La Meute Harbor – #1: La rencontre et #2: Initiée ⋆ Audrey S.G. – L’avis de Diboux

 

Plume La meute harbor 1Plume La meute harbor 2

Résumé du Tome 1 : La rencontre
Quand on est une jeune fille de 17 ans timide et préférant la lecture aux sorties entre amis, la vie de bohème sur les routes en compagnie de son père s’apparente au paradis sur terre.
Seulement voilà toutes les bonnes choses ont une fin, et désormais Héléna va devoir faire face à son pire cauchemar, le lycée ! Ce changement ne sera pas le seul cette année dans la vie d’Héléna, sa rencontre avec le troublant Valentin changera plus que ses habitudes.
Son passé lui sera révélé alors que son futur lui, deviendra des plus incertain.
Résumé du Tome 2 : Initiée
Des sorcières et des loups-garous !Après les révélations faites par Valentin, Héléna est perdue.Peut-elle encore lui faire confiance ? Peut-elle toujours se fier à lui ?Très vite, Héléna devra faire un choix. Raisonner et fuir ou suivre son instinct et se battre. L’amour qui la lie à Valentin sera-t-il suffisamment fort pour survivre aux épreuves qui les attendent ?Le passé deviendra-t-il un obstacle et séparera-t-il leur couple ?La menace qui plane sur Héléna brisera-t-elle leur avenir ?De découverte en découverte les origines d’Héléna se dévoilent et les secrets éclatent.

L’Avis de Diboux :

C’est en voyant les extraits que ma collègue de blog a posté que j’ai eu envie de me lancer dans cette lecture « La meute de Harbor » de Audrey S. G. 🤓
En 2018 je veux un peu sortir de ma zone de confort et quoi de mieux qu’une nouvelle de romance fantastique pour commencer cette résolution ?
Helena est une jeune fille de 17 ans, bohème, vivant sur les routes avec son père. Elle est timide et réservée et préfère la compagnie des livres à celle des humains. Qui va la blâmer ? Certainement pas nous Mais un beau jour son père, écrivain, décide de poser ses valises à Bar Harbor pour écrire une saga et inscrit donc sa fille au lycée pour la première fois de sa vie. Helena va donc être en contact avec des adolescents pas tous très accueillants et découvrir la vie en société. Elle va très vite sympathiser avec l’exubérante Ludivine et être remarquée par le prince du lycée : le sexy et ténébreux Valentin Eaton J’avoue que ce nom de famille me perturbe car pour moi il est associé à Tobias « Quatre » Eaton dans Divergent, mais bon tout le monde sait à quel point je suis dingue de Quatre donc ça ne peut qu’être prometteur pour moi
Valentin, dès qu’il croise le regard de Helena, est irrémédiablement attiré par elle et la réciproque est vraie. Il va tout faire pour se rapprocher d’elle et ne plus la lâcher malgré l’ombre d’Angel qui plane entre eux. Bah oui il faut toujours une ex garce et méchante dans l’histoire
Mais que va-t-il se passer une fois que Helena aura baissé sa garde et ouvert son cœur à Valentin ?
Un nouveau monde va s’ouvrir à elle et avec ça son lot d’émotions et de surprises, bonnes et mauvaises. Valentin est-il celui qu’il prétend être ?
Helena sera-t-elle prête à accepter cette nouvelle vérité sur elle et le monde qui l’entoure ? Valentin sera-t-il prêt à tout pour la sauver ?
Et si le passé les rattrapait tous les deux ?
♦  ♦  ♦
Je suis assez mitigée, sur cette lecture bien que très agréable et surtout très addictive plusieurs points me dérangent. Tout d’abord le format. L’auteur a pris parti de faire une nouvelle, j’adore, mais tout est trop rapide. Je comprends parfaitement le concept d’une nouvelle mais étant donné qu’il y a plusieurs tomes pourquoi ne pas détailler un peu plus certains points ? Tout va vraiment trop vite, que ce soit l’histoire en elle-même ou la relation entre Helena et Valentin. Je pense à une scène en particulier qui m’a un peu déçue. Elle partait super bien et puis il y a eu un couac qui a enlevé l’intensité du moment. C’est vraiment dommage car on aurait pu avoir une scène merveilleuse.
La mise en place du fantastique est très bien amenée, cependant là aussi une fois établie tout va trop vite. On aimerait plus de suspens, de doutes, de remise en question… Le tome 1 se termine de façon à ce que l’on se jette sur le 2, ça c’est très bien joué de la part de l’auteur et même si ma lecture du premier tome était mitigée je n’ai pas dérogé à la règle et le tome 2 fut dévoré en très peu de temps avec cette envie de plonger dans leur univers.
Beaucoup de nouvelles interrogations arrivent et l’histoire entre Helena et Valentin se renforce avec des passages que j’adore. La tension monte, que va-t-il se passer ? Helena est en danger, mais si avec elle, elle entraînait les gens qu’elle aime ? Est-ce que Valentin acceptera la nouvelle vérité qui se montre à eux ou bien laissera-t-il tomber Helena face à son destin ?
Cette lecture m’a permis de découvrir un nouveau style, bien que mon tout premier amour reste Twilight, j’ai adoré découvrir cet univers mystique. J’attends le tome 3 avec grande impatience suite à la fin du tome 2 et j’espère sincèrement que tous les petits défauts relevés dans les deux premiers tomes seront effacés.
Comme d’habitude je vous laisse avec des citations et si jamais vous avez des titres de romance fantastique à lire je prends avec plaisir
« Au bout de quelques minutes je me rends compte qu’elle s’est endormie, j’en profite alors pour m’approcher afin de la contempler de plus près. Elle a l’air si paisible dans son sommeil que je ne peux m’empêcher d’effleurer sa joue, sous ma caresse je la sens s’éveiller, je me penche alors vers elle pour déposer un nouveau baiser sur sa joue et je lui chuchote de rêver de moi.  » Valentin T.1
« Ces mots me font chaud au cœur, toute ma vie je n’ai eu que mon père et personne d’autre. Nous sommes des bohèmes, nous n’avons pas de racine. J’étais persuadée que cela m’allait, mais aujourd’hui je sais que non. Faire partie de ce tout me rend heureuse, je me sens enfin à ma place et surtout entière.  » Helena T. 2

 

 

 

 

La Meute Harbor – Tome 1: La rencontre ⋆ Audrey S.G.

LMH 1

Plume La meute harbor 1

Résumé de l’auteur:
Quand on est une jeune fille de 17 ans timide et préférant la lecture aux sorties entre amis, la vie de bohème sur les routes en compagnie de son père s’apparente au paradis sur terre.
Seulement voilà toutes les bonnes choses ont une fin, et désormais Héléna va devoir faire face à son pire cauchemar, le lycée !
Ce changement ne sera pas le seul cette année dans la vie d’Héléna, sa rencontre avec le troublant Valentin changera plus que ses habitudes.
Son passé lui sera révélé alors que son futur lui, deviendra des plus incertain.

Ma chronique :

Je remercie Audrey S.G. pour m’avoir proposé la lecture de sa première saga que je suis en train de dévorer 🤓 😍
Héléna a 17 ans et depuis son plus jeune âge, elle a l’habitude de changer d’environnement. En effet, son père est écrivain et son inspiration du moment les mène dans des villes différentes tous les 6 mois environ. C’est pourquoi Héléna suit des cours à domicile depuis toujours mais cela va devoir changer… Désormais, c’est à Bar Harbor qu’ils vont poser leurs valises pour une durée indéterminée ce qui offre l’opportunité à Héléna d’intégrer le lycée. Un changement pas simple pour la jeune femme, une épreuve même car très timide et solitaire, elle ne sait pas comment se faire des amis et appréhende sa rentrée… Et même si elle ne désire qu’une chose : se fondre dans la masse ; Valentin Eaton, lui, la star du lycée va très vite n’en avoir d’yeux que pour elle 😍
Entre la dernière conquête de Valentin qui semble la détester et des phénomènes étranges qui se produisent lorsque Héléna ressent un trop-plein d’émotions, leur relation passionnée ne va pas être aussi calme que ce qu’elle imaginait…😰🤫
♦  ♦  ♦
Cette histoire est le premier tome d’une saga sous forme de nouvelles intitulée « La meute Harbor ». Il s’agit d’un New-Adult fantastique assez addictif et intrigant 🤗 J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier opus et je vais très vite me jeter sur le deuxième tome que l’auteure vient de m’envoyer 🤓 🤗extrait la meute 1Comme je le disais précédemment, c’est une nouvelle donc un court récit, du coup les événements vont vite et les héros se mettent rapidement ensemble. En même temps, il n’est pas uniquement question d’attirance entre eux mais plutôt d’un besoin viscéral l’un de l’autre pour être bien mais aussi avec une grosse pincée de désir 😅 😍 Les scènes coquines sont assez sympa 😉
La narration se déroule majoritairement du point de vue de Héléna mais l’auteur nous offre également quelques passages à travers les yeux de Valentin ce qui m’a bien plu 😊 Je préfère ne pas en dire plus sur les personnages  et l’intrigue afin que vous découvriez tout cela par vous-même.
La plume d’Audrey S.G. est agréable à lire, fluide avec une pincée d’humour bien placé, une belle surprise pour moi et limite , je trouve que ce tome était trop court tellement j’ai apprécié 🤓
A l’issue de cette première partie, l’intrigue m’a l’air vraiment bien étudiée du coup, je suis prête à découvrir les secrets, révélations ou autres phénomènes étranges qui devraient faire partie intégrante du tome 2 : Initiée 🤗 Mais j’avoue… Ce qui m’intéresse énormément, c’est l’avancée de la relation entre nos deux héros suite au dénouement de ce tome 😍
Les adeptes de romances fantastiques devraient y trouver leur compte, c’est pourquoi je vous encourage à la découvrir 😉 Par contre, il vaut mieux avoir tous les tomes sous la main histoire d’éviter la frustration 😏🤫

Rates 4.5 étoiles

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

Amour fou ⋆ Coraly COX

amour fou 3

Plume Amour fou.jpg

Résumé de l’auteur:
Une rencontre peut tout changer… Ana va le comprendre à ses dépens. Découvrez la vie plutôt calme d’une jeune femme pétillante qui va se transformer en véritable aventure … Son quotidien va être bouleversé d’une façon qu’elle n’aurait jamais imaginé et va devenir une course contre la montre à la recherche de l’amour.

Mon avis :

Je remercie Coraly Cox pour m’avoir proposé la lecture de son premier roman et pour m’avoir gentiment envoyé un exemplaire de cette romance contemporaine très sympa 🤓 😍
J’ai très vite accroché à cette histoire que j’ai lu en moins de deux heures. « Amour fou » est une petite romance assez punchy et je précise que c’est un triangle amoureux. En général, soit on adore, soit on a du mal car on a toujours peur que l’héroïne ne choisisse pas celui qui nous fait rêver ! 😅 Pour ma part, je n’ai pas été déçue du choix d’Ana 🤗 En même temps au fur et à mesure que l’on avance dans l’intrigue on se rend bien compte qu’il n’y a pas vraiment à choisir c’est une évidence !
amour fou 2.jpgUn triangle amoureux avec pas mal de rebondissements qui font qu’il se dévore très rapidement. Les événements s’enchaînent plutôt vite, le roman fait un peu plus de 150 pages donc ne permet pas de s’attarder sur les descriptions.
J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Ana, qui est une jeune femme naturelle et pétillante même si par moment je me suis demandée pourquoi elle refusait d’ouvrir les yeux alors que les signes étaient bel et bien présents ! 😅 J’ai adoré Adrian que j’ai trouvé très craquant 😍 Et Josh… ben je me suis méfiée de lui dès le début avec son air un peu trop parfait et… je ne peux vous dire qu’une chose : j’ai eu raison ! 🤓🤫
Pour finir, « Amour fou » est un premier roman, Coraly Cox l’a auto-édité du coup oui, il y a quelques imperfections mais on ne s’y attarde pas ; perso j’ai été complètement happée par ce triangle amoureux  qui vous fera aussi bien râler que craquer 😍

Rates 4 étoiles

amour fou 1.jpg

 

 

 

 

Une vie ne suffit pas ⋆ Annie FAYET

une-vie-ne-suffit-pas-766700

Plume Une vie ne suffit pas

Résumé de l’auteure:

Je ne remercierai jamais assez Annie Fayet pour sa confiance, sa patience, son écoute et ce Service Presse.

Ma chronique :

Annie Fayet m’a gentiment proposé la lecture de son roman et je suis ravie d’avoir pu découvrir cette romance historique qui est une première pour moi 😊 Une histoire d’amour improbable qui naît dans les années 1890 et qui perdure jusque durant la Première Guerre mondiale. Un très beau roman avec ses moments de joie, d’amour, d’innocence mais aussi ses tragédies, ses douleurs, ses peines et ses guerres. J’espère vous donner envie de le découvrir 😄
Marietta Fontanier est l’aînée de la famille et à seulement 16 ans elle est devenue la mère de substitution de ses quatre frères et sœurs. En effet, leur mère est décédée il y a un an, après avoir accouché de son dernier enfant. Un coup dur pour la famille et pour son père, Martin, un homme désemparé et anéanti par la perte de sa femme et qui malgré sa peine, trime tous les jours pour pouvoir nourrir ses cinq enfants : Marietta, Adeline, Martial, Émilie et Adrien.
Un jour, la gérante de la mercerie du village lui propose de l’embaucher afin de l’aider à confectionner une commande importante pour la comtesse de Saint Leu. Marietta accepte cette offre avec joie même si elle sait que cumuler la gestion de la maison et un travail à l’extérieur ne sera pas simple. Cependant, obtenir quelques moments d’évasion mérite bien quelques sacrifices. Ces quelques heures passées à l’extérieur de la maison lui sont nécessaires pour oublier le temps d’un instant cette vie précoce et fatigante de mère responsable. Lors de la présentation de son travail chez la comtesse, Marietta fait la connaissance de son deuxième fils, Guillaume dont l’attirance mutuelle semble instantanée. Cependant, quel place pour leur amour au sein de leurs catégories sociales opposées ?
Un amour interdit, un enfant illégitime, des blessures secrètes, des non-dits, un rejet…
Ces difficultés vont pousser la jeune Marietta, qui a déjà subi bien trop de douleur pour son entrée dans l’âge adulte, à fuir son village et sa famille. Recommencer une nouvelle vie, une vie de mère célibataire loin du château des Saint Leu en se faisant appeler dorénavant Marie…
♦  ♦  ♦
Avec ce roman j’ai découvert une nouvelle fois, une belle pépite de l’auto-édition. Je ne m’attendais pas à passer par tant d’émotions au fil des pages. La plume d’Annie Fayet est magnifique, réfléchie, précise, dotée de très belles descriptions et à mon sens, ce style reflète un professionnalisme digne d’un grand auteur 😍
 « Une vie ne suffit pas » est une romance historique qui ravira les adeptes de ce genre. Je suis également persuadée qu’elle pourra convaincre les plus frileux de s’y frotter car son intrigue extrêmement bien menée, riche en émotions de toutes sortes et d’un réalisme incontestable saura vous toucher et vous bouleverser.
Annie a écrit un roman très abouti que ce soit par le vocabulaire utilisé mais aussi par l’intrigue qui se développe intensément au fur et à mesure de la lecture. Le tout agrémenté de descriptions qui semblent être définies avec exactitude. J’ai tout simplement été happée et immergée dans cette ambiance fin XIXe, aussi bien passionnante que révoltante. Une partie de l’histoire a lieu durant le contexte terrible de la Première Guerre mondiale. Je trouve qu’Annie a trouvé les mots justes pour décrire toutes les atrocités se déroulant sur le front, dans les tranchées et les conséquences physiques et morales de cette guerre épouvantable sur les hommes, en restant au plus proche de la réalité sans que cela ne tourne au gore.
Durant cette magnifique lecture j’ai eu le cœur brisé un certain nombre de fois 💔 A chaque fois, j’essayais de me mettre à la place de Marie… Après chaque nouvelle épreuve, je me demandais comment elle parvenait à puiser le peu de force encore en elle pour continuer d’avancer après les souffrances qu’elle subit. Je ne vous cache pas que certaines de ses réactions m’ont fait sortir de mes gonds 😟 Mais en y réfléchissant bien, ce n’est que le reflet d’une mère courage exemplaire qui veut simplement protéger ses enfants, pouvoir leur offrir une famille et un nom autre que celui atroce de « bâtard ». Je me suis plusieurs fois posée cette question : comment aurai-je réagi à sa place ? Je ne suis pas sûre que j’aurais réussi à gérer toutes ces entraves à la vie aussi bien qu’elle. Marie est une femme dotée d’une bravoure incroyable… Une héroïne qui se bat contre la mort et pour la vie. Elle donne tout pour offrir le meilleur à ses enfants quitte à prendre la terrible décision de renoncer à son grand et éternel amour pour Guillaume. Un acte extrêmement courageux, émouvant et poignant.
Comme vous l’avez compris, j’ai été captivée par l’histoire de Marie, je suis tombée sous le charme de la jolie plume d’Annie Fayet qui m’a fait voyager dans le temps. J’ai beaucoup aimé les quelques échanges de lettres présents dans certains chapitres et je salue les descriptions des scènes d’amour qui sont amenées naturellement, sensuellement et que j’ai trouvé très agréables à lire.
coeur-gif-039Je vais vous faire une petite confidence, j’ai lu ce roman il y a maintenant 3 semaines donc on peut dire que j’ai laissé mûrir mon ressenti et je pense que j’ai bien fait car si j’avais rédigé ma chronique dans la foulée « Une vie ne suffit pas » aurait frôlé le coup de cœur sans l’atteindre 😕 Pourquoi ? Et bien ce roman m’a vraiment touchée et étant de nature assez sensible j’ai eu beaucoup de peine durant ma lecture car l’histoire est aussi passionnante que déchirante. En effet, il y a beaucoup de décès et je ne m’attendais pas forcément à en vivre autant durant cette lecture… Je suis pleinement consciente que l’histoire écrite par Annie reflète la triste réalité de cette époque très difficile mais mon petit cœur a été malmené et a eu un peu de mal à s’en remettre 😥 C’est pourquoi après quelques semaines de recul, je suis ravie de classer « Une vie ne suffit pas » dans mes coups de cœur 💗💗💗
Merci beaucoup Annie pour cette histoire émouvante 💗 au plaisir de découvrir la suite de ce roman  avec « Les jonquilles fleurissent en décembre » afin d’y retrouver votre belle plume 😍
Vous pourrez retrouver prochainement une interview d’Annie Fayet dans la rubrique concernée du blog.
Lien vers le site de l’auteure où vous pourrez trouver des extraits de ses romans, des avis de lecteurs, des dates de dédicaces et commander ses livres

Rates 5 étoiles

Amazon une vie

Super Connard et Moi (Tome 1)⋆ Clémence LUCAS

couv super connard

Plume Super connard.jpg

Résumé de l’auteure:

À bientôt 22 ans, Izzy est une jeune femme maladroite mais terriblement attachante.
Rick, lui est le Super Connard. Le beau gosse à l’état pur qui use de son charme pour toutes les faire tomber et ne se prend pas la tête.
Tous les deux jouent au chat et à la souris pendant plusieurs mois jusqu’au jour où Izzy se laisse attraper.
Mais tel est pris qui croyait prendre, le rôle du chat n’est pas forcément tenu par celui que l’on croit.
Je remercie Clémence Lucas pour sa confiance et ce Service Presse.

 

Ma chronique :

Lorsque Clémence a fait son appel aux chroniqueuses, je me suis empressée de lui répondre car le résumé de « Super Connard et Moi » m’a de suite emballée. De plus, j’ai une confiance totale en sa plume qui ne laissait aucun doute sur le fait que j’allais apprécier ma lecture 😊 Il s’avère qu’en fait je ne l’ai pas simplement apprécié, je l’ai A-DO-RÉ 💕
Rick est un vrai sex-symbol qui fait tourner la tête aux femmes avec sa carrure athlétique, ses beaux yeux marrons, son sourire ravageur, sa petite barbe de quelques jours ô combien sexy et ses nombreux tatouages qui en excitent plus d’une 😜
 Izzy en pince pour ce mec depuis son adolescence et malgré le fait qu’elle le côtoie tous les matins lorsqu’il vient chercher son café, elle n’a jamais osé faire le premier pas. Pourtant, en ce qui concerne les jeux de séduction et les regards charmeurs qui en disent long ces deux-là se débrouillent plutôt bien 😍
Mais voilà, Rick est catalogué Super Connard… Le mec parfaitement conscient de son sex-appeal, qui en joue à fond et qui possède un nombre incalculable de nanas à son tableau de chasse. Jamais d’attache, il prend, il jette et passe à la suivante. En clair, le mec qu’il faut à tout prix éviter si on ne veut pas voir son petit cœur brisé au bout d’une nuit de rêves passionnés 💔 Rick et Izzy ? C’est tout sauf une bonne idée, Rick est bien trop séducteur mais quel est le poids de la raison face à votre idéal masculin ?
Shawn est un des meilleurs amis de Rick et le voisin de palier d’Izzy. Il est complètement sous le charme de sa jolie voisine depuis des mois. Shawn est vraiment LE bon garçon… adorable, serviable et plutôt beau mec mais malheureusement si transparent aux yeux d’Izzy
Comment ce triangle amoureux va-t-il tourner ?
Lequel de ces deux beaux gosses saura faire chavirer le cœur de la belle Izzy ?

  ♦  ♦  ♦

Une romance en deux tomes dont le premier opus est déjà hyper addictif. Je viens tout juste de le dévorer et je n’ai qu’une chose à dire à Clémence : Tu as eu raison de te lancer dans ce registre car c’est un pari gagné haut la main !! 😀 Cette lecture m’a mise de super bonne humeur tellement elle est agréable et passionnante.
J’ai beaucoup aimé les personnages en particulier Izzy qui est très marrante notamment par sa maladresse mais elle est aussi attachante et très naturelle… Elle vit sa vie sans se prendre la tête
J’ai eu un coup de cœur pour Shawn, j’aime beaucoup sa façon d’être, sa patience, son dévouement à l’égard d’Izzy, son côté protecteur qui l’amène même à se battre pour rendre justice à l’élue de son cœur… C’est vraiment le mec parfait 💘 mon chouchou 😍 Shawn est typiquement le genre d’homme dont Izzy a besoin, un homme qui la respectera, l’aimera plus que de raison et prendra soin d’elle.
Et puis Rick… ben c’est Rick, un Bad Boy charmeur, sexy, baraqué, tatoué et tatoueur…  Il va en faire fantasmer plus d’une c’est certain alors comment Izzy pourrait-elle résister à ce si charmant super connard ??
Même si j’aime les romans d’amour profonds, touchants et qui me font chouiner et bien je suis aussi une grande adepte des romances plus calmes et « Super Connard et Moi » est une comédie romantique sans prise de tête, un peu courte certes (80 pages) mais qui va à l’essentiel et agrémentée de pointes d’humour, d’amour, de folie, de sourires et de petits papillons dans le ventre comme j’aime 😊
Autre point positif et non des moindres, l’usage de la double narration interne 😁  En effet, je ne peux qu’être ravie d’avoir les points de vue d’Izzy et de Shawn.
En clair, un roman court à déguster durant votre pause déjeuner par exemple. C’est certain qu’il vous donnera le pep’s nécessaire pour affronter l’après-midi de boulot. À consommer sans modération! Alors vivement la fin du mois de juillet pour la sortie du tome 2 !! 😉

Rates 4.5 étoiles

amazon Super connard

Et puis toi ⋆ Stéphanie ABSCHEIDT

Et puis toi

Plume Et puis toi

Résumé de l’éditeur:

Pour Sacha et Angélique, leur amour est comme une évidence, et ce, pour l’éternité.

Angélique, pure citadine de seize ans, déménage à la campagne avec ses parents. Dès le premier jour de lycée, elle tombe amoureuse de Sacha, un garçon de sa classe. Très vite, ils découvrent que leurs sentiments sont réciproques et filent le parfait amour. Alors que la famille du jeune homme accepte complètement Angie, le père de l’adolescente éprouve plus de réserves. Il voulait que sa fille fasse des études, devienne musicienne, et la voir s’enticher d’un fermier sans ambition n’était pas dans ses plans…

Je remercie Stéphanie Abscheidt pour sa confiance et ce Service Presse.

 

Ma chronique :

Lorsque Stéphanie Abscheidt m’a contactée pour me soumettre la lecture de son premier roman en me faisant part de son résumé, j’ai de suite été emballée par l’idée de lire et chroniquer « Et puis toi ». Et puis la couverture est vraiment très mignonne, parfaite pour illustrer ce roman 💕
Pour être honnête, le résumé prête un peu à confusion. En effet, je m’attendais à lire une jolie petite romance Young Adult avec un jeune couple qui devrait se battre pour réussir à faire bloc contre le père d’Angélique. Finalement, cette période n’est qu’une petite partie du roman qui se trouve être plutôt surprenant !
Angélique a 16 ans et vient d’emménager à la campagne avec ses parents. Elle n’a pas accueilli avec joie la mutation de son père car ses parents ont tendance à être très stricts. Jusqu’à présent, elle a eu du mal à prendre ses marques et à se permettre des sorties. Ses copines avec qui elle s’entendait parfaitement allaient lui manquer et en plus elle venait tout juste de gagner la confiance de ses parents pour qu’ils la laissent libre de se promener en ville avec ses amies. Face à ce changement, Angélique se sent contrariée de devoir tout recommencer… de se refaire des amis et de se familiariser avec la vie rurale. La voilà maintenant dans sa campagne de Haute-Saône, le jour de sa rentrée en Première dans un nouveau lycée, à devoir tout recommencer…
Sacha lui aussi entre en Première, c’est un enfant du pays et la campagne est son élément car il aime la nature, la tranquillité et les animaux. Pour rien au monde il ne se verrait vivre en ville et d’ailleurs, il n’a pas d’affection particulière pour les citadins. L’annonce de l’arrivée de « la nouvelle qui vient de la ville » a fait son petit bout de chemin dans le village et il compte bien lui en faire voir. Cependant, il ne s’attendait pas tomber sous le charme de la belle Angélique « Angie » dès le premier jour. En effet, la jolie brune aux yeux verts est loin de le laisser indifférent et pour lui, il paraît évident que cette année scolaire ne ressemblera en aucun cas à celles qu’il a vécu jusqu’à présent.
D’un simple regard vers son voisin de table, Angélique tombe littéralement sous le charme du jeune homme qui laisse entrevoir un tatouage plutôt imposant glissant de sa nuque vers son coude. Sacha est très charismatique, viril et musclé pour son âge, de plus, son tatouage lui donne un côté bad-boy très attirant.
Sacha n’est pas passionné par les cours mais ses parents l’obligent à finir le lycée et souhaitent qu’il obtienne son Bac. Cependant, Sacha a déjà son avenir tracé en tête depuis un moment, en effet, cet avenir, il le voit à la tête de la ferme familiale. Par conséquent, il se sent à l’opposé d’Angie et bien qu’il soit complètement séduit par elle, il se refuse à imaginer que leur relation pourrait déboucher sur autre chose que de l’amitié. Qu’est-ce qu’un paysan pourrait apporter à cette magnifique fille des villes ?
Durant deux ans ils vont se découvrir et s’aimer passionnément. Leur complicité et leur amour sans faille vont être mis à mal lorsque les parents d’Angie vont prendre une décision irrémédiable afin d’assurer l’avenir studieux de leur fille unique.
Leur amour fusionnel parviendra-t-il à surmonter cette épreuve ? Rien est moins sûr…

  ♦  ♦  ♦

Comme je le disais plus haut, je ne m’attendais pas à la tournure prise par l’histoire. En fait même si le récit commence avec Angie et Sacha à l’âge de 16 ans, nous les suivons au fur et à mesure plusieurs années après. Cela fut pour moi une belle surprise car j’aime voir les personnages évoluer à travers les âges, ensemble… ou non 😢 Le deuxième point que j’ai apprécié concerne nos deux personnages, Angie et Sacha que j’ai trouvé extrêmement attachants et qui m’ont beaucoup émue. Lorsque j’ai démarré ma lecture, je ne m’attendais pas à tous les obstacles qu’ils s’apprêtaient à affronter et j’ai d’ailleurs eu mal au cœur un certain nombre de fois… Un dernier point que j’ai beaucoup aimé, il s’agit de la double narration qui nous permet d’avoir les points de vue de nos deux héros, j’adore ce mode de narration (je pense que ceux qui me suivent l’ont bien compris maintenant !) 😀
Passons maintenant aux points qui m’ont un peu dérangé. En premier lieu, j’ai trouvé que l’histoire était trop rapide à mon goût, cependant le roman étant plutôt court (150 pages) je comprends que l’auteure ne puisse pas trop entrer dans les détails… En toute franchise, j’ai adoré les 2/3 du roman, mais vraiment beaucoup, beaucoup aimé 😍 et à contrario, les 50 dernières pages m’ont déçue. Le tournant de l’histoire m’a scotchée car je ne pensais pas que Stéphanie Abscheidt oserait réserver ce sort à nos deux amoureux 😞 d’ailleurs, mon petit cœur tout mou a du mal à s’en remettre ! De plus, cette dernière partie assez mystique je dirais, n’a malheureusement pas réussi à m’enthousiasmer 😕 Cependant, pour rassurer l’auteure, le pari était compliqué pour ma part car je ne suis vraiment pas fan de tout ce qui est fantastique/paranormal.
Pour finir, j’ai trouvé que ce premier roman est plutôt réussi car Stéphanie a une jolie plume qui m’a procuré un certain nombre d’émotions donc c’est un pari gagné. De plus ce roman court est vraiment très surprenant, alors si vous aimez les évènements inattendus vous ne devriez pas être déçu 😉

Rates 3 étoiles

Amazon Et puis toi

La rousse qui croyait au père Noël ⋆ Suzanne MARTY

Couv KDP ebook 2016 - blog

Plume La rousse qui croyait au père Noel

Résumé de l’éditeur:

Ma chronique :

J’ai beaucoup aimé ce Chick-Lit très frais, drôle et vraiment très agréable à lire. J’ai passé un très bon moment et il m’a fait beaucoup de bien entre deux lectures avec des sujets assez difficiles. Je le conseille pour passer un moment sympa et plein de légèreté 😉
Flamme est célibataire, son prénom ne lui a pas été donné par hasard. En effet, Flamme est rousse, une vraie de vraie avec son teint cachet d’aspirine qui rougit au moindre rayon de soleil. À cause de nombreuses relations sentimentales plutôt désastreuses, elle a fait vœux d’abstinence et cela dure depuis 10 ans maintenant 😲 La voilà finalement à l’aube de la quarantaine, à 39 ans et demi, célibataire endurcie et sans emploi stable. Comment en est-elle arrivée là ?
Retour sur son passé de comédienne, ses rêves de star, pensant qu’avec sa chevelure rousse pas commune, elle se démarquerait des autres. Retour aussi sur son désert affectif et sexuel qui l’accompagne depuis 10 ans, faute de princes charmants. Avec une trésorerie au plus basse durant cette dernière décennie, Flamme n’a jamais pu se permettre d’envisager le moindre voyage afin de favoriser les rencontres. Jusqu’à présent, son seul moyen de changer d’air est de passer quinze jours chaque année chez ses parents à la campagne. Un bilan pas folichon 😕 c’est pourquoi avec la nouvelle année qui arrive, Flamme est pleine de bonnes résolutions. À bientôt 40 ans, il faut que ça change… Il y en a assez de perdre son temps ! Elle doit se prendre en main et bousculer les plans du destin qui ne semble pas très clément avec elle 😩
Grâce à ces bonnes résolutions, Flamme parviendra-t-elle a décrocher un rôle conséquent au théâtre ou au cinéma ?
Rencontrera-t-elle un vrai prince charmant ?
Comment se dérouleront ses premières vacances solo sur l’île d’Indinonis, au Dream Camp à priori propice aux fiestas et aux rencontres ?
Bon autant vous dire que ce n’est pas gagné !
♦  ♦  ♦
Comme je le disais précédemment, ce roman est très plaisant bien qu’un peu court à mon goût; cependant ce qui est rassurant, c’est que l’épilogue laisse sous-entendre la possibilité d’une suite donc je ne peux que l’espérer ! Je l’ai lu en une matinée et j’ai adoré Flamme et ses péripéties. Elle est drôle, attachante et on souhaite vraiment qu’il lui arrive de belles choses dans la vie, qu’elle soit épanouie aussi bien professionnellement que personnellement. Qu’elle rencontre son prince charmant et qu’elle abandonne sa période d’abstinence 😝
Ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce roman et qui le démarque des autres, c’est l’âge de Flamme, en effet ça change des héroïnes dans la vingtaine ou trentaine. Les quarantenaires ont elles aussi leur place dans les romances / Chick-lit ! J’ai aussi bien aimé le personnage de Céline qui avec son côté nature, son franc-parler et ses expressions à mourir de rire réussit à dérider et à secouer Flamme. 
En clair, une lecture fraîche et dynamique qui pourrait facilement vous servir de compagnon de voyage afin de joindre l’utile à l’agréable. Je vous le conseille 😀 et pour ma part, j’espère découvrir la suite des aventures de Flamme très bientôt 😉

Rates 4 étoiles

Amazon La rousse

Rien d’autre que la vie ⋆ Claire CASTI DE ROCCO

rien d'autre que la vie

Plume Rien d'autre que la vie

Résumé de l’auteure:

Ma chronique :

J’ai pris contact avec Claire via un groupe de blogueurs lisant les auteurs indépendants. Après avoir lu le premier chapitre en ligne sur son blog, j’ai de suite voulu en savoir plus. En effet, ce premier chapitre chargé en émotions pose énormément de questions, c’est pourquoi il m’était impossible de passer à côté de ce roman.
Claire Casti de Rocco est une jeune auteure qui a déjà un premier roman à son actif dont je me réserve la lecture pour la fin de l’année, ambiance de Noël oblige 😊. Ce deuxième opus « Rien d’autre que la vie » est une merveilleuse histoire d’amitié fille-garçons avant tout, avec une pointe d’amour, de tristesse, de regrets, de malentendus… Pour moi, une superbe découverte qui m’a émue aux larmes.
💗 Un IMMENSE coup de cœur pour l’histoire d’Anna et Laurent, un couple que j’ai eu du mal à quitter et pour lesquels les larmes me chatouillent encore les yeux au moment même où je rédige cette chronique. Je vous invite à découvrir vous aussi ce roman ainsi que son auteure très talentueuse, Claire Casti de Rocco 💗.
En septembre 2007, tandis que Lise fait le tri dans les affaires de Laurent, son frère récemment décédé, elle découvre une photo accompagnée d’une lettre. En posant les yeux sur les premières lignes de cette lettre, elle reconnaît de suite la plume fine, sobre et minutieuse de Laurent. Bien que très peinée par la disparition soudaine de son frère âgé de 36 ans, emporté par le cancer, Lise ne peut s’empêcher de parcourir cette lettre, ce vestige d’une vie si vite envolée. Sur la photo annexée à la lettre, se trouvent Laurent en compagnie d’une jeune femme, lorsqu’il devait avoir la vingtaine. Pour Lise, leurs corps aussi proches et enlacés ne laissent aucun doute sur leur relation. Laurent n’a jamais été très démonstratif en amour et le fait de se laisser enlacer de cette manière montre que cette femme devait beaucoup compter pour lui. La jolie jeune femme le dévorait des yeux de manière amoureuse, les yeux pétillants et chargés de passion. Leurs deux prénoms étaient inscrits au dos, Laurent et Anna – Juin 1992.
Face à cette découverte, des milliers de questions traversent l’esprit de Lise : pourquoi avoir gardé cette photo ? Pourquoi cette lettre et que représente-t-elle pour Laurent ? Pourquoi n’a-t-elle jamais vu cette femme s’ils étaient aussi proches ?
A ce moment précis, une réalité la frappe… Elle ignore toute une partie importante du passé de son frère. Par l’intermédiaire de cette lettre bouleversante, Laurent demande à sa sœur d’accomplir une dernière faveur. Face à cette réalité, Lise n’a pas d’autre choix que d’honorer la dernière volonté de son frère disparu. Il est temps pour elle de prendre contact avec Anna afin de lui annoncer le décès de Laurent et lui remettre cette lettre qui risque de la bouleverser.
Comment Anna va-t-elle réagir à l’annonce de cette disparition et quelle sera sa réaction face à la dernière volonté de Laurent, son premier amour ? Elle qui a poursuivi sa vie après leur rupture et qui s’est construit une famille. A présent, elle est mariée, comblée de bonheur avec ses deux filles, Marianne et Lilou, et enceinte du troisième enfant. Bien qu’heureuse depuis ces 15 dernières années, Anna a toujours gardé le souvenir de Laurent très précieusement dans un coin de sa tête. Ce jeune étudiant à l’époque, qui fut un ami très proche, d’une bienveillance à toute épreuve, fidèle, apprécié de tous et qui par la suite devint son premier amour. Impossible d’oublier cet être tant aimé qui l’a abandonné du jour au lendemain sans donner de nouvelle pour une raison qu’elle ignore encore…
Malgré sa grossesse presque à terme, Anna ressent le besoin irrépressible de se rendre à l’enterrement de son ex meilleur ami, son amour de jeunesse trop vite révolu. C’est la dernière occasion pour lui faire ses adieux et clore un chapitre de sa vie resté bien trop longtemps en suspens. Récupérer cette lettre, ce souvenir, cette preuve que tout comme elle, il ne l’a jamais oubliée et découvrir peut-être les raisons de son départ qui lui a brisé le cœur ?
Cette perte soudaine va projeter Anna dans ses souvenirs passés avec sa bande d’amis. Ce groupe de jeunes hommes auxquels elle s’est attachée et avec lesquels elle a passé une des plus belle année de sa vie. Un retour 15 ans auparavant avec des moments de joies, de doute, de rire, de peines, de fêtes, d’amour, d’incompréhension, de mélancolie…
♦  ♦  ♦
IMG_0933.JPGTout d’abord, je trouve que cette couverture est très jolie et parfaite pour l’illustration de ce roman. La jeune femme qui figure sur la photo correspond tout à fait à l’image que je me fais d’Anna à l’âge de 18 ans, alors je félicite ce choix très pertinent 😊
Me voilà maintenant plusieurs heures après avoir tourné la dernière page de ce roman et pour tout avouer, je suis encore très émue et bouleversée par cette histoire qui m’a tenue en haleine au fil des pages. Un roman très abouti qui m’a happée… Une plume superbe, douce, fluide, qui diffuse de merveilleuses émotions et très riche en vocabulaire. Claire Casti de Rocco, vous avez une fan de plus, c’est moi 😁
De très belles descriptions de la côte normande avec les falaises des Vaches Noires, un décor végétal, ensoleillé et sauvage. En clair, un magnifique tableau pour ce récit poignant au sujet de l’amitié et de la complicité homme/femme; mais aussi une histoire d’amour extrêmement touchante et malheureusement avortée bien trop tôt à cause de malentendus, de lâcheté, de trahison… Voilà qui donne un magnifique roman qui force à réfléchir sur le temps qui passe et les malheurs de la vie. Cet écrit délivre un message : Profitez du temps passé avec des êtres chers, déclarez leur tout l’amour que vous leur portez pour ne pas avoir de regrets… Pour ne pas regretter d’avoir laissé filer l’amour de votre vie, ni de regretter de ne pas s’être battu pour rester proche de l’être aimé. Surtout, pour ne pas reproduire les mêmes erreurs que Laurent 😟
J’ai beaucoup aimé les analepses, les chapitres qui appartiennent au passé et qui nous permettent de les découvrir durant leur jeunesse insouciante. On les voit se prendre d’affection les uns pour les autres et souhaiter passer le moindre de leur temps libre ensemble car leur amitié, certes éphémère, est tellement profonde et vraie. S’il fallait trouver un petit bémol à l’histoire, je dirai qu’étant donné qu’ils sont une dizaine de mecs dans la bande, il n’est pas évident de retenir tous les noms et de mettre un visage sur chacun mais bon l’important est d’enregistrer les plus importants !
La lettre de Laurent m’a émue aux larmes, elle est très triste et en même temps c’est une magnifique déclaration d’amour. J’étais désespérée face à cet amour achevé bien trop tôt. J’ai ressenti beaucoup de peine pour lui, d’être passé à côté du bonheur tout simplement et de mourir avec ses regrets et son cœur meurtri. Jusqu’à la fin de sa vie, Laurent a pensé à Anna qui était incontestablement la femme de sa vie.
Même si j’avais quelques théories sur ce qui avait pu causé leur rupture et la fuite de Laurent, ce n’est qu’au cours de l’avant-dernier chapitre que les révélations se font. Face à ces vérités, je me suis retrouvée effondrée par tant de gâchis créé par des personnes égoïstes et manipulatrices, j’avais envie de hurler. On peut dire que Claire Casti de Rocco a clairement réussi sa mission à savoir la transmission des émotions. En effet, je me suis beaucoup attachée à ses personnages. J’ai ressenti une empathie émotionnelle très forte à partager leurs sentiments, à tel point que j’ai eu du mal à quitter Anna et Laurent. Il faut dire que je suis assez sensible et ce qui explique peut-être pourquoi j’ai pris cette histoire autant à cœur.
coeur-gif-039Encore une très belle découverte dans le monde de l’auto-édition. J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette histoire qui est triste je ne le cache pas, mais pas tant que ça quand on y réfléchit bien car les 3/4 se passent durant leur jeunesse, avec des moments très heureux de partage, d’amitié, de complicité et d’amour. J’ai vécu ce roman avec la sensation d’être spectatrice de leur rencontre et de cet épisode de leur vie tout simplement.
Merci beaucoup Claire pour m’avoir offert ce joli coup de cœur 💗 au plaisir de vous lire à nouveau 😍
Vous pouvez retrouver une interview de Claire Casti de Rocco dans la rubrique concernée du blog.
Lien vers le site de l’auteure où vous pourrez trouver des photos de ce magnifique décor normand

Rates 5 étoiles

Je ne peux pas m’empêcher de vous mettre cette superbe chanson « Nothing Compares 2 U » écrite par Prince et chantée par Sinead O’Connor. Une chanson qui est parfaitement représentative de leur histoire lorsqu’on remplace Fifteen days par Fifteen years. Voici mon dernier clin d’œil à l’attention d’Anna et Laurent et à leur amour 💔
amazon Rien d'autre que la vie

La vie (pas si) superficielle de Mia ⋆ Mathias P. SAGAN

la-vie--pas-si--superficielle-de-mia-765643

Plume La vie (pas si) superficielle

Résumé de l’éditeur:

Ma chronique :

Je ne connaissais pas l’auteur Mathias P. Sagan qui n’en est pourtant pas à son premier roman. En effet, il a pour habitude d’exercer son talent dans le genre romance M/M et « La vie (pas si) superficielle de Mia » est un défi qu’il s’est lancé. Ce que je peux vous dire d’emblée, c’est que le défi a été relevé haut la main car ce roman est une très belle découverte pour moi et un joli coup de cœur 💖💖💖.
Mia Johanesson a 27 ans, elle est assistante marketing et vit à Paris avec son chat Fendi dans un petit appartement situé dans une résidence huppée. C’est une jolie blonde à la taille de guêpe qui adore la mode et qui a un mal fou à résister aux tentations…D’où les appels récurrents de son banquier qu’elle prend un malin plaisir à esquiver. Le point noir dans sa vie à l’apparence plutôt parfaite, est son célibat. En effet, son statut de célibataire lui convient de moins en moins et malgré son indépendance légendaire, elle aimerait bien trouver chaussure à son pied. Elle passe la plupart de son temps libre avec Joshua, son meilleur ami gay. Un beau brun très bien foutu, doux et prévenant mais qui a la mauvaise habitude d’enchaîner les conquêtes. Cela étant, il a toujours été présent pour Mia et prend soin d’elle depuis plus de dix ans maintenant. Mia est très attachée à son fidèle ami qui, d’après elle, possède toutes les caractéristiques de l’homme parfait. Les sentiments qu’elle éprouve pour lui vont au-delà de l’amitié. Elle est secrètement amoureuse de Joshua depuis des années et cela explique en partie son incapacité à s’engager avec un homme.
Sachant au fond d’elle qu’il ne pourra jamais rien se passer entre eux, étant donné leur attirance commune pour la gent masculine, Mia prend une importante décision : avant les fêtes de fin d’année, elle aura un homme dans sa vie. Il lui reste donc sept mois pour trouver la perle rare. Au préalable, elle va devoir effacer ses sentiments pour Joshua ce qui n’est pas si évident étant donné qu’ils ont prévu de passer leurs vacances estivales ensemble. Cependant, le destin a décidé de placer un délicieux jeune homme sur sa route plus tôt que prévu. Cette rencontre va être bénéfique pour Mia. Matt est tout ce qu’il y a de plus charmant. Il a 31 ans, exerce le métier d’avocat spécialisé dans le droit des familles. Un homme simple, posé et respectable qui a flashé sur Mia depuis quelques temps déjà. Néanmoins, impressionné par l’assurance de la jolie blonde, il n’a jamais osé l’aborder, la pensant inatteignable… Jusqu’à ce jour où poussé par une pointe de courage, il l’invite à dîner.
Mia sera-t-elle prête à faire plus ample connaissance avec son voisin, qu’elle a plusieurs fois surpris à la mater, depuis sa cuisine en sirotant son café ?
Matt et Mia sont très différents de par leur origine sociale et leur manière de penser. Lui est mûr et réfléchi, elle est plutôt déraisonnable et impulsive. Ont-ils un avenir ensemble ? Saura-t-il lui faire changer sa vision de l’Amour ?
Une chose est sûre, Matt va avoir un impact important dans la vie de Mia. Grâce à lui, elle va évoluer, mûrir et devenir une femme responsable…
♦  ♦  ♦
Ce roman est une très belle découverte et je ne m’attendais pas à passer par tant d’émotions. En effet, la vie de Mia n’est vraiment pas si superficielle, l’auteur ne pouvait trouver mieux comme titre ! Et puis cette couverture, je la trouve magnifique et très représentative de Mia 😊
J’ai dévoré ce roman en une après-midi, la plume de l’auteur est très agréable à lire et les pages se tournent d’elles-mêmes. Le choix de la narration interne est un très bon point car il permet de ressentir au mieux les émotions et les choix de  Mia 😍
J’ai trouvé Mia adorable et très attachante mais aussi un peu énervante par certaines de ses réactions. C’est une jeune femme au caractère bien trempé, pleine d’humour, de volonté et très indépendante. Ce trait de caractère la pousse malheureusement à fuir dans certaines situations difficiles pour elle, lors d’un trop-plein d’émotions. Au fil des pages on apprend à la connaître et à comprendre la blessure de son enfance due à un évènement dont elle se sent encore coupable.
L’humour est de la partie tout au long du roman, ce que j’ai beaucoup apprécié. J’ai rigolé dès les premières pages en me disant que je n’allais pas m’ennuyer avec Mia et ce fut le cas 😂 Cette jeune femme est vraiment marrante, elle a des expressions et des  réparties cinglantes à vous faire mourir de rire. En première partie de roman, elle est à classer dans la case « miss catastrophe » qui fait qu’on ne s’ennuie jamais avec elle. Il lui arrive toujours un truc, aussi bien une mésaventure qu’un événement bien plus sympa. Par la suite, le roman est plus sérieux et Mia va devoir faire face aux conséquences de ses actes irréfléchis et spontanés.
Même si des pointes d’humour sont présentes, l’histoire n’en reste pas moins profonde et chargée en émotions. On y retrouve tout ce que je recherche dans un roman, à savoir, ressentir aussi bien de la joie que de la tristesse, de l’incompréhension ou de l’énervement.
coeur-gif-039« La vie (pas si) superficielle de Mia » est une histoire d’amour très bien écrite qui vous fera probablement vibrer jusqu’à en avoir les larmes aux yeux, tout comme moi… Jusqu’à la fin je me demandais comment ça allait se terminer pour Mia. Pour ma part, je n’ai pas été déçue ni frustrée car une suite est en cours d’écriture et ce pour mon plus grand plaisir. J’ai déjà hâte de la découvrir 😍 Encore un joli coup de cœur pour moi 💗

Rates 5 étoiles

amazon La vie

Au-delà des tours ⋆ Anaïs W.

12962654_10209147380665442_1996399692_o

 

Plume Au-delà des tours

Résumé de l’auteur:

Il y a huit ans, son frère a commis l’irréparable. Depuis Debbie et ses parents, ruinés, vivent dans un petit appartement pitoyable de la cité de Palias. Derrière ses allures de garçon manqué, sa brutalité et sa désinvolture, Debbie est une jeune fille de quinze ans rongée par la culpabilité et l’incompréhension. Même ses meilleurs amis, Jonathan et Cyril, ne peuvent franchir la muraille qu’elle a bâtie autour d’elle au fil des années. Mickaël, le petit nouveau s’y essaiera pourtant avec plus ou moins de succès, jusqu’à ce qu’un nouveau drame familial ne fauche Debbie en plein vol…
D’injustices en mauvaises nouvelles, isolée et affaiblie, Debbie va perdre définitivement pied et fuir la réalité à tout prix. Qui viendra la sauver ? Qui la convaincra de se battre une dernière fois ?

 

Ma chronique :

J’ai fait la connaissance d’Anaïs W. sur un groupe d’auteurs à la recherche d’avis, de chroniques et de bêta-lecture. Son résumé m’a énormément intéressé et elle m’a gentiment proposé de m’envoyer son roman. Et là … Quelle merveilleuse surprise pour ce premier roman 😍 😍 😍 Ce que je peux vous dire c’est qu’Anaïs W. est pour moi une auteure de talent malgré sa jeune expérience et elle a un potentiel énorme qui mérite d’être exploité à l’infini. Pour moi il est évident qu’elle se fasse une place dans le monde de l’écriture alors j’espère lui donner un petit coup de pouce par l’intermédiaire de mon blog. Son roman «Au-delà des tours» est une perle. Un roman bouleversant qui vous saisit profondément et que vous ne pouvez plus lâcher jusqu’à ce que vous tourniez la dernière page!
Lorsqu’elle avait 10 ans, Debbie a emménagé avec sa mère dans le quartier nord de Palias et cela n’a pas été de tout repos. S’intégrer et trouver sa place dans un quartier réputé difficile n’est pas simple. Il faut s’imposer, se forger un caractère et se montrer invincible. Si ce n’est pas le cas, y vivre peut vite devenir un cauchemar. Les premier pas de Debbie au sein de la cité ont été rudes et emplis d’humiliation en tous genres et cela, jusqu’à cette altercation de trop avec Paule, une de ses tyrans, une petite caïd qui n’a peur de rien ni de personne. Trois mois après son arrivée, cette énième altercation lui apporta le déclic dont elle avait besoin, celui de ne plus avoir peur. Face à la réaction virulente de Debbie et étonnée d’entrevoir un caractère aussi fort, Paule l’a prise sous son aile et lui a inculqué tout ce qu’il y a à savoir pour se faire respecter. Depuis ce moment-là, l’adolescente sage a commencé à disparaître et à laisser place à une jeune fille instable, qui sirote des bières un peu trop souvent et fume énormément.
Lorsqu’à 13 ans elle fait la rencontre de Jonathan et Cyril un peu plus âgés qu’elle, à la MJC du coin, ils deviennent inséparables. Ces deux-là parviennent à lui montrer une autre facette de la vie en cité. Celle où les coups et les bastons peuvent laisser place aux discussions et aux moments conviviaux entre potes. Ils apportent un soutien inconditionnel à Debbie qui retrouve en Jonathan, le grand frère qu’elle a perdu. A 15 ans maintenant, elle est perdue, se sent seule et c’est d’ailleurs cette solitude grandissante qui l’entraîne dans ce cercle vicieux de la fumette et de la boisson. Le but est d’y noyer son ennui, ainsi que combler la fracture omniprésente dans sa relation avec sa famille et notamment avec sa mère. Une relation de plus en plus inexistante à cause de l’erreur impardonnable qu’a commis son frère aîné Guillaume lorsqu’ils vivaient à Lille. Même s’ils ne l’ont jamais admis, ses parents lui reprochent de ne pas les avoir averti du fait qu’il traînait avec des gens pas fréquentables. Depuis quelques années maintenant, ils ne font plus attention à leur fille qui se retrouve livrée à elle-même. Sa seule réjouissance réside dans les 2 semaines qu’elle passe chez sa cousine en Vendée depuis quelques étés. Ces vacances lui permettent de s’évader, de se requinquer moralement et physiquement pour passer l’année suivante. Malheureusement lorsque ces vacances sont annulées au dernier moment, la déception est énorme.
Le comportement de Debbie est un réel appel au secours face à sa famille qui a volé en éclat le jour de l’arrestation de son frère. Elle s’est forgé une épaisse carapace pour survivre dans la cité, mais avec l’arrivée de Mickaël on perçoit une petite fêlure s’y former en surface.
Mickaël arrivera-t-il à se faire une place auprès de Debbie « l’invincible »?
Debbie acceptera-t-elle de se montrer telle qu’elle est réellement ?
Laissera-t-elle Mickaël devenir le pilier dont elle a besoin pour se reposer et évacuer ses peines, ses cauchemars perpétuels, ses peurs ?
♦  ♦  ♦
Impossible de rester insensible face à Debbie, cette adolescente en perte de repères qui touche le fond lorsque ses amis, qui sont aussi ses piliers, s’éloignent. Se relever après cela est un combat de haut vol. Cette adolescente rebelle m’a fait passer par tant d’émotions: la tristesse, l’empathie, la colère, les larmes, le stress mais aussi la joie, le petit sourire niais que j’aime tant et dont je suis sûre que la plupart d’entre vous connaissez bien 😉
Les descriptions sont parfaites, semblent réelles, à tel point que j’ai eu le sentiment d’être propulsée dans cette cité de Palias et d’être spectatrice de Debbie et de sa vie mouvementée. Cette cité, avec ses tours, ces jeunes qui squattent et qui essaient de combler leur ennui quotidien, dit comme ça on peut croire que c’est cliché mais pas du tout. Il y a une vraie histoire, avec des personnages forts de caractère, un réel récit d’amitié, d’entraide, de courage et d’amour. Jusqu’à la dernière page on se pose des questions sur l’issue de l’histoire, ce qui montre bien à quel point l’intrigue est bien menée.
J’ai trouvé chaque personnage attachant malgré leurs vices, assez lourds pour certains. J’ai eu un coup de cœur particulier pour Debbie et Mickaël, c’est pourquoi j’avoue avoir eu une petite pointe de déception quant à l’issue du roman mais je ne peux pas vous en dire plus sinon vous seriez spoilés 😕 😶
A la vue des scènes si bien décrites, je me suis plusieurs fois demandée si ce roman n’était pas autobiographique…La réponse est non, par contre l’auteure a placé beaucoup de son ressenti d’adolescente dans l’héroïne afin d’exorciser ses émotions et cela se ressent. Pour moi, le pari est gagné et j’espère que les lecteurs seront nombreux à lire ce premier roman fort en émotions mais aussi très sombre. Alors un conseil lisez-le quand votre moral est au beau fixe, il n’en sera que plus agréable 😄
Il y a probablement des petits défauts étant donné que c’est un premier roman mais personnellement je ne les ai pas perçu. Ce roman m’a happée, littéralement et j’aurais voulu l’enchaîner d’une traite jusqu’au bout mais faute de temps j’ai dû lire les 80 dernières pages le lendemain. Ce roman est à deux doigts du coup de cœur alors n’hésitez pas, j’espère qu’il vous émouvra et vous captivera autant que moi… Une chose est sûre il ne vous laissera pas indifférent.
Vous retrouverez prochainement une interview d’Anaïs W. dans la rubrique concernée du blog.

Rates 5 étoiles

amazon au delàLien vers le site de l’auteure