suis certaine que « Les rĂȘves en noir et blanc » plaira Ă  un public qui aime dĂ©cortiquer les personnages, leurs pensĂ©es et leurs sentiments. Je ne peux que vous encourager Ă  vous faire votre propre opinion 😉

amazon-les-reves

 

 

Freddie Friday ⋆ Eva RICE

Freddie Friday-crg.indd

plume-freddie-friday

 Je remercie Camille de Langage et Projets conseils ainsi que Baker Street Editions pour leur confiance et ce Service Presse.

logo_LP

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

Marnie, petit gĂ©nie des mathĂ©matiques du prestigieux Ă©tablissement St Libby, a tout de l’élĂšve modĂšle. Jusqu’au jour oĂč, avec son amie Rachel, elle commet l’irrĂ©parable. Pour oublier, elle va noyer son angoisse dans l’alcool.

Juste avant ces Ă©vĂšnements dramatiques, elle a fait une rencontre singuliĂšre : sa seule raison de vivre, dĂ©sormais, sera de revoir Freddie Friday, ce garçon qui travaille Ă  l’usine de cĂ©rĂ©ales Shredded Wheat. Ses rĂȘves vont devenir les siens. Mais pour qu’ils se rĂ©alisent, elle aura besoin de son professeur de maths, la belle Julie Crewe, autrefois danseuse.

Acceptera-t-elle de l’aider ? Aura-t-elle envie de remuer le passĂ©, de se rappeler ce temps oĂč elle Ă©tait encore capable de danser, avec l’irrĂ©sistible et mystĂ©rieux Jo Ă  Central Park ?

 

❀ Ma chronique :

En premier lieu, je m’excuse auprĂšs de Camille et des Ă©ditions BakerStreet pour le dĂ©lai de lecture. En effet, je m’y suis reprise Ă  plusieurs fois avant de rĂ©ussir Ă  me plonger une fois pour toutes dans la lecture de « Freddie Friday ». Je n’arrive pas Ă  expliquer ce blocage mais je peux vous affirmer que je regrette de ne pas avoir lu ce trĂšs beau roman plus tĂŽt 😊
J’ai Ă©tĂ© trĂšs agrĂ©ablement surprise par l’histoire que j’ai trouvĂ© particuliĂšrement touchante 😍 Par sa plume Ă©lĂ©gante, dĂ©licate et musicale, Eva Rice est parvenue Ă  me captiver dĂšs les premiers chapitres. J’ai lu ce roman en plusieurs soirĂ©es et Ă  chaque reprise, je me rĂ©jouissais de retrouver Marnie, Freddie et Miss Crewe et ainsi dĂ©couvrir l’Ă©volution de leur relation assez complexe, due Ă  leurs blessures respectives.
Marnie Fitzpatrick  est une Ă©lĂšve sĂ©rieuse et rigoureuse. Elle vit en internat dans un Ă©tablissement privĂ© prestigieux au sein duquel elle excelle en mathĂ©matiques, un vrai gĂ©nie selon les dires de son professeur, Miss Crewe. Une Ă©lĂšve parfaite jusqu’au jour oĂč l’amusement et l’envie de libertĂ© sont allĂ©s trop loin. Une soirĂ©e un peu trop arrosĂ©e entre amies… un faux-pas… une erreur de jeunesse qui a changĂ© sa vie et son futur si prometteur. Une jeune femme en perte de repĂšres et pleine de culpabilitĂ© pour l’accident qui a causĂ© des sĂ©quelles irrĂ©mĂ©diables Ă  sa meilleure amie Rachel. Saura-t-elle reprendre pieds face Ă  tous ces changements et remises en question ? Son attirance pour le jeune danseur l’aidera-t-elle Ă  reprendre sa vie en mains ou au contraire s’enfoncer davantage dans l’alcool ?
Julie Crewe est professeure de mathĂ©matiques Ă  St-Libby, apprĂ©ciĂ©e par ses Ă©lĂšves, elle vit Ă  l’internat et est en charge des jeunes filles en dehors des cours. Miss Crewe est une ancienne danseuse, une des meilleures Ă  l’Ă©poque et promise Ă  une trĂšs belle carriĂšre. Malheureusement, un cƓur brisĂ© et une grosse blessure ont mis fin Ă  ses rĂȘves de danseuse… Cette trĂšs belle femme de 40 ans ne s’est jamais remise de ses Ă©checs et vit enfermĂ©e dans une bulle de tristesse depuis un bon nombre d’annĂ©es. Arrivera-t-elle Ă  s’ouvrir Ă  nouveau aux autres et pourquoi pas trouver le bonheur tout simplement ?
Freddie Friday est Ă©lectricien dans l’usine de cĂ©rĂ©ales Shredded Wheat, un travail obtenu par nĂ©cessitĂ© et non par envie. En effet, Ă©levĂ© par ses grand-parents vieillissants, il n’a pas eu d’autre choix que de prendre la relĂšve de son grand-pĂšre pour subvenir Ă  leurs besoins lorsque celui-ci fut dans l’incapacitĂ© de travailler. Freddie possĂšde de nombreuses blessures en lui qu’il essaie de libĂ©rer par sa danse. En effet, c’est un merveilleux danseur avec un talent innĂ©. Il n’a jamais pris de cours, ses pas et ses postures, il les a travaillĂ©s de maniĂšre improvisĂ©e au grĂ© des lieux dans lesquels il se trouvait, une chambre, dans la rue, au sein de l’usine de cĂ©rĂ©ales… Une passion qui lui procure un bien-ĂȘtre absolu et un rĂȘve inavouĂ©, celui de devenir danseur. Arrivera-t-il Ă  trouver la confiance qui lui manque pour tenter l’impossible ?
Ces trois personnages vont devenir nĂ©cessaires Ă  la vie de chacun… Un trio complice et empli d’entraide va se former pour pourquoi pas, retrouver goĂ»t Ă  la vie et accomplir leurs rĂȘves les plus fous…
♩  ♩  ♩
J’ai pris beaucoup de plaisir Ă  lire ce roman trĂšs touchant 😍 Une belle immersion dans l’Angleterre des annĂ©es 60 en compagnie de personnages attachants qui m’ont beaucoup Ă©mue. Eva Rice a rĂ©ussi Ă  captiver mon attention et mon envie de dĂ©couvrir ces personnages en profondeur, connaĂźtre leur passĂ©, leurs blessures, leur avenir aprĂšs les obstacles auxquels ils ont Ă©tĂ© confrontĂ©s. L’auteure a brillamment menĂ© l’intrigue et de maniĂšre trĂšs habile car Ă  aucun moment je n’ai devinĂ© l’issue de l’histoire. Eva Rice n’a eu de cesse d’Ă©veiller ma curiositĂ© tout au long de ma lecture, un sentiment trĂšs agrĂ©able car je n’ai pas trouvĂ© cela dans mes prĂ©cĂ©dentes lectures, des romances assez prĂ©visibles 😄
J’ai beaucoup aimĂ© la narration interne Ă  deux voix, un choix pertinent qui apporte un bel atout Ă  l’histoire. J’ai adorĂ© connaĂźtre les pensĂ©es les plus profondes des deux hĂ©roĂŻnes: Marnie et Miss Crewe qui dĂ©sirent toutes deux aider Freddie. Marnie qui est complĂštement sous le charme du jeune homme, fonde tous ses espoirs en lui, c’est une maniĂšre pour elle d’exorciser son mal-ĂȘtre. Miss Crewe, de son cĂŽtĂ©, prend son nouveau rĂŽle de prof de danse trĂšs Ă  cƓur. Freddie lui rappelle constamment son passĂ©: la danse et Jo, ce danseur dont elle est tombĂ©e Ă©perdument amoureuse mais qui lui a brisĂ© le cƓur… Elle souhaite plus que tout la rĂ©ussite de Freddie et le pousse vers le haut afin qu’il vive le rĂȘve qu’elle a malheureusement dĂ» abandonner. Au fur et Ă  mesure, le talentueux danseur va occuper une place importante dans la vie des deux femmes qui vont dĂ©velopper des sentiments trĂšs forts Ă  son Ă©gard.
Un trio amoureux Ă©mouvant, bercĂ© en arriĂšre-plan par la danse, les mathĂ©matiques, des regrets, des sentiments amoureux inavouĂ©s, l’amitiĂ©, le courage, la volontĂ©… Un rĂ©cit qui allie aussi bien tristesse, bonheur et espoir mais une histoire emplie d’humanitĂ© 😍
Ce roman est une trĂšs belle dĂ©couverte avec une histoire qui m’a procurĂ© de trĂšs bons moments de lecture, des personnages atypiques et attachants ainsi qu’une auteure que j’ai pris plaisir Ă  dĂ©couvrir. D’ailleurs, je pense lire ses prĂ©cĂ©dents romans dĂšs que j’en aurai l’occasion 😀

Rates 5 Ă©toiles

amazon-freddie

Garde-corps ⋆ Virginie MARTIN

martin_gardecorps_couv_web-60cb6

Plume Garde-corps

 Je remercie Lysiane de Langage et Projets conseils pour sa confiance et ce Service Presse.

logo_LP

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

Carnavet, début des années 1980.
Gabrielle Clair, Ă  peine entrĂ©e dans l’adolescence, est violĂ©e par un Ă©lĂšve de son collĂšge. DĂšs lors, elle se forge un masque de fer pour transcender ce drame, et se jure de quitter cette province devenue trop Ă©touffante.
Paris, fin des années 2000.
Gabrielle Clair, ministre, mĂšne sa carriĂšre avec talent. Brillante, elle passe sous les fourches caudines du pouvoir, affrontant la ­condescendance et le machisme ordinaire. Jusqu’au jour oĂč son chemin recroise celui de son violeur

Des pierres sĂšches du Vaucluse aux ors des palais de la RĂ©publique, on suit le parcours de ce personnage ambigu, dans un rĂ©cit mĂȘlant sexisme et politique. Qui domine ? Qui est dominé ? Tout ­n’est que rapport de force, et la morale n’est pas toujours au rendez-vous.

 

❀ Ma chronique :

Le rĂ©sumĂ© de ce roman plutĂŽt « dĂ©rangeant » m’a de suite interpellĂ©e et c’est avec curiositĂ© que j’ai sollicitĂ© ce titre auprĂšs de l’Ă©quipe de LP Conseils. « Garde-corps » est un rĂ©cit percutant dans lequel il est question des violences physiques et morales que subissent les femmes. Ce texte est d’autant plus gĂȘnant lorsqu’il traite de ces violences prĂ©sentes dans le monde de la politique moderne 😕
Je n’ai pas concoctĂ© de petit rĂ©sumĂ© de l’ouvrage comme je le fais d’habitude car celui de l’Ă©diteur se suffit Ă  lui-mĂȘme. De plus, le roman Ă©tant court je prĂ©fĂšre que vous dĂ©couvriez les tenants et les aboutissants par vous-mĂȘme 😉
Virginie Martin a choisi d’alterner les chapitres passĂ© / prĂ©sent dans la narration de Gabrielle Clair. Un principe que j’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© et qui suscite la curiositĂ© et l’intĂ©rĂȘt du lecteur. En effet, on veut absolument savoir comment sa vie va tourner lorsqu’elle va recroiser le chemin de son violeur. Comment va-t-elle rĂ©agir face Ă  ces souvenirs d’horreur qu’elle a cachĂ© tant bien que mal durant de nombreuses annĂ©es ? Surtout que cet homme ressurgit au plus mauvais moment. Ce retour laisse prĂ©sager un nouveau drame… A vous de le dĂ©couvrir 😓
L’auteure nous offre un parallĂšle entre la vie passĂ©e de Gabrielle, depuis le viol dont elle a Ă©tĂ© victime lorsqu’elle avait 11 ans, par un collĂ©gien un peu plus ĂągĂ© qu’elle. Cet instant oĂč la jolie petite Gabrielle a Ă©tĂ© Ă©vincĂ©e pour laisser place à “ Gabrielle Clair la pute ”. Un instant d’imprudence et de naĂŻvetĂ© qui l’a privĂ©e de son adolescence, qui a mis fin Ă  son innocence bien trop tĂŽt et lui a forgĂ© un masque de fer. Mais Ă©galement sa vie actuelle, dans laquelle on cĂŽtoie une trĂšs belle femme de quarante ans, dĂ©terminĂ©e, revancharde, tenace et dominante dans le milieu professionnel. DĂ©sormais ministre du Travail, elle est sans cesse confrontĂ©e Ă  la condescendance et au machisme Ă©tant donnĂ© son physique trĂšs agrĂ©able. En pleine ascension lorsqu’elle recroise le chemin de son violeur, elle refuse cette fois d’ĂȘtre Ă  nouveau une victime… Tous les coups sont dĂ©sormais permis pour ne pas flĂ©chir car… SON moment est proche… L’opportunitĂ© qui s’offre Ă  elle ne se reproduira pas. C’est l’occasion pour elle de briller sur la scĂšne politique et de se dire que tout ce pour quoi elle s’est sacrifiĂ©e jusqu’Ă  maintenant paye enfin. Une chose est sĂ»re, elle ne compte pas laisser passer sa chance coĂ»te que coĂ»te…
Un rĂ©cit Ă©prouvant, dĂ©nonciateur et violent par moments. Le premier chapitre est horrible Ă  lire… empli de cruautĂ©, de mĂ©pris, de violence verbale. Il a Ă©tĂ© difficile pour moi d’assimiler les termes Ă©noncĂ©s par le violeur de Gabrielle car automatiquement je me suis mise Ă  la place de la jeune adolescente. Du haut de ses 11 ans, Gabrielle a Ă©tĂ© traitĂ©e comme une moins que rien, considĂ©rĂ©e comme un vulgaire orifice de plaisir, rabaissĂ©e violemment dans l’irrespect le plus total. Les chapitres traitant du viol sont vraiment trĂšs Ă©prouvants par les mots odieux employĂ©s mais probablement tellement rĂ©alistes…
Avec « Garde-corps », prĂ©parez-vous Ă  entrer dans le monde macho, sexiste et impitoyable de la politique oĂč tous les coups sont permis. Un roman qui doit contenir une bonne part de vĂ©ritĂ© compte tenu du mĂ©tier de Virginie Martin qui est politologue et qu’elle Ă©volue dans ce milieu… Une virĂ©e dans la politique moderne au rythme infernal et dans laquelle l’immoralitĂ© est tapie dans l’ombre… Un monde qui ne me donne absolument pas envie de m’y frotter mais que j’ai pris plaisir Ă  dĂ©couvrir 😝

Rates 4.5 Ă©toiles

amazon Garde-corps

Wally Jazz ⋆ Jean-Bernard LEMAL

wally-jazz

Plume Wally Jazz.jpg

 Je remercie Harald chez IS Edition pour sa confiance et ce Service Presse.

is-edition-editeur-papier-et-numerique

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

Wally Jazz Rivers est nĂ© en Caroline du Sud en 1925, avec pour toute fortune sa nĂ©gritude, un talent de pianiste et le Jazz. Son histoire d’amour avec Laura, une jeune fille blanche douĂ©e pour le dessin, va bousculer les rĂšgles de la sĂ©grĂ©gation.
 ChassĂ©s par tous, ces aventuriers de la vie se retrouveront Ă  New-York, Ă  Paris pendant la guerre, et au bord de la riviĂšre Savannah. La musique de Wally et les portraits de Laura vont dĂ©voiler la profondeur de leurs blessures et de leur passion

Cette histoire est basĂ©e sur la vie de plusieurs musiciens et s’inspire aussi de faits historiques peu connus de la seconde guerre mondiale, sur la vie Ă  Saint-Germain-des-PrĂšs Ă  la fin des annĂ©es quarante. L’ensemble du rĂ©cit est bien sur rythmĂ© par la musique de Jazz !

 

❀ Ma chronique :

J’ai connu cet auteur, Jean-Bernard Lemal, lors d’une prĂ©cĂ©dente lecture. En effet, j’ai eu un coup de cƓur pour son dernier roman « L’Ă©cume du voyageur » et j’avais trouvĂ© sa plume fabuleuse. C’est pourquoi, je voulais absolument dĂ©couvrir ses autres Ă©crits et plus spĂ©cialement « Wally Jazz » qui m’a sĂ©duite dĂšs la lecture du petit rĂ©sumĂ©Â đŸ˜„ Je me suis de suite intĂ©ressĂ©e Ă  Wally, je voulais dĂ©couvrir sa vie, cette ambiance jazzy qui gravite autour de lui ainsi que ses blessures et son histoire d’amour avec Laura. Et encore une fois, j’ai passĂ© un trĂšs bon moment de lecture avec M. Lemal 😍
Wally Williams est nĂ© Ă  Bluffton – Caroline du Sud – en 1925, c’est un enfant noir, pauvre et maigrichon. Son enfance n’a pas Ă©tĂ© des plus heureuses, il Ă©tait la plupart du temps livrĂ© Ă  lui-mĂȘme, dĂ©laissĂ© par sa mĂšre une femme plutĂŽt misĂ©rable qui oubliait un peu trop souvent qu’elle avait un fils… ExceptĂ©es ces rares fois, oĂč il trouvait place sur les genoux de sa mĂšre et qu’elle lui chantait de dĂ©licieuses berceuses sur un air de blues. Un pur dĂ©lice et un souvenir impĂ©rissable de ces rares moments de partage avec une mĂšre attentionnĂ©e. Wally n’Ă©tait qu’un enfant et n’avait pas conscience de toutes les horreurs que la population noire subissait. La sĂ©grĂ©gation raciale faisait rage depuis presque 50 ans… Les blancs chassaient les noirs en allant de la pendaison aux incendies des Ă©glises dans lesquelles ils se rassemblaient.
A trois ans, Wally Ă©tait dans son monde, il ne parlait Ă  personne jusqu’Ă  ce que sa mĂšre, l’emmĂšne chez Monsieur Jean, un guĂ©risseur, bien dĂ©cidĂ© Ă  prendre Wally sous son aile. Une renaissance pour le jeune garçon qui tous les jours se pressait pour retrouver le domicile de Monsieur Jean, afin de jouer quelques notes sur ce dĂ©licieux instrument, le piano. Un plaisir quotidien, une rĂ©demption pour le petit garçon jusqu’Ă  ce que sa mĂšre ne dĂ©cĂšde 😱 Le petit Wally se retrouva seul et fut recueilli par sa tante Emily, cuisiniĂšre pour la famille Courtney, une famille bourgeoise blanche, Ă  Savannah en GĂ©orgie. Sa tante Ă©tait gentille avec lui mais trĂšs prise par son travail qu’elle se dĂ©menait Ă  garder. Wally est vite redevenu l’enfant qu’il Ă©tait avant de rencontrer Monsieur Jean, solitaire, triste et renfermĂ© sur lui-mĂȘme. Le piano lui manquait terriblement, c’Ă©tait sa maniĂšre de se livrer au monde extĂ©rieur et d’extĂ©rioriser ses sentiments. Monsieur Jean l’avait bien compris, c’est pourquoi, un beau jour, Wally hĂ©rita de ce bel instrument tant espĂ©rĂ© et Ă  partir de lĂ  se fut une rĂ©vĂ©lation pour le jeune garçon, il sera musicien.
En pleine pĂ©riode de sĂ©grĂ©gation il Ă©tait hors de question que Wally et les enfants Courtney, Laura et John, ne se cĂŽtoient. Cependant, cela n’est pas simple Ă  faire comprendre aux enfants et notamment Ă  la petite Laura qui, Ă©blouie par le talent de Wally, prit rapidement l’habitude de venir l’Ă©couter jouer en cachette. Une initiative dangereuse au vu des risques encourus pour Wally et sa tante. NĂ©anmoins, ravi de pouvoir jouer pour quelqu’un, le jeune pianiste a trĂšs vite pris l’habitude de ces visites surprises, lui-mĂȘme dĂ©jĂ  sous le charme du magnifique regard vert de la jeune fille blanche.
Une trĂšs belle relation d’amitiĂ© se dĂ©veloppa au fil des annĂ©es entre les deux enfants, jusqu’Ă  leur 17 ans lorsqu’ils Ă©changĂšrent leur premier baiser. Un pas important vers l’interdit mais ĂŽ combien attendu et secrĂštement espĂ©rĂ© pour l’un et l’autre.
Malheureusement, ce geste d’amour anodin n’est pas sans risque… Si quelqu’un l’apprend Wally s’expose Ă  de grosses rĂ©percussions qui s’avĂšreront violentes envers un « nĂšgre » qui ose frĂ©quenter la fille d’un banquier blanc.
Ainsi dĂ©bute une longue Ă©popĂ©e pour ces deux jeunes gens amoureux. Une route vers le bonheur semĂ©e d’obstacles, de guerres, de violences, de racisme et de haine… Mais fort heureusement des moments plus humains aussi… des retrouvailles, des moments de partage, beaucoup d’entraide et surtout de la musique pour rĂȘver et s’Ă©vader vers un monde plus beau.
♩  ♩  ♩
Si je devais rĂ©sumer ce rĂ©cit en une phrase, je choisirai celle-ci: « Wally Jazz » c’est l’histoire d’un amour passionnĂ© mais interdit, entre un homme noir et une femme blanche, bercĂ© sur un air jazzy dĂ©licieux, avec en fond une AmĂ©rique violente en pleine sĂ©grĂ©gation raciale et en situation de guerre.
Avec une plume toujours aussi belle, agrĂ©able et de qualitĂ© comparable Ă  celle de son plus rĂ©cent ouvrage « L’Ă©cume du voyageur », Jean-Bernard Lemal a encore une fois rĂ©ussi Ă  m’emporter dans son histoire Ă  la fois belle et tragique. C’est un rĂ©el plaisir de lire ses romans car ils renferment une culture incroyable qui les rendent trĂšs intĂ©ressants et passionnants. A la fin de ma lecture, j’ai Ă©prouvĂ© ce sentiment trĂšs rĂ©jouissant que je commence Ă  connaĂźtre aprĂšs avoir tournĂ© la derniĂšre page d’un ouvrage de J-B Lemal, celui d’avoir appris pleins de choses. J’en ressors toujours avec l’esprit plus riche de connaissances et tout cela Ă  travers de merveilleuses histoires d’amour, certes, jamais dans la simplicitĂ© mais c’est ce qui fait son charme 😉
L’auteur arrive toujours Ă  faire en sorte pour que je m’attache Ă  ses personnages. Wally est un homme empli de force et de courage. JugĂ©, dĂ©nigrĂ©, rabaissĂ© et violentĂ©, Wally a fait de ces mauvais traitements une force qui l’a aidĂ© Ă  dĂ©velopper son talent de pianiste. Un exutoire qui lui a permis de cĂŽtoyer beaucoup d’artistes et de jouer avec les plus grands noms du Jazz qui, Ă  l’Ă©coute d’une simple note, ont Ă©tĂ© conquis par son talent. Lorsque Wally joue de son instrument, il le fait avec passion, plein de fougue et de tendresse. Il joue tel un amoureux qui veut prouver Ă  sa bien aimĂ©e Ă  quel point il l’aime. Tous ses morceaux sont destinĂ©s Ă  Laura, c’est vraiment trĂšs touchant et tout simplement magnifique.
L’histoire est passionnante du dĂ©but Ă  la fin, cependant, j’ai trouvĂ© que justement cette fin arrivait un peu trop viteÂ đŸ˜© j’aurais voulu rĂȘver encore un peu avec Wally et Laura… A la fin de ma lecture, j’ai Ă©prouvĂ© un sentiment de dĂ©sespoir terrible face Ă  cette rĂ©alitĂ© qui sonnait le glas Ă  leur union. J’ai Ă©tĂ© peinĂ©e et rĂ©voltĂ©e face Ă  toutes ces injustices qui ont Ă©branlĂ© ce joli couple tout au long du rĂ©cit. De quel droit peux-t-on interdire Ă  deux personnes amoureuses de s’aimer en paix et d’afficher leur amour aux yeux de tous, que l’on soit noir ou blanc ? J’espĂ©rais de tout mon cƓur une issue diffĂ©rente mĂȘme si j’avoue que c’Ă©tait probablement illusoire de ma part… Mais que voulez-vous ? Je suis une de ces Ă©ternelles rĂȘveuses romantiques 😕
En lisant ce roman, j’ai pour la premiĂšre fois lu en Ă©coutant de la musique. Je me suis laissĂ©e bercer par les voix et les notes mĂ©lodieuses de ces grands noms du Jazz Ă©voquĂ©s par Wally, notamment Fats Waller, Duke Ellington et Art Tatum qui Ɠuvraient Ă  cĂŽtĂ© de moi sur YouTube, un vrai rĂ©gal 😁
♄ DĂ©couvrez la vie de Wally ce prodige qui ne laissa personne indiffĂ©rent. Vibrez au son de sa musique et prenez connaissance de son parcours ĂŽ combien douloureux et de ses voyages qui le firent passer de Wally Williams Ă  Wally « Jazz » River ♄

Rates 5 Ă©toiles

Amazon Wally

 

Au pĂ©ril de te perdre ⋆ AngĂ©lique DANIEL

daniel_peril-perdre_COUV.indd

Plume Au péril

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

Je m’appelle Megan Crawfords, en 1991, j’avais 16 ans et menais une vie parfaite, rĂ©ussissant dans mes Ă©tudes et sortant enfin avec le seul garçon dont je pensais ĂȘtre amoureuse depuis toujours : Le beau et populaire Chad. Mais ma destinĂ©e n’Ă©tait pas lĂ . Je le compris en croisant le regard de Jessy, un nouvel Ă©lĂšve du lycĂ©e.
Il me fallut du temps pour parvenir Ă  m’approcher de lui tant il semblait fuir le monde entier alors que mon cƓur  battait de plus en plus fort pour lui.
Finalement un soir, je craquais et me dĂ©cidais Ă  l’embrasser. AussitĂŽt, il me rendit mon baiser avant de me repousser avec force.
Je remercie AngĂ©lique Daniel pour sa confiance, son Ă©coute et pour l’envoi de son merveilleux roman.

❀ Ma chronique :

J’ai pris contact avec AngĂ©lique via sa page Facebook tandis qu’elle lançait un appel aux chroniqueurs. J’y suis allĂ©e un peu Ă  l’aveugle car je ne connaissais pas du tout le thĂšme abordĂ© par son roman lorsque je lui ai proposĂ© ma « candidature ». Cependant, ce qui est Ă©trange, c’est que j’ai tout de suite eu le pressentiment d’un futur coup de cƓur…  Et en effet, je vous l’annonce tout de suite, « Au pĂ©ril de te perdre » est Ă  ce jour, mon PLUS GROS COUP DE CƒUR de tous les temps 💗💗💗
AngĂ©lique Daniel est une auteure que je dĂ©couvre et bon sang ! Qu’est-ce que je suis heureuse d’avoir pu dĂ©couvrir cette plume talentueuse, Ă  laquelle je n’ai trouvĂ© aucun dĂ©faut ; mais aussi cette histoire terriblement prenante et poignante 😍 ainsi qu’une auteure trĂšs sympathique et passionnĂ©e par ce qu’elle fait. 
Un roman Ă  la thĂ©matique inĂ©dite (pour moi) qui est tout simplement une dĂ©couverte sensationnelle. Laissez-vous bercer par ces Ă©motions au nombre infini et faites connaissance vous aussi avec Megan et Jessy qui vous feront verser de jolies larmes 😱 😍
Tandis qu’elle est en couple depuis quelques mois avec Chad le mec le plus populaire du lycĂ©e, Megan se sent de plus en plus attirĂ©e vers Jessy, un nouvel Ă©lĂšve. Un mec mignon, trĂšs attirant et pour preuve les amies de Megan sont dĂ©jĂ  prĂȘtes Ă  l’aguicher. MalgrĂ© son charme irrĂ©sistible, Jessy est un jeune homme plutĂŽt distant et trĂšs mystĂ©rieux. Pourquoi impose-t-il cette distance avec les autres ?
Megan se trouve dans une situation assez inconfortable car Chad a toujours Ă©tĂ© son idĂ©al. En effet, elle est secrĂštement amoureuse de Chad depuis le jardin d’enfants et depuis quelques mois, son plus grand rĂȘve s’est rĂ©alisĂ©: vivre une histoire d’amour avec son meilleur ami. Son couple file le parfait amour… alors pourquoi Jessy la perturbe tant ? Pourquoi son corps rĂ©agit-il de maniĂšre bizarre lorsqu’elle est prĂšs de lui ? Et pourquoi son cƓur s’emballe-t-il aussi vite en sa prĂ©sence ?
Une chose est sĂ»re, Ă  16 ans, la vie de Megan s’apprĂȘte Ă  ĂȘtre bouleversĂ©e. Sa rencontre avec Jessy va changer sa vie Ă  jamais, pour le meilleur mais aussi pour le pire…
Accrochez-vous pour affronter les montagnes russes des Ă©motions en sachant que vous ressortirez changĂ© par cette lecture  🙈 😣 💔 😭 😍 💑 ❀
♩  ♩  ♩
WOW đŸ˜Č pour tout vous dire, j’Ă©cris cette chronique avec une grosse apprĂ©hension … Celle de ne pas rĂ©ussir Ă  trouver les mots assez forts pour dĂ©crire l’intensitĂ© de ce roman ĂŽ combien prenant, intriguant, bouleversant, stressant 😳
Durant cette lecture, j’ai franchement cru que mon cƓur allait s’arrĂȘter de battre… Je ne vous raconte pas le nombre de frayeurs que j’ai subi ; d’ailleurs Ă  en avoir mal au ventre Ă  certains moments, tellement je me suis imprĂ©gnĂ©e de Meg et Jessy. J’ai pleurĂ© plusieurs fois alors un conseil, prĂ©parez la boĂźte de mouchoirs 😉
Ce beau bĂ©bĂ© de presque 700 pages regroupe les deux tomes de l’histoire et d’ailleurs… Merci mon Dieu car l’attente entre les deux aurait Ă©tĂ© tout simplement une vraie torture pour nos petits cƓurs tout mous ! Je l’ai dĂ©vorĂ© en quatre soirĂ©es (eh oui…travail oblige malheureusement 😡) et honnĂȘtement j’aurais prĂ©fĂ©rĂ© pouvoir le lire en moins de temps car j’en pouvais plus de ne pas savoir comment ça allait se terminer 😓
Je suis complĂštement tombĂ©e amoureuse de ces personnages profondĂ©ment humains, courageux, attachants et qui s’aiment sans demi-mesure. Le couple que forment Megan et Jessy est tellement mignon, innocent et malgrĂ© leur jeune Ăąge, ils font tous deux preuve d’une incroyable maturitĂ© et d’une prudence Ă  toute Ă©preuve. Ils se hissent mutuellement vers le haut et s’accrochent pour continuer Ă  vivre malgrĂ© la maladie. Megan a une force inĂ©galable qui lui permet de croire en leur vie future, elle arrive Ă  rassurer Jessy et Ă  faire en sorte qu’ils fassent des projets de vie. Mais surtout, elle se jure de rĂ©ussir Ă  sauver Jessy 💖
On ne peut que maudire cette saletĂ© de maladie qui a touchĂ© Jessy et qui les oblige Ă  vivre constamment avec cette Ă©pĂ©e de DamoclĂšs au-dessus de leur tĂȘte 😩 On ne peut pas s’empĂȘcher d’ĂȘtre en colĂšre et rĂ©voltĂ©… Je n’avais qu’une envie, celle de les protĂ©ger. J’ai priĂ© pour qu’un miraculeux vaccin parvienne Ă  guĂ©rir Jessy afin de laisser une chance Ă  mes petits chouchous de vivre heureux de trĂšs nombreuses annĂ©es.
Un personnage de l’histoire m’a touchĂ©e en plein cƓur, il s’agit de Nick, le frĂšre ainĂ© de Megan. Un homme au grand cƓur, admirable, aimant, comprĂ©hensif… Il est un vrai pilier pour le couple et rĂ©pond toujours prĂ©sent pour eux. Il m’a terriblement Ă©mue… Je l’aime lui aussi 💘
Pour finir, je tire mon chapeau Ă  AngĂ©lique pour sa maĂźtrise du sujet ainsi que pour l’utilisation et la retranscription de tout le jargon mĂ©dical nĂ©cessaire Ă  l’histoire. On sent bien que l’auteure a fait Ă©normĂ©ment de recherches afin de coller au plus prĂšs de la rĂ©alitĂ©. Ce livre m’a appris tellement de choses… Merci AngĂ©lique 😄 et pour ĂȘtre franche, vous m’avez donnĂ© envie d’en savoir plus sur cette effrayante maladie, finalement si peu connue du « grand public ».

extrait 1

extrait 2

coeur-gif-039J’espĂšre avoir rĂ©ussi Ă  vous donner envie de dĂ©couvrir cette trĂšs belle histoire, ce superbe coup de cƓur. Aux lecteurs qui aprĂšs avoir lu le rĂ©sumĂ© et les extraits apprĂ©henderaient la lecture de ce roman, je tiens Ă  les rassurer en disant que ce rĂ©cit n’est en aucun cas tragique ou pathĂ©tique. AngĂ©lique Daniel nous prĂ©sente lĂ  une histoire sublime, une histoire d’amour passionnante et terriblement forte qui fait un pied de nez Ă  cette maladie si effrayante.
Merci beaucoup AngĂ©lique pour cet incroyable coup de cƓur 💗 au plaisir de vous lire Ă  nouveau 😍
Retrouvez prochainement une interview d’AngĂ©lique dans la rubrique concernĂ©e du blog.

Rates 5 Ă©toiles

Je ne rĂ©siste pas Ă  un dernier clin d’Ɠil pour mon couple chouchou en vous mettant leur chanson « I’m On Your Side ». Rien que de les imaginer dansant amoureusement ensemble sur cette chanson, j’en ai les larmes aux yeux… Et oui, j’ai un petit cƓur tout mou et j’assume !  
amazon au péril

Rien d’autre que la vie ⋆ Claire CASTI DE ROCCO

rien d'autre que la vie

Plume Rien d'autre que la vie

RĂ©sumĂ© de l’auteure:

❀ Ma chronique :

J’ai pris contact avec Claire via un groupe de blogueurs lisant les auteurs indĂ©pendants. AprĂšs avoir lu le premier chapitre en ligne sur son blog, j’ai de suite voulu en savoir plus. En effet, ce premier chapitre chargĂ© en Ă©motions pose Ă©normĂ©ment de questions, c’est pourquoi il m’Ă©tait impossible de passer Ă  cĂŽtĂ© de ce roman.
Claire Casti de Rocco est une jeune auteure qui a dĂ©jĂ  un premier roman Ă  son actif dont je me rĂ©serve la lecture pour la fin de l’annĂ©e, ambiance de NoĂ«l oblige 😊. Ce deuxiĂšme opus « Rien d’autre que la vie » est une merveilleuse histoire d’amitiĂ© fille-garçons avant tout, avec une pointe d’amour, de tristesse, de regrets, de malentendus… Pour moi, une superbe dĂ©couverte qui m’a Ă©mue aux larmes.
💗 Un IMMENSE coup de cƓur pour l’histoire d’Anna et Laurent, un couple que j’ai eu du mal Ă  quitter et pour lesquels les larmes me chatouillent encore les yeux au moment mĂȘme oĂč je rĂ©dige cette chronique. Je vous invite Ă  dĂ©couvrir vous aussi ce roman ainsi que son auteure trĂšs talentueuse, Claire Casti de Rocco 💗.
En septembre 2007, tandis que Lise fait le tri dans les affaires de Laurent, son frĂšre rĂ©cemment dĂ©cĂ©dĂ©, elle dĂ©couvre une photo accompagnĂ©e d’une lettre. En posant les yeux sur les premiĂšres lignes de cette lettre, elle reconnaĂźt de suite la plume fine, sobre et minutieuse de Laurent. Bien que trĂšs peinĂ©e par la disparition soudaine de son frĂšre ĂągĂ© de 36 ans, emportĂ© par le cancer, Lise ne peut s’empĂȘcher de parcourir cette lettre, ce vestige d’une vie si vite envolĂ©e. Sur la photo annexĂ©e Ă  la lettre, se trouvent Laurent en compagnie d’une jeune femme, lorsqu’il devait avoir la vingtaine. Pour Lise, leurs corps aussi proches et enlacĂ©s ne laissent aucun doute sur leur relation. Laurent n’a jamais Ă©tĂ© trĂšs dĂ©monstratif en amour et le fait de se laisser enlacer de cette maniĂšre montre que cette femme devait beaucoup compter pour lui. La jolie jeune femme le dĂ©vorait des yeux de maniĂšre amoureuse, les yeux pĂ©tillants et chargĂ©s de passion. Leurs deux prĂ©noms Ă©taient inscrits au dos, Laurent et Anna – Juin 1992.
Face Ă  cette dĂ©couverte, des milliers de questions traversent l’esprit de Lise : pourquoi avoir gardĂ© cette photo ? Pourquoi cette lettre et que reprĂ©sente-t-elle pour Laurent ? Pourquoi n’a-t-elle jamais vu cette femme s’ils Ă©taient aussi proches ?
A ce moment prĂ©cis, une rĂ©alitĂ© la frappe… Elle ignore toute une partie importante du passĂ© de son frĂšre. Par l’intermĂ©diaire de cette lettre bouleversante, Laurent demande Ă  sa sƓur d’accomplir une derniĂšre faveur. Face Ă  cette rĂ©alitĂ©, Lise n’a pas d’autre choix que d’honorer la derniĂšre volontĂ© de son frĂšre disparu. Il est temps pour elle de prendre contact avec Anna afin de lui annoncer le dĂ©cĂšs de Laurent et lui remettre cette lettre qui risque de la bouleverser.
Comment Anna va-t-elle rĂ©agir Ă  l’annonce de cette disparition et quelle sera sa rĂ©action face Ă  la derniĂšre volontĂ© de Laurent, son premier amour ? Elle qui a poursuivi sa vie aprĂšs leur rupture et qui s’est construit une famille. A prĂ©sent, elle est mariĂ©e, comblĂ©e de bonheur avec ses deux filles, Marianne et Lilou, et enceinte du troisiĂšme enfant. Bien qu’heureuse depuis ces 15 derniĂšres annĂ©es, Anna a toujours gardĂ© le souvenir de Laurent trĂšs prĂ©cieusement dans un coin de sa tĂȘte. Ce jeune Ă©tudiant Ă  l’Ă©poque, qui fut un ami trĂšs proche, d’une bienveillance Ă  toute Ă©preuve, fidĂšle, apprĂ©ciĂ© de tous et qui par la suite devint son premier amour. Impossible d’oublier cet ĂȘtre tant aimĂ© qui l’a abandonnĂ© du jour au lendemain sans donner de nouvelle pour une raison qu’elle ignore encore…
MalgrĂ© sa grossesse presque Ă  terme, Anna ressent le besoin irrĂ©pressible de se rendre Ă  l’enterrement de son ex meilleur ami, son amour de jeunesse trop vite rĂ©volu. C’est la derniĂšre occasion pour lui faire ses adieux et clore un chapitre de sa vie restĂ© bien trop longtemps en suspens. RĂ©cupĂ©rer cette lettre, ce souvenir, cette preuve que tout comme elle, il ne l’a jamais oubliĂ©e et dĂ©couvrir peut-ĂȘtre les raisons de son dĂ©part qui lui a brisĂ© le cƓur ?
Cette perte soudaine va projeter Anna dans ses souvenirs passĂ©s avec sa bande d’amis. Ce groupe de jeunes hommes auxquels elle s’est attachĂ©e et avec lesquels elle a passĂ© une des plus belle annĂ©e de sa vie. Un retour 15 ans auparavant avec des moments de joies, de doute, de rire, de peines, de fĂȘtes, d’amour, d’incomprĂ©hension, de mĂ©lancolie…
♩  ♩  ♩
IMG_0933.JPGTout d’abord, je trouve que cette couverture est trĂšs jolie et parfaite pour l’illustration de ce roman. La jeune femme qui figure sur la photo correspond tout Ă  fait Ă  l’image que je me fais d’Anna Ă  l’Ăąge de 18 ans, alors je fĂ©licite ce choix trĂšs pertinent 😊
Me voilĂ  maintenant plusieurs heures aprĂšs avoir tournĂ© la derniĂšre page de ce roman et pour tout avouer, je suis encore trĂšs Ă©mue et bouleversĂ©e par cette histoire qui m’a tenue en haleine au fil des pages. Un roman trĂšs abouti qui m’a happĂ©e… Une plume superbe, douce, fluide, qui diffuse de merveilleuses Ă©motions et trĂšs riche en vocabulaire. Claire Casti de Rocco, vous avez une fan de plus, c’est moi 😁
De trĂšs belles descriptions de la cĂŽte normande avec les falaises des Vaches Noires, un dĂ©cor vĂ©gĂ©tal, ensoleillĂ© et sauvage. En clair, un magnifique tableau pour ce rĂ©cit poignant au sujet de l’amitiĂ© et de la complicitĂ© homme/femme; mais aussi une histoire d’amour extrĂȘmement touchante et malheureusement avortĂ©e bien trop tĂŽt Ă  cause de malentendus, de lĂąchetĂ©, de trahison… VoilĂ  qui donne un magnifique roman qui force Ă  rĂ©flĂ©chir sur le temps qui passe et les malheurs de la vie. Cet Ă©crit dĂ©livre un message : Profitez du temps passĂ© avec des ĂȘtres chers, dĂ©clarez leur tout l’amour que vous leur portez pour ne pas avoir de regrets… Pour ne pas regretter d’avoir laissĂ© filer l’amour de votre vie, ni de regretter de ne pas s’ĂȘtre battu pour rester proche de l’ĂȘtre aimĂ©. Surtout, pour ne pas reproduire les mĂȘmes erreurs que Laurent 😟
J’ai beaucoup aimĂ© les analepses, les chapitres qui appartiennent au passĂ© et qui nous permettent de les dĂ©couvrir durant leur jeunesse insouciante. On les voit se prendre d’affection les uns pour les autres et souhaiter passer le moindre de leur temps libre ensemble car leur amitiĂ©, certes Ă©phĂ©mĂšre, est tellement profonde et vraie. S’il fallait trouver un petit bĂ©mol Ă  l’histoire, je dirai qu’Ă©tant donnĂ© qu’ils sont une dizaine de mecs dans la bande, il n’est pas Ă©vident de retenir tous les noms et de mettre un visage sur chacun mais bon l’important est d’enregistrer les plus importants !
La lettre de Laurent m’a Ă©mue aux larmes, elle est trĂšs triste et en mĂȘme temps c’est une magnifique dĂ©claration d’amour. J’Ă©tais dĂ©sespĂ©rĂ©e face Ă  cet amour achevĂ© bien trop tĂŽt. J’ai ressenti beaucoup de peine pour lui, d’ĂȘtre passĂ© Ă  cĂŽtĂ© du bonheur tout simplement et de mourir avec ses regrets et son cƓur meurtri. Jusqu’Ă  la fin de sa vie, Laurent a pensĂ© Ă  Anna qui Ă©tait incontestablement la femme de sa vie.
MĂȘme si j’avais quelques thĂ©ories sur ce qui avait pu causĂ© leur rupture et la fuite de Laurent, ce n’est qu’au cours de l’avant-dernier chapitre que les rĂ©vĂ©lations se font. Face Ă  ces vĂ©ritĂ©s, je me suis retrouvĂ©e effondrĂ©e par tant de gĂąchis crĂ©Ă© par des personnes Ă©goĂŻstes et manipulatrices, j’avais envie de hurler. On peut dire que Claire Casti de Rocco a clairement rĂ©ussi sa mission Ă  savoir la transmission des Ă©motions. En effet, je me suis beaucoup attachĂ©e Ă  ses personnages. J’ai ressenti une empathie Ă©motionnelle trĂšs forte Ă  partager leurs sentiments, Ă  tel point que j’ai eu du mal Ă  quitter Anna et Laurent. Il faut dire que je suis assez sensible et ce qui explique peut-ĂȘtre pourquoi j’ai pris cette histoire autant Ă  cƓur.
coeur-gif-039Encore une trĂšs belle dĂ©couverte dans le monde de l’auto-Ă©dition. J’espĂšre vous avoir donnĂ© envie de dĂ©couvrir cette histoire qui est triste je ne le cache pas, mais pas tant que ça quand on y rĂ©flĂ©chit bien car les 3/4 se passent durant leur jeunesse, avec des moments trĂšs heureux de partage, d’amitiĂ©, de complicitĂ© et d’amour. J’ai vĂ©cu ce roman avec la sensation d’ĂȘtre spectatrice de leur rencontre et de cet Ă©pisode de leur vie tout simplement.
Merci beaucoup Claire pour m’avoir offert ce joli coup de cƓur 💗 au plaisir de vous lire Ă  nouveau 😍
Vous pouvez retrouver une interview de Claire Casti de Rocco dans la rubrique concernée du blog.
Lien vers le site de l’auteure oĂč vous pourrez trouver des photos de ce magnifique dĂ©cor normand

Rates 5 Ă©toiles

Je ne peux pas m’empĂȘcher de vous mettre cette superbe chanson « Nothing Compares 2 U » Ă©crite par Prince et chantĂ©e par Sinead O’Connor. Une chanson qui est parfaitement reprĂ©sentative de leur histoire lorsqu’on remplace Fifteen days par Fifteen years. Voici mon dernier clin d’Ɠil Ă  l’attention d’Anna et Laurent et Ă  leur amour 💔
amazon Rien d'autre que la vie

L’irrĂ©sistible confident ⋆ Edith PEILLE

ca-pour-une-nouvelle

Plume L'irrésistible confident

 Je remercie Harald chez IS Edition pour sa confiance et ce Service Presse.

is-edition-editeur-papier-et-numerique

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

LĂ©o est Ă©tudiant en anglais. Fils unique de Rose qui l’a couvĂ© en l’Ă©levant seule, il a du mal Ă  remplir son frigo et doit chercher des petits boulots.
Le bĂ©bĂ© du voisin qui pleure toutes les nuits lui donne un jour l’idĂ©e de mettre une annonce Ă  la boulangerie du coin pour du baby-sitting. Gaby, la boulangĂšre, l’embauche immĂ©diatement pour ses enfants et lui fait de la publicitĂ©.
Un soir, il sauve le petit Pierre de l’Ă©touffement lors d’une garde et s’attache la reconnaissance Ă©ternelle des parents. Devenu cĂ©lĂšbre dans le quartier, il crĂ©e des liens autant avec les enfants qu’avec les parents. Enfin, surtout avec les parents
!
À la fin de l’annĂ©e scolaire, il organise une petite fĂȘte chez lui en invitant toutes les familles dont il est le seul point commun. Mais la soirĂ©e va se terminer par un Ă©vĂ©nement dramatique et inattendu


 

❀ Ma chronique :

J’Ă©tais vraiment trĂšs pressĂ©e de dĂ©couvrir ce roman dont j’ai moi-mĂȘme fait la demande Ă  IS Editions. Pour tout avouer, je sors de ma lecture avec une pointe de dĂ©ception mais ne vous arrĂȘtez pas Ă  mon avis et faites-vous votre propre opinion!
LĂ©o est Ă©tudiant en 2e annĂ©e de fac. MalgrĂ© ses Ă©conomies et sa bourse, il a du mal Ă  joindre les deux bouts financiĂšrement. Cependant, il refuse de demander de l’aide Ă  sa mĂšre qui lui a pourtant suggĂ©rĂ© plusieurs fois. Ses parents sont sĂ©parĂ©s depuis sa naissance et cela fait cinq ans qu’il n’a plus vraiment de contact avec son pĂšre. Il n’a pas beaucoup de solutions s’il veut se dĂ©brouiller par lui-mĂȘme. En sortant de chez lui pour dĂ©poser une petite annonce, dans laquelle il propose ses services pour des cours de langue, il croise sa voisine du dessous. Clotilde Lemarchand est une jeune maman anxieuse et complĂštement dĂ©bordĂ©e dont le fils hurle et pleure Ă©normĂ©ment.
LĂ©o a une particularitĂ©, celle de deviner l’Ă©tat d’esprit des gens en les observant. Il est trĂšs sensible aux autres, aux odeurs, aux textures et au comportement des gens qu’il croise. La situation de Clotilde lui fait tilt : pourquoi ne pas proposer ses services de baby-sitting ? La dĂ©cision est prise d’ajouter baby-sitting Ă  son annonce prĂ©cĂ©dente. Le succĂšs est au rendez-vous et il s’en sort trĂšs bien, que ce soit avec les enfants ou les parents.
LĂ©o va entrer dans la vie de ses employeurs, des familles avec des hauts et des bas, surtout des bas d’ailleurs. Les problĂšmes ou difficultĂ©s des membres de ces familles vont le toucher, lui qui est dĂ©jĂ  trĂšs sensible aux personnes qu’il croise. Il va se prendre d’affection pour Gaby la vendeuse en boulangerie et maman de Kylian et KĂ©vin; Sylvain le prof de français, papa de Garance et Clara; et Kalia, mĂšre au foyer, maman de Baptiste et Coline qui ne laisserai pas LĂ©o indiffĂ©rent Ă  son charme. Le temps passĂ© proche de ces familles Ă  la situation compliquĂ©e, fera Ă©normĂ©ment cogiter LĂ©o sur la vie, l’amour, le futur…
♩  ♩  ♩
Bien que le roman se lise trĂšs bien et sans fausses notes particuliĂšres, je n’ai pas rĂ©ussi Ă  accrocher Ă  l’histoire qui est plutĂŽt linĂ©aire et ne prĂ©sente pas de gros rebondissements. Cependant, il y a de bons points positifs et notamment, j’ai trouvĂ© la description des personnages et des contextes familiaux trĂšs rĂ©aliste. J’ai Ă©normĂ©ment aimĂ© le dernier chapitre dans lequel l’auteure nous offre le point de vue de chacun des protagonistes. Chacun raconte sa rencontre avec LĂ©o, pourquoi ils ont fait appel Ă  lui, qu’est-ce que LĂ©o a apportĂ© Ă  leur vie ? J’ai trouvĂ© ce chapitre particuliĂšrement touchant et plaisant Ă  lire mĂȘme si la fin m’a laissĂ©e trĂšs perplexe.
C’est un roman basĂ© essentiellement sur les relations humaines. LĂ©o est attendrissant, c’est  un jeune homme qui se sent inutile et qui n’a pas conscience du bien qu’il peut faire autour de lui, de par sa prĂ©sence tout simplement. Il rĂ©ussit Ă  relier entre eux des gens qui n’auraient jamais dĂ» se rencontrer et j’ai Ă©tĂ© touchĂ©e par cet aspect lĂ  du roman plutĂŽt que par l’histoire en elle-mĂȘme.
Par curiositĂ©, je suis allĂ©e lire d’autres avis sur ce livre et comme je m’en doutais, bien que «L’irrĂ©sistible confident» n’ait pas rĂ©ussi Ă  m’emporter avec lui au fil des pages, il a rĂ©ussi Ă  toucher d’autres lecteurs qui lui ont attribuĂ© de trĂšs jolies notes donc je ne peux que vous encourager Ă  vous faire votre propre opinion.

Rates 3 Ă©toiles

amazon l'irrésistible

La maison de vacances ⋆ Anna FREDRIKSSON

la-maison-de-vacances

 

Plume La maison

RĂ©sumĂ© de l’Ă©diteur:

❀ Ma chronique :

Pour la premiĂšre fois, je ressors d’une lecture avec un avis plutĂŽt mitigĂ© 😕 Je ne connaissais pas du tout Anna Fredriksson et « La maison de vacances » est le premier roman que je dĂ©couvre de cette auteure suĂ©doise. 
Eva a 42 ans et vient de perdre sa mĂšre. Ses relations avec son frĂšre Anders 35 ans et sa sƓur Maja 33 ans sont quasiment inexistantes. TrĂšs accaparĂ©s par leur travail respectif et leur vie personnelle, ils n’ont jamais pris le temps de se connaĂźtre davantage. Eva ne les a pas revu depuis 1 an et il s’avĂšre qu’ils n’ont pas Ă©tĂ© trĂšs prĂ©sents pour s’occuper de leur mĂšre durant ces derniĂšres annĂ©es. Ils ont laissĂ© Eva gĂ©rer la situation toute seule, sans remords, sous prĂ©texte d’ĂȘtre trop pris par le temps. Eva est une femme extrĂȘmement solitaire, sa vie consiste Ă  exercer son mĂ©tier d’enseignante et ĂȘtre prĂ©sente pour son fils ainsi que pour sa mĂšre lorsqu’elle Ă©tait encore prĂ©sente. Sa solitude semble prendre encore plus d’ampleur Ă  cause de son fils Elias, ĂągĂ© de 21 ans, qui est sur le point de quitter le nid familial pour s’installer avec sa petite-amie.
Ces relations fraternelles, quasi inexistantes jusqu’Ă  aujourd’hui, vont se dĂ©grader lorsqu’ Anders et Maja dĂ©cident de vendre la maison de vacances qu’ Eva souhaite rĂ©cupĂ©rer. Celle-ci est trĂšs importante pour elle car ce lieu regorge de nombreux souvenirs, de jolis moments partagĂ©s avec sa mĂšre. Elle considĂšre cette maison comme la sienne. D’ailleurs, sa mĂšre aurait voulu qu’elle en soit l’hĂ©ritiĂšre mais malheureusement aucun testament n’a Ă©tĂ© rĂ©digĂ©. MalgrĂ© cette absence de formalitĂ©, elle est bien dĂ©cidĂ©e Ă  se battre pour garder cette maison. C’est pourquoi, sur un coup de tĂȘte, elle dĂ©cide de poser des congĂ©s et d’investir les lieux tout l’Ă©tĂ© comme Ă  son habitude malgrĂ© la disparition de sa mĂšre. Cependant, ce qu’elle n’a pas prĂ©vu c’est qu’ Anders, sa femme, leurs 3 enfants ainsi que Maja et son petit-ami vont dĂ©barquer peu de temps aprĂšs son arrivĂ©e, sans avoir Ă©tĂ© conviĂ©s.
Comment la cohabitation va-t-elle se passer?  Le frĂšre et les sƓurs vont-ils trouver un terrain d’entente? Prendront-ils le temps de rattraper le temps perdu?
♩  ♩  ♩
MalgrĂ© les nombreuses qualitĂ©s du roman, cette histoire n’a pas rĂ©ussi Ă  me transporter au point de m’attacher aux personnages et plus particuliĂšrement Ă  Eva. Cependant, j’ai trouvĂ© la plume de l’auteure fluide et trĂšs agrĂ©able Ă  lire. Je souligne Ă©galement la prĂ©sence de descriptions parfaites qui nous plongent complĂštement dans ce bel environnement. On s’imagine trĂšs bien se trouver dans ce petit bout d’archipel suĂ©dois, assis sur un banc prĂšs du port et regarder les bateaux accoster. Mais aussi cette jolie maison rouge, en bois, teintĂ©e de souvenirs et dont la prĂ©sence de Marianne, cette mĂšre disparue trop tĂŽt, hante encore les lieux.
Ce roman permet de s’Ă©vader vers un lieu nature et paisible qui peut plaire Ă  beaucoup de lecteurs j’en suis sĂ»re. Pour ma part, j’ai trouvĂ© le rythme un peu trop lent, je m’attendais Ă  une intrigue un peu plus riche en rebondissements, avec des secrets qui surgissent lorsqu’on s’y attend le moins.
♄ MalgrĂ© mon avis mitigĂ©, « La maison de vacances » est un roman que je conseille d’emporter dans sa valise durant les vacances ou tout simplement Ă  lire bien installĂ© dans un transat au fond de son jardin ♄

Rates 3 Ă©toiles

amazon la maison